Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Doctor Mirage

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
6 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une écriture sensible, ciselée et fine à tous les niveaux
Les dessins
L'univers mystique superbe

Point(s) faible(s) :


Un manque d'approfondissement de l'univers frustrant


 
En résumé
 

Doctor Mirage est un vrai coup de cœur, de ceux auxquels on ne s’attends pas forcément. L’écriture ciselée et maîtrisée des relations entre les personnages, eux-mêmes très touchants et intéressants à suivre donne au récit un corps très solide. Les dessins permettent d’embarquer le lectorat dans un voyage fantastique.

 
Infos techniques
 

Histoire : Jen Van Meter
Dessin : Roberto de la Torre, Diego Bernard, Tom Palmer, Al Barrionnuevo, Brian Level
Couleur : David Baron
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Ce n’est pas une illusion

Docteur Mirage est un personnage que je ne connaissais pas. Ce tome publié chez Bliss est donc une véritable découverte que la couverture sait parfaitement résumer : sensible et mystérieuse.

La lecture va vous permettre de plonger dans un autre versant mystique de l’univers Valiant que Shadowman laissait entrevoir. Si ce dernier montrait la facette vaudou, ici, c’est le volet fantômes qui prend le relais et c’est une véritable réussite. Avec Shan Mirage, le lectorat plonge dans un univers où les fantômes sont des êtres positifs qui protègent ceux qui restent en vie.

De manière assez simple, le comics m’a parlé parce que je crois également aux esprits positifs, aux êtres partis trop tôt et qui continuent à veiller sur vous. Je crois aux présences et forcément, un comics qui présente ces êtres qui servent souvent de base maléfique à des intrigues horrifiques standardisées m’a beaucoup plu. Mais bien au-delà de ça, c’est l’écriture de Jen Van Meter, l’autrice qui m’a totalement convaincu. Son écriture est fine, ciselée et se montre d’une sensibilité bien trop rare dans les comics à ambiance. Les relations entre les personnages sont magnifiques et il faut très peu de temps pour croire au sauvetage que Shan entreprend pour son ancien amour : Hwen, le premier Docteur Mirage. Par flash-backs, leur romance nous est présentée et là encore, on y croit très rapidement sans aucune difficulté. Tout est parfaitement écrit. Les mots sonnent vrais et tout semble avoir été écrit dans ce sens, à tout moment. De même, les gestes aussi et forcément, les dessins de Roberto de la Torre sont à mettre en avant pour cela. L’ensemble du récit baigne dans une ambiance cotonneuse, mélancolique mais jamais larmoyante.

Mais ce n’est pas tout car lors de la recherche de son ancien amour dans le Royaume des Morts, Shan découvre avec nous un autre monde, rempli d’esprits divers et variés. Un univers riche et intéressant qui ne sera malheureusement qu’entraperçu, ce qui sonne comme la grosse déception du tome. On sent la volonté d’une autrice de développer et détailler un nouvel univers de Valiant. Malgré cette déception, le peu que l’on perçoit est très intéressant et les bonus du tome (unique) montre tout le travail abattu pour donner une grande crédibilité et une grande richesse à cet univers magique.

 

Au long des deux arcs, ce sont donc les relations qui vont être le moteur de l’intrigue. Une intrigue qui si elle est surtout incarnée par le couple Shan/Hwen montre aussi de nombreux autres aspects et sait parfaitement gérer son rythme. Les intrigues se développent très bien, sont très fluides et montre une héroïne dynamique, hyper débrouillarde. Comme tout individu qui a perdu un être cher, elle passe par plusieurs phases mais le recueil sait montrer un jour non-larmoyant au deuil. Evidemment, le côté mystique donne une seconde chance, ce que la vie n’offre pas mais Shan n’est pas présentée comme une femme qui s’est laissé abattre. Au contraire, elle a continué le travail entamé avec son amant et n’a rien lâché, montrant une force positive incroyable. C’est peut-être ça que j’ai le plus aimé. Parce qu’ayant vécu le deuil, je m’en suis sorti, entre autres choses, par cette idée que l’esprit était là, à mes côtés pour m’accompagner. Forcément, un récit qui se fait écho d’une telle idée ne peut que me parler. A vous de voir si pendant votre lecture, mon affect n’a trop joué mais j’ai vraiment été conquis par cette œuvre fine.

Du côté des dessins, comme je le disais, c’est très beau, même si les moments où Roberto de la Torre n’est pas présent se font sentir. Son travail est assez sombre, plongeant beaucoup d’environnements dans l’obscurité quasi-totale pour mieux faire ressortir les personnages. Le jeu sur les couleurs de David Baron est aussi impeccable, permettant par moments de créer des ambiances servant totalement le récit.

Bref, Doctor Mirage est un vrai coup de cœur, de ceux auxquels on ne s’attends pas forcément. L’écriture ciselée et maîtrisée des relations entre les personnages, eux-mêmes très touchants et intéressants à suivre donne au récit un corps très solide qui m’a embarqué.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Doctor Mirage

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 4 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #26118

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Doctor Mirage est un vrai coup de cœur, de ceux auxquels on ne s’attends pas forcément. L’écriture ciselée et maîtrisée des relations entre les personnages, eux-mêmes très touchants et intéressants à suivre donne au récit un corps très solide. Les dessins permettent d’embarquer le lectorat dans un voyage fantastique.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Doctor Mirage]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.