Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Nico Bravo et les Troglodytes

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Un univers qui se densifie.
Une narration très bien ficelée.

Point(s) faible(s) :


La structure narrative semblable au premier tome.


 
En résumé
 

Mike Cavallero nous montre dans ce second tome la densité de son univers et une maîtrise de sa trame. On plonge dans les profondeurs de cet univers, avec grand plaisir. Nico et sa bande sont très attachants, et on a hâte de lire le troisième (et dernier?) tome qui s’annonce épique !!

 
Infos techniques
 

Scénario : Mike Cavallaro
Dessin : Mike Cavallaro
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 4 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Divins.

Nico Bravo revient dans un tome 2, mystérieusement intitulé Nico Bravo et les Troglodytes. Après un premier tome fort agréable, ce second tome publié chez Kinaye était grandement attendu à la maison ! Hâte de découvrir de nouvelles aventures de ce jeune garçons et ses amis, mais également d’en savoir plus sur cet univers. Et, alerte divulgachage, ce second tome comble bien cette attente !

Nico Bravo et les troglodytes …

Ce second tome est une parfaite suite au premier. On retrouve Nico, Buck et Lula travaillant à la boutique de Vulcain, Nico et la licorne trouvant toujours des sujets de chamaillerie. La petite surprise, c’est également de ne pas oublier Eowulf, antagoniste du premier tome. On découvre ainsi qu’elle poursuit bien ses aventures avec son oncle, en toute suite du premier tome.

Mais d’ailleurs, que se passe-t-il dans ce tome ? On découvre une nouvelle divinité : Abonsam, dieu ouest-africain des malheurs et des épidémies. Ce dernier vient séjourner chez Vulcain quelques jours, le temps d’une cérémonie dans son pays destiné à chasser le malheur chez lui. Déjà ce petit raccrochage aux croyances, glissé subtilement, fait parti de ces plaisirs qu’on retrouve dans Nico Bravo. Il faut savoir que Abonsam se balade avec un sac contenant ses maladies, et Nico nous avertit dès le début de la dangerosité, annonçant par là le twist. Souvenez-vous fin du premier tome, nous découvrions Orcus, métamorphe au service du dieu du mal Ahriman. Prenant la place du père de Eowulf, on le retrouve ici dans la boutique à la recherche d’informations sur Nico. Et dans sa maladresse, il libère une maladie dangereuse du sac, changeant en pierre les personnes qu’elle touche.

… dans les profondeurs de l’univers.

C’est ainsi que va démarrer une aventure au format proche du premier tome, avec une séparation des protagonistes et des aventures en parallèle. Bien évidement, celles-ci vont se regrouper dans une bataille finale qui se veut épique. C’est encore par le biais de Nico et Eowulf que l’univers va s’étoffer et se densifier encore un peu plus. Pourchassant Orcus, Nico Bravo va descendre en profondeur de cette univers, rassemblant au fur et à mesure des nouveaux personnages variés qui sont ici les Troglodytes de l’univers. On découvre ainsi des momies, vampires et autres créatures qui vivent dans le sous-sol de la boutique et même bien au dessous encore. Ce voyage dans les profondeurs est un bel écho à cette profondeur qu’acquiert l’univers dans ce nouveau tome.

Là où le premier tome présentait la façade divine de l’univers, nous sommes plutôt ici dans la découverte des créatures composant aussi les légendes et mythes, jusqu’à référencer d’autres récits de littératures. Eowulf de son côté nous apporter aussi des réponses densifiant l’histoire préalablement vue autour de Buck dans le premier tome. La narration de Mike Cavallaro est fluide, et dans la lignée du premier tome. Les différentes trames se mêlent parfaitement pour livrer un ensemble bien ficelé. Rien n’est là par hasard, et tout finit par prendre sens à un moment ou un autre pour mener à une fin qui augmente l’impatience de lire le troisième tome !

Mike Cavallero nous montre dans ce tome 2 de Nico Bravo la densité de son univers et une maîtrise de sa trame. On plonge dans les profondeurs de cet univers, avec grand plaisir. C’est simple, plus on en découvre, et plus on en veut. Nico et sa bande sont très attachants, et on a hâte de lire le troisième (et dernier?) tome qui s’annonce épique !!

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Ombre planant au dessus de Lescomics City, traquant sans répit les fautes dans les ruelles de nos articles. Et de temps en temps, il prose sa patte également.


Vos commentaires :

Accueil Forums Nico Bravo et les Troglodytes

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #39229
      ChtiDkois
      Participant

      Mike Cavallero nous montre dans ce second tome la densité de son univers et une maîtrise de sa trame. On plonge dans les profondeurs de cet univers, avec grand plaisir. Nico et sa bande sont très attachants, et on a hâte de lire le troisième (et dernier?) tome qui s’annonce épique !!

      [Retrouvez l’article de chtidkois à l’adresse Nico Bravo et les Troglodytes]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.