Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Hellfire Gala Tome 1 (sur 2)

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
8 votants

 

Point(s) fort(s) :


La démonstration d'un travail d'équipe toujours fort chez les artistes.
Un évènement d'envergure impressionnant.
Une Emma Frost impériale, dont les interventions sont magistralement écrites.
Les dessins et les designs de Russell Dauterman.

Point(s) faible(s) :


Un tome 1 absolument pas accessible.
Un numéro de Excalibur trop chargé en éléments.
Une conclusion décevante des X-Men de J. Hickman


 
En résumé
 

Gala d’enfer ! Avec ce tome 1, le Hellfire Gala est enfin là ! Si vous avez suivi Reign of X, vous en avez entendu parlé, le Gala des Damnés est devenu un évènement attendu sur Krakoa. Une façon de parachever la puissance des mutants, une nouvelle étape dans le grand plan de Jonathan Hickman et […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Gerry Duggan, Ben Percy, Zeb Wells, Tini Howard, Jonathan Hickman
Dessin : Matteo Lolli, Joshua Cassara, Stephen Segovia, Marcus To, Nick Dragotta, Russell Dauterman, Lucas Werneck, Sara Pichelli, Pepe Larraz
Couleur : Erick Arciniega, David Curiel, Edgar Delgado, Marte Garcia, Guru-eFX, Frank Martin, Matthew Wilson, Sunny Gho, Nolan Woodard
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Gala d’enfer !

Avec ce tome 1, le Hellfire Gala est enfin là ! Si vous avez suivi Reign of X, vous en avez entendu parlé, le Gala des Damnés est devenu un évènement attendu sur Krakoa. Une façon de parachever la puissance des mutants, une nouvelle étape dans le grand plan de Jonathan Hickman et les autres architectes.

Un tome 1 pas accessible !

Que l’on soit clair de suite, si vous avez juste lu House of X / Powers of X ou avez décroché au cours de Dawn of X, ce n’est pas ce tome 1 qui va vous permettre de vous lancer dans cette ère des mutants. Panini Comics a opté pour un plan communication sortant de Reign of X ce crossover alors qu’il est totalement relié à la construction du Règne ! C’est dommage assez absurde puisque celles et ceux qui achètent ce tome 1 en sachant peu de choses sur les développements des différentes séries seront larguées.

En effet, comment s’intéresser aux relations entre les Hellions si on ne les a pas suivi précédemment ? Comment comprendre de nombreux sous-entendus dans les dialogues si on a abandonné ou jamais commencé ? C’est simple : on ne peut pas ! Carton rouge donc à Panini Comics pour cette décision. Et c’est sans compter sur le grand nombre de coquilles présentes dans l’ouvrage.

Règne en X majeur !

Alors, bien entendu, on apprécie tout de même l’intrigue qui se déroule, montrant une fois de plus des mutants conscients de leur poids et souhaitant devenir partie intégrante de la planète Terre. Ce Gala sonne clairement comme une déclaration de puissance et le numéro de Marauders qui ouvre le bal le montre totalement, avec une fin montrant des humains choqués par ce qui vient de se dérouler. Ce que l’on note, mais on l’avait déjà remarqué depuis quelques numéros, c’est la place de plus en plus importante de Emma Frost. Elle devient un élément central et une maîtresse sur le plan de la géopolitique. C’est vraiment l’évolution la plus intéressante à observer pour le moment.

Et ce Hellfire Gala sonne aussi comme une manifestation supplémentaire, après X of Swords de la force des scénaristes. Toutes et tous sont focalisés sur un but et font preuve d’une complémentarité assez incroyable. On a déjà vu des projets collectifs dans le monde des comics, mais à cette échelle, de cette envergure, c’est du jamais vu, je crois. Chaque série poursuit ses arcs, les intégrant dans le Hellfire Gala. Il n’y a pas vraiment de pause dans les séries.

Chacune articule son intrigue avec le contexte du Gala, donnant des moments très, très bons comme dans Hellions où l’équipe manifeste toujours plus son dysfonctionnement. C’est Excalibur qui pèche très clairement dans cette affaire. Tini Howard bourre trop d’éléments dans son numéro et on cela pèse sur l’estomac à la fin du chapitre. La fin est toutefois intéressante mais on sent que la scénariste a du mal à rebondir depuis X of Swords.

Planet-Size Gala !

Jonathan Hickman conclut sa prestation sur les X-Men, en annonçant l’équipe et en calant quelques guests de la vraie vie : Patton Oswalt, Kevin Feige et d’autres. Le numéro n’est pas franchement mémorable. On sent comme un passage de relais entre lui et le prochain scénariste : Gerry Duggan. Hickman semble déjà concentré sur Inferno, sa dernière étape. En résulte un numéro peu séduisant, si ce n’est pour une prestation légendaire de Namor à la fin et une Emma Frost toujours impériale.

Le numéro majeur est le dernier. Mal présenté, c’est le bien-nommé Planet Size X-Men qui conclut par un évènement majeur ce tome 1 de Hellfire Gala. C’est même ce qui donnant tout son sens au Gala. On ne pourra en dire plus mais il montre une fois de plus la détermination des mutants à vivre ensemble et surtout la coopération qui agit chez eux, plus que jamais. Les dessins de Pepe Larraz sont juste fabuleusement beaux, avec des planches détaillées, au trait fin et offrant des ambiances riches. Il prend clairement l’ampleur du numéro à bras-le-crayon et irradie chaque case d’une beauté dingue. Comme souvent avec lui. Cet artiste est précieux et il offre une prestation de grande qualité que mérite les X-Men !

D’ailleurs, comme les scénaristes, les dessinateurs sont tous à un niveau grandiose ! Il mette tous beaucoup de talent dans chaque case. Joshua Cassara est peut-être le moins bon avec un style clivant, très en veine et en personnages énervés, avec des poses anatomiquement étranges. Il faut aussi dire que la colorisation de Guru eFX ne l’aide pas beaucoup.

Ce tome 1 du Hellfire Gala n’est pas accessible à un nouveau public. Pourtant, c’est une pièce majeure à lire, moment important de Reign of X et du grand œuvre réalisé sur les mutants en ce moment. Ce Gala signe une démonstration de puissance et montre la grande cohérence du travail réalisés par les équipes artistiques mobilisés sur l’univers X en ce moment.

A noter pour les fans de costume qu’un guide est offert pour la commande de 2 produits X-Men chez Excalibur-Comics.

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Hellfire Gala Tome 1 (sur 2)

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41765
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Gala d’enfer ! Avec ce tome 1, le Hellfire Gala est enfin là ! Si vous avez suivi Reign of X, vous en avez entendu parlé, le Gala des Damnés est deven
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Hellfire Gala Tome 1 (sur 2)]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.