Le 1er collectif comics de France

 


 
 

X-Men par Grant Morrison. Tomes 1 et 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
12 votants

 

Point(s) fort(s) :


Grant Morrison à son meilleur
Les personnages et leur écriture
Un récit passionnant qui vous surprendra constamment
De multiples niveaux de lecture
Certains dessinateurs (Frank Quitely en tête)

Point(s) faible(s) :


Grant Morrison, un auteur qui ne plait pas à tout le monde
D’autres dessinateurs


 
En résumé
 

Que se passe-t-il lorsque l’on confie la série X-Men à la super star de la maison concurrente ? On révolutionne la licence. Tout simplement.

 
Infos techniques
 

Histoire : Grant Morrison
Dessin : Frank Quitely, Igor Kordey, Ethan Van Sciver, Leinil Francis Yu, Tom Derenick, Phil Jimenez, John Paul Léon, Keron Grant, Chris Bachalo & Mark Silvestri
Encrage : Frank Quitely, Igor Kordey, Prentis Rollins, Tim Townsend, Danny Miki, Rick Perotta, Scott Hanna, Sandu Florea, Mark Morales, Dan Green, Gerry Alanguilan, Avalon Studios, Andy Lanning, Norm Rapmund, Bill Sienkiewicz, Aaron Sowd, Al Vey, Simon Coleby, Batt, Joe Weems, Billy Tan & Eric Basalou
Couleur : Brian Haberlin, Hi-Fi Design, Chris Chuckry, Dave McCaig, Steve Firchow, John Start, Matt Milla, Frank D'Armata, Beth Sotello & Brian Buccellato
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

X-Men Evolution !

Lorsque l’on voit l’actuelle omniprésence des X-Men dans la pop culture, il assez difficile de s’imaginer qu’au début des années 2000 la licence rencontrait de grandes difficultés pour intéresser son lectorat et, ce, depuis quelques années déjà. Mais à l’aube de la sortie du premier film X-Men, c’est la panique ! Il faut trouver une solution pour résoudre ce problème. Ce fut Joe Quesada, alors tout jeune éditeur en chef de la Maison des idées, qui la trouva : confier le titre à la superstar de la maison concurrente sans savoir que celui-ci révolutionnerait la licence : Grant Morrison.

Grant Morrison est un auteur qui fait débat. Certains voient en lui un génie absolu et d’autres un escroc ayant rencontré un succès non mérité en écrivant des histoires inutilement compliquées et bien moins intelligentes que ce que l’écossais voudrait bien nous faire croire. Si, comme souvent, la vérité se trouve probablement quelque part au milieu, ce côté clivant aura rarement été autant incarné que par ses nouveaux X-Men. Grant Morrison s’affranchit clairement de toutes limitations pouvant le brider et fait sienne la licence. La série en devient surprenante et imprévisible tant elle s’éloigne de ce à quoi le lecteur est habitué chez les enfants de l’atome mais c’est également cette étrangeté qui pourrait déplaire à certains. La vision de Grant Morrison sur les X-Men est profondément personnelle et unique et ne conviendra assurément pas à tout le monde, c’est un fait.

Cependant, si vous arrivez à mettre de côté tous vos aprioris, vous arriverez à apprécier la série pour ce qu’elle est : une histoire où chaque idée est plus audacieuse, saugrenue, bizarre et géniale que celle qui la précède. L’auteur met d’ailleurs la barre très, très haute rien qu’avec les premières pages de son récit, accomplissant un véritable bouleversement pour l’époque et qui, même presque 20 ans plus tard, ne devrait pas vous laisser indifférents tant cet événement est impactant. Je vous laisse découvrir ça.

Grant Morrison revisite constamment son œuvre et ne s’impose aucune barrière. L’écossais nous propose de la science fiction, du policier ou même un récit de révolution sociale. Tout s’enchaîne avec une fluidité admirable et vous ne vous ennuierez jamais. Les New X-Men de Grant Morrison est une série épique, imprévisible et excitante.

