Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Les Tortues Ninjas Tome 4

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Montre les conséquences psychologiques de La Chute de New-York
La finesse de l'écriture
Des dessins parfaits

Point(s) faible(s) :


Rien, nada, walouh


 
En résumé
 

Ce tome 4 de TMNT est clairement mon préféré de la série. Sentant le spleen, les Tortues y sont dans un état psychologique fragile, instable et cherchent à se retrouver. La série montre son excellence en se permettant de faire une pause dans l’action et en prouvant qu’elle est aussi excellente, voire meilleure quand elle fait le point sur ses personnages et les conséquences d’événements cataclysmiques. Brillant.

 
Infos techniques
 

Histoire : Kevin Eastman, Tom Waltz, Bobby Curnow
Dessin : Sophie Campbell
Couleur : Ronda Pattison
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Repos forcé !

Après une série d’événements qui a mis à mal le groupe des Tortues et leurs amis, ils fuient New-York pour se retrouver.

Après deux tomes bourrés d’action mais qui n’oubliaient jamais de faire exister leurs personnages, ce nouveau tome se fait plus calme mais encore plus intéressant que les précédents. Au cours de cette pause à Northampton, il va flotter une ambiance pleine de spleen. Léonardo est encore sous le choc et est en pleine confusion psychologique, perdu entre ce qu’on lui a dit et ce que ses frères tentent de lui faire réaliser. De l’autre côté, Raphaël fait exploser sa rage sans parvenir à contrôler quoique ce soit, surtout que l’apparition d’Alopex fera remonter des frustrations supplémentaires. Finalement, dans ce tome, c’est Michelangelo qui va briller. Par son humour mais aussi par son introspection, on redécouvre le personnage. Ses blagues sont surtout le moyen pour lui de détendre l’atmosphère et se faire aimer par tout le monde. Mais il se sent ici complètement dépourvu. Tout comme Donatello, par ailleurs.

Les quatre frères sont donc tous perdus, en pleine introspection et se devant de faire la paix avec eux-mêmes ainsi qu’avec les autres pour enfin avancer. C’est tout le but de ce tome qui en quatre numéros démontrent tout son savoir-faire scénaristique. A la fin de la lecture, c’est un sentiment d’accomplissement qui sonne. L’impression claire que ces personnages sont magnifiquement écrits, traités et servis par des scénaristes de talent qui n’hésitent pas à faire varier intelligemment le rythme de leurs arcs. Ici, les choses sont beaucoup plus posées, même si l’action fera son retour sur la fin, c’est l’introspection et la psychologie qui prédomine. A travers cela, l’équipe scénaristique démontre son savoir-faire et sa maîtrise claire des personnages.

En fait, la grande réussite de ce tome, c’est que cette pause permet de montrer les conséquences qu’ont eu le gros événement qui vient d’arriver. Contrairement à de nombreuses séries super-héroïques, les auteurs prennent le temps. Ils osent, pourrait-on dire, montrer des héros sous leurs aspects le plus humain et le plus fragile et ça fait du bien ! J’aime quand les récits n’ont pas peur de montrer la fragilité physique et psychique de leurs personnages.

Tout ne se fera pas sans heurts mais chaque étape attendue saura se produire avec suffisamment de justesse dans le choix des mots et des actions pour paraître totalement crédible. Que ce soit la crise entre Léonardo et Raphaël ou bien les pertes de repères de la Tortue au bandeau bleu, la maîtrise dans l’écriture des dialogues et du script frappe clairement le lecteur. Et cela ne serait pas aussi excellent sans l’aide de Sophie Campbell aux dessins. Déjà à l’œuvre sur la micro-série de Léonardo parue pour le Free Comics Book Day 2018 où elle montrait son talent pour l’action, elle prouve ici qu’elle parvient également à dessiner le calme. Son trait rond permet de contrebalancer efficacement la noirceur et la perte de repères qui suinte dans toutes les pages de ce tome 4.

Bref, ce tome 4 de TMNT est clairement mon préféré de la série. Sentant le spleen, les Tortues y sont dans un état psychologique fragile, instable et cherchent à se retrouver. La série montre son excellence en se permettant de faire une pause dans l’action et en prouvant qu’elle est aussi excellente, voire encore meilleure quand elle fait le point sur ses personnages et les conséquences d’événements cataclysmiques. Brillant.
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Les Tortues Ninjas Tome 4

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 1 semaine et 3 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #23489

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Ce tome 4 de TMNT est clairement mon préféré de la série. Sentant le spleen, les Tortues y sont dans un état psychologique fragile, instable et cherchent à se retrouver. La série montre son excellence en se permettant de faire une pause dans l’action et en prouvant qu’elle est aussi excellente, voire meilleure quand elle fait le point sur ses personnages et les conséquences d’événements cataclysmiques. Brillant.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Les Tortues Ninjas Tome 4]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.