Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Batman Rebirth Tome 9

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Des artistes au sommet !
Une écriture toujours aussi agréable.
Une déconstruction méthodique.

Point(s) faible(s) :


Parfois un peu longuet.
Quelques passages anecdotiques.


 
En résumé
 

Dans ce 9e tome, Tom King continue la descente aux enfers de Batman, initiée dans le tome précédent. C’est un Batman solitaire et en colère qui nous est montré ici. Bénéficiant toujours de l’écriture stylisée de King et des meilleurs dessinateurs. On espère toutefois une accélération de l’intrigue !

 
Infos techniques
 

Histoire : Tom King, Tom Taylor
Dessin : Matt Wagner, Tony S. Daniel, Mark Buckingham, Andrew Pepoy, Mikel Janin, Jorge Fornes, Otto Schmidt
Encrage : Matt Wagner, Tony S. Daniel, Danny Miki, Mikel Janin, Jorge Fornes, Otto Schmidt
Couleur : Tomeu Morey, Jordie Bellaire, Otto Schmidt
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Batou grognon !

L’avis de LoLo “DrComics” :

N

ous y voilà ! Après le très polémique “mariage” (Tome 8) du tome précédent, et l’exceptionnel arc de Freeze, il est temps de se plonger dans la suite du Batman Rebirth de Tom King.

L’ouvre commence par une très courte histoire issue du Batman Secret Files, dessinée par Mikel Janin, qui s’intéresse aux compétences de Batman : est-il assez fort en comparaison des autres dieux arpentant le monde ? Très agréable et bien traité, il reste cependant un peu court.

Le numéro suivant est dessiné par Matt Wagner et s’intéresse à Nightwing, et le rôle qu’il joue dans le soutient de Bruce après le traumatisme subit dans le tome précédent. L’histoire est très agréable et King maîtrise parfaitement la personnalité de Dick et son rôle à part dans l’univers DC. Un héros plein d’espoir et d’optimisme, qui sera toujours là pour son mentor. Un numéro touchant et bien écrit.

L’arc suivant continue l’exploration du rôle de Nightwing jusqu’à ce qu’un drame terrible frappe ce dernier. Les numéros vont être une quête de vengeance de Batman pour attraper le coupable. Bien que très stylisé et bien écrit, cet arc ressemble plus à un numéro de commande pour un changement de statu quo pour la série Nightwing. Tony Daniel fait plaisir sur cet arc.

On enchaîne sur l’annual écrit par Tom Taylor et dessiné par Otto Schmidt. Centré sur la relation Batman/Alfred, le récit est extrêmement simple mais exécuté d’une main de maître. Touchant et bien écrit, magnifié par Otto Schmidt, ce récit est un pur régal mais dont le ton tranche par rapport à l’ambiance générale du tome (celui-ci étant placé en plein milieu de l’ouvrage).

Enfin, la dernière histoire fait intervenir le Pingouin. On retrouve un Batman sans repère, agressif et colérique, plus obstiné que jamais et qui continue de s’auto-détruire et perdre la confiance de ses équipiers. L’arc est très bien écrit et fait enfin bouger les choses, avec toujours cette passion de King pour les dialogues nébuleux. L’écriture de l’ensemble du tome est extrêmement plaisante, le style de King et ses dialogues ciselés font mouche dans la déconstruction progressive du mythe du Batman inébranlable.

Toutefois, on pourrait trouver que l’historie tire un tantinet en longueur, King privilégiant davantage la forme au fond qui se retrouve assez classique. L’objectif étant ici de montrer la déchéance amorcée dans le tome précédent. Un Batman violent qui ne réfléchit plus, acculé et laissant parler sa colère. Le traitement est maîtrisé et la mise en place de la fin de la série s’enclenche doucement

Encore une fois la série bénéficie des meilleurs artistes, Mikel Janin, Jorges Fornes, Matt Wagner et Tony Daniel pour la partie de King, et Otto Schmidt pour l’annual de Taylor. Il n’y a pas de mystères, les artistes nous livrent une prestation de très haute volée et nous en mettent plein les yeux à chaque page ! Bravo à eux !

Ce tome 9 (bon dieu ça commence à faire) reste dans la droite lignée du travail de King, pour peu que l’on adhère à son travail on ne sera pas déçu. L’auteur continue progressivement d’anéantir la psyché de Batman, selon les plans de Bane, le poussant dans ses derniers retranchements. Une écriture toujours aussi soignée, embellie grâce à des artistes fabuleux. On attend toutefois une certaine accélération de l’intrigue.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Batman Rebirth Tome 9

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LoLo – “Dr Comics”, il y a 3 semaines et 6 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #30021

    Dans ce 9e tome, Tom King continue la descente aux enfers de Batman, initiée dans le tome précédent. C’est un Batman solitaire et en colère qui nous est montré ici. Bénéficiant toujours de l’écriture stylisée de King et des meilleurs dessinateurs. On espère toutefois une accélération de l’intrigue !

    [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Batman Rebirth Tome 9]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.