Une des premières choses accomplie par Grant Morrison est de recentrer son groupe de X-Men. Au revoir les Kitty Pryde, Tornade ou autre Colossus, on n’en garde que six : Charles Xavier, Cyclope, Jean Grey, le Fauve, Wolverine et Emma Frost. C’est à travers ces six personnages que Grant Morrison va aborder certains thèmes universels : la question d’identité et la place dans la société.  En se focalisant sur un groupe de personnages plus restreint qu’à l’accoutumée pour les X-Men, Morrison peut dédier tout son talent à les déconstruire, à mettre en doute leurs certitudes une par une et, ainsi, les faire évoluer. Par exemple, c’est le cas du Fauve qui se questionne constamment sur son humanité de plus en plus lointaine. Grant Morrison oppose ses personnages à leurs propres démons comme pour Cyclope victime d’un manque de confiance en soi causé par la perfection de son épouse Jean Grey. Il ne s’agit là que de quelques exemples. L’écriture des personnages est fine, nuancée et captivante et ces quelques compliments peuvent assurément s’appliquer à chacun des six personnages principaux, tous très intéressants. On peut clairement regretter ne plus voir ce genre de développement de personnage chez les séries X-Men actuelles tant les opposer à leurs problèmes personnels leur sied bien.

Mais Grant Morrison ne fait pas que se reposer sur les créations de ses prédécesseurs et introduit de très nombreux nouveaux protagonistes: on retrouve un personnage possédant un soleil à la place du cerveau, un autre entièrement fait de gaz, quelqu’un qui n’existe pas, …  Tout le génie de Grant Morrison est de rendre ces personnages physiquement abominables ou absurdes mais pourtant si humains. Grant Morrison confronte constamment ses personnages à la xénophobie et l’incompréhension du monde. On retrouve ici encore ces questions d’identité et de place dans le monde. Qu’est-ce que je peux être quand tout le monde me rejette pour ma différence ? L’auteur éloigne clairement les mutants de leur statut de super héros et amplifie celui de parias.

Il faut tout de même mentionner un défaut de poids : la qualité très aléatoire des dessins. La série eut la chance de compter parmi ses différents dessinateurs des génies tels que Frank Quitely ou Phil Jimenez mais, malheureusement tous les artistes à s’être relayés sur cette série (et ils furent nombreux) n’ont malheureusement pas tous la même carrure que ces deux là. On oscille entre du très (voire très très) bon, du moyen et de l’assez laid parfois (on va pas se mentir, certaines pages piquent vraiment les yeux). Je sais que cela peut être assez démotivants pour certains mais les qualités de l’écriture de Morrison font plus que compenser ce défaut et la série sait rester passionnante à tout moment, malgré certaines planches désagréables à regarder. On est tout de même tout à fait en droit de regretter ces problèmes de qualité artistique tant la série aurait mérité mieux.

Les X-Men de Morrison sont une œuvre extrêmement riche et cette critique n’a fait qu’effleurer quelques unes de ses facettes tant l’œuvre est dense. J’aurais également pu parler des retournements de situations brillants ou des dialogues pleins de poésies mais il serait criminel de trop vous en dire. New X-Men est une des œuvres les plus inspirées d’un auteur réputé pour son imagination débordante et je ne pourrais jamais vous la recommander assez. Lisez les Nouveaux X-Men.

 

Ils ont kiffé :

 

Retrouvez X-Men par Grant Morrison chez Excalibur Comics : Tome 1 ici et Tome 2

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Je rêvais d'être le plus grand de tous les dresseurs. Finalement je fais des reviews de comics. C'est pas mal aussi


Vos commentaires :

Accueil Forums X-Men par Grant Morrison. Tomes 1 et 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  SpicyCactus, il y a 2 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #28857

    SpicyCactus
    Participant

    Que se passe-t-il lorsque l’on confie la série X-Men à la super star de la maison concurrente ? On révolutionne la licence. Tout simplement.

    [Retrouvez l’article de spicycactus à l’adresse X-Men par Grant Morrison. Tomes 1 et 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.