Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Batman Rebirth Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les dessins de Mikel Janin et Mitch Gerards
L'auteur met en place des éléments pour la suite...

Point(s) faible(s) :


... avec des plans d'écritures pénibles
Un Batman bourrin et débile


 
En résumé
 

On a beau savoir que Tom King installe une histoire sur le long terme, ce deuxième tome de Batman Rebirth se révèle poussif et aligne de (faux) twists faciles et même quelques incohérences dans l’écriture de ces personnages. Il faudra pourtant lire ce volume pour profiter des prochains épisodes, nettement meilleurs.

 
Infos techniques
 

Scénario : Tom King
Dessin : Mikel Janin, Mitch Gerads
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 2 février 2018 par

 
Dans le détail...
 
 

Le jeu du chat et de la chauve-souris !


Ce Batman Rebirth tome 2 est une très belle analyse de l’histoire d’amour entre Batman et Catwoman comme le suggère la couverture mais… c’est tout !

Des dialogues creux

Là où ça se gâte, c’est que Tom King a une manière d’écrire le Chevalier Noir vraiment à lui. Il en fait un soldat névrosé qui se force à avancer dans sa quête à coups de mantra. En gros, le héros se répète inlassablement les mêmes phrases pour avancer dans son combat contre Bane afin de sauver Claire (Gotham Girl). Le reste des dialogues n’étant pas vraiment meilleur, puisque les personnages passent pour des décérébrés et Batman pour un débile profond.

Si l’intention derrière est louable et compréhensible, il en reste qu’on en ressort avec une impression bizarre. Au final, le propos sur le personnage prend clairement le pas sur la forme de l’histoire. Malheureusement, ce n’est pas tout parce que l’histoire est elle-aussi peu avenante. La mission sauvetage devient vite anecdotique et lassante, le plan de Batman étant évident. L’intérêt du tome, c’est la relation entre Catwoman et Batman et cela passe par des lettres que l’un et l’autre s’écrivent et dont on retrouve la teneur dans certaines chapitres.

Malheureusement, le reste de l’intrigue est pénible, sauvée par les dessins de Mikel Janin. C’est un dessinateur qui a le talent de brosser des scènes d’actions virevoltantes, avec force et dynamisme. Bref, heureusement qu’il est là.

Un sublime final pour ce tome 2 de Batman Rebirth

Pourtant, la deuxième partie du tome, découpée en deux chapitres et dessiné par Mitch Gerards est un régal. Prenant le contre-pied de l’arc précédent, il est une course-poursuite entre les amants maudits, faites de dialogues ciselés et surtout du coup de crayon de son formidable dessinateur, accentuant les gestes des deux personnages et les rendant vivants.

Bref, de la même façon que le tome 1, ce tome 2 est pour moi une déception qui ne sert pas le talent de scénariste de Tom King. Tout y est trop forcé, le fond prenant le pas sur la forme et sur le plaisir de lecture entre des dialogues débiles et une intrigue basique. Le tout est sauvé par les deux derniers chapitres se concentrant véritablement sur la romance entre les amants maudits et les dessins de Mikel Janin dans la première partie.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

 


 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Batman Rebirth tome 2

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #20111
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      On a beau savoir que Tom King installe une histoire sur le long terme, ce deuxième tome de Batman Rebirth se révèle poussif et aligne de (faux) twists faciles et même quelques incohérences dans l’écriture de ces personnages. Il faudra pourtant lire ce volume pour profiter des prochains épisodes, nettement meilleurs.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Batman Rebirth tome 2]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.