Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Le Batman qui rit – Les Infectés

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
10 votants

 

Point(s) fort(s) :


L'efficacité des cliffhangers de Joshua Williamson
Les numéros sur Shazam et Black Adam
Les dessins

Point(s) faible(s) :


Dialogues et histoire basiques
Les numéros spéciaux qui ne servent à rien
L'édition de Urban Comics


 
En résumé
 

Le Batman qui rit – Les infectés voit le retour du vilain Batman ! Un récit signé Joshua Williamson assez mauvais, même pas sauvé par ses dessins.

 
Infos techniques
 

Histoire : Joshua Williamson, Sina Grace, Paul Jenkins, Dennis Hopeless Hallum, Zoe Quinn, Robert Venditti
Dessin : David Marquez, Joe Bennett, Inaki Miranda, Jack Herbert, Freddie E. Williams II, Brent Peeples, Laura Braga
Encrage : Beeladirno Barbo, Matt Santorelli
Couleur : Alejandro Sanchez, Hi-Fi, Adriano Lucas, Jeremy Colwell, Arif Prianto, Chris Sotomayor
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Kiri, kiri, kiri !

Le Batman qui rit est désormais connu des lecteurs DC Comics ! Vu dans Batman Metal et plus récemment dans le récit éponyme, il revient ici dans ce qui pourrait faire office de suite à ce dernier. Le Batman qui rit Les Infectés contient en fait la série Batman / Superman relancée l’été dernier. En plus de cela, ce tome contient des récits sur Les Infectés du titre, liés au Batman qui rit. L’idée de Urban Comics de publier tous ces récits en un seul tome est plutôt bonne.

En effet, le premier arc de Batman / Superman est intrinsèquement lié à l’histoire du Batman qui rit avec les personnages infectés notamment. Néanmoins, il faut le dire, le découpage de Urban Comics flingue le rythme du récit.

Scénario dans la cuve (à fromage)

Car s’il y a bien une chose que je n’arrive pas à enlever à Joshua Williamson, c’est sa qualité à produire du cliffhanger. Le récit est très dynamique et cela va très vite. Trop, certainement car on le scénariste prend rarement le temps de poser les choses. La relation entre Batman et Superman est expédiée, ils s’entendent bien parce qu’ils bossent bien ensemble car ils sont différents. On est au niveau le plus générique de leur relation. De manière générale, c’est le problème du récit. C’est très basique et le pire dans tout ça, ce sont les dialogues. Alors, les réfractaires à la traduction mettront cela sur le dos du traducteur. Or, ayant lu quelques extraits en anglais, c’est franchement pareil. C’est générique et même franchement très con.

Edition qui dessert le récit

Non, ce qui fait le sel du récit, ce sont les dessins de David Marquez, le dessinateur de Avengers ou Civil War II est passé chez la concurrence. Avec lui, on en prend plein les yeux et les trois-quarts des découpages pètent la rétine. Et cela est renforcé par la colorisation de Alejandro Sanchez. Mais pour cela, il faut se fader un récit générique au possible même s’il pourrait être intéressant. Car la menace du Batman qui rit et des Infectés forcent les héros à agir de manière plus brute et dangereuse. Les parallèles avec l’état actuel des Etats-Unis est évident dans le personnage inventé par Scott Snyder et Greg Capullo. Malheureusement, on sent que Joshua Williamson fait la commande effectuée sans aller plus loin. La volonté de donner du corps à la Doom War de Scott Snyder est louable mais l’exécution est éclatée au sol.

Cela n’est pas aidé par les numéros spéciaux sur les Infectés. Creux et n’approfondissant rien, je conserve ceux sur Shazam et Black Adam qui exploitent bien les caractères des personnages. Les autres sont vides et n’apportent rien.

Bref, Le Batman qui rit – Les Infectés est un récit franchement mauvais. Générique au possible, je retiendrai les cliffhangers bien trouvés et dynamiques. Malheureusement, la composition du tome par Urban Comics flingue totalement cet aspect. En effet, on retrouve au milieu de l’arc Batman / Superman, des numéros spéciaux sur les Infectés ne servant à rien et anéantissant le rythme. Dommage parce qu’il y avait matière à faire quelque chose d’intéressant.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Le Batman qui rit – Les Infectés

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #34069
      Comics Grincheux
      Maître des clés

      Le Batman qui rit – Les infectés voit le retour du vilain Batman ! Un récit signé Joshua Williamson assez mauvais, même pas sauvé par ses dessins.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Le Batman qui rit – Les Infectés]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.