Le 1er collectif comics de France

 


 
 

X of Swords Tome 1 chez Panini Comics

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
8 votants

 

Point(s) fort(s) :


Dawn of X porte se fruits en offrant un crossover cohérent.
Un world-building excitant et intéressant.
Une menace nouvelle qui change tout.
Les dessins.

Point(s) faible(s) :


Allergiques au world-building, fuyez !


 
En résumé
 

10 et paix ! Après Dawn of X, il est l’heure du premier crossover pour les X-Men de Jonathan Hickman ! X of Swords arrive chez Panini Comics avec tome 1 et tome 2 le même jour. Choix de publication toujours étrange de l’éditeur mais bon, on va pas faire la fine bouche, on aura tout […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Jonathan Hickman, Ben Percy, Tini Howard, Leah Williams
Dessin : Leinil Francis Yu, Pepe Larraz, Carlos Gomez, Viktor Bogdanovic
Couleur : Sunny Gho, Marte Garcia, Matt Wilson
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

10 et paix !

Après Dawn of X, il est l’heure du premier crossover pour les X-Men de Jonathan Hickman ! X of Swords arrive chez Panini Comics avec tome 1 et tome 2 le même jour. Choix de publication toujours étrange de l’éditeur mais bon, on va pas faire la fine bouche, on aura tout en même temps

Alors, X of Swords, c’est quoi ? Tout simplement la suite de Dawn of X soit une nouvelle étape dans le grand plan de Jonathan Hickman. Ici, les mutants de Krakoa vont devoir affronter les habitants mystérieux de Arakko, l’autre île qui s’est collée dans les premiers numéros de X-Men. Vous n’avez rien compris ? Eh bien, c’est ce que vous n’êtes pas prêt.e.s pour ce crossover. En effet, ce récit va montrer à quel point certaines séries publiées dans Dawn of X ont préparé le terrain.

T’as lu Dawn of X, t’as tout compris !

Ici, c’est surtout X-Men et Excalibur qui ont tout préparé. On le découvre dès les premiers numéros, Tini Howard et Jonathan Hickman nous ont habitué à certains aspects. Je pense notamment à Outre-Monde qui devient très important. Le premier numéro, tiré de la série X-Men se transforme en suite directe à celui d’Excalibur du numéro 16 de Dawn of X. Apocalypse y prend un rôle important, discutant avec l’Invokateur de Arakko, aperçu il y a de cela plusieurs numéros.

Leur discussion prépare le terrain à cet affrontement qui se trame et apparaît comme cataclysmique. En jeu : la survie de l’une ou l’autre des îles et donc, de ses habitants. En effet, si un habitant de Krakoa meurt sur Arakko, c’est définitif. Les risques sont donc énormes. Le numéro suivant, très long montre notamment Saturnyne nous introduire l’ensemble des enjeux et des joueurs en compétition. Au programme : dix duels.

Alors, dit comme ça, on peut avoir peur. En effet, la crainte d’un déluge d’action et pas forcément du cérébral comme aime le faire Jonathan Hickman. Ce ne sera pas le cas ou pas tout à fait. Certains scénaristes, tels Ben Percy font dans l’action avec des numéros riches en bastons mais très agréables. Mais à côté, on a aussi du world building. De nombreux autres scénaristes vont ainsi nous présenter l’Histoire de Arakko et ses mystérieux habitants. Attention, si vous êtes allergiques au world building, vous risquez d’être vite gavé.e.s !

Cohérent et sublime

Pourtant, cela montre la grande cohérence de Dawn of X mais surtout l’envie de toute l’équipe derrière d’emmener les X-Men dans une nouvelle direction, inédite et pleine de nouveaux dangers. On me rétorquera : en avait-il besoin ? La réponse semble être oui car c’est par cet affrontement que semble se dessiner la confirmation du nouveau statut des mutants.

Avec ces tome 1 et 2 de X of Swords, Panini Comics nous propose donc un récit très riche. La grande force de ces premiers numéros est d’esquiver la répétitivité. Les rythmes alternent entre des moments calmes et d’autres plus musclés. De nombreux évènements se déroulant, mettant en scène de très nombreux personnages, comme les séries le font déjà.

Côté dessins, tout le monde est à son max. Bien entendu, c’est surtout Pepe Larraz qui focalise l’attention. Lui qu’on avait pas revu depuis House of X nous régale avec des planches magnifiques. Les compositions sont un plaisir, notamment lorsque Saturnyne présente le jeu à venir.

X of Swords apparaît donc comme un régal si vous aimiez déjà Dawn of X et sa vision d’ensemble. Forcément, si cela ne vous parlait pas, cela ne risque pas de changer. Mais si la montée en puissance, les enjeux qui grimpent et surtout le danger permanent vous parle, peut-être devriez-vous donner une chance au produit.

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums X of Swords Tome 1 chez Panini Comics

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #40083
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      10 et paix ! Après Dawn of X, il est l’heure du premier crossover pour les X-Men de Jonathan Hickman ! X of Swords arrive chez Panini Comics avec tome
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse X of Swords Tome 1 chez Panini Comics]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.