Le 1er collectif comics de France

 


 
 

The Storyteller : Sorcières

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Des histoires courtes.
Les dessins de Jeff Stokely et Kyla Vanderklugt.

Point(s) faible(s) :


La narration de la première histoire un peu alambiquée.
Les dessins de Matthew Dow Smith.


 
En résumé
 

Storyteller : sorcières regroupe 4 histoires qui vous feront frissonner, 4 histoires aux auteurs différents offrant une qualité de dessin inégale mais toutes sont digne d’intérêt . Une série qui peut convenir à tout âge à partir de 9-10 ans, chacun y trouvera son compte dans une histoire ou dans l’autre.

 
Infos techniques
 

Histoire : S.M Vidaurri, Kyla Vanderklugt, Matthew Dow Smith, Jeff Stokely
Dessin : S.M Vidaurri, Kyla Vanderklugt, Matthew Dow Smith, Jeff Stokely
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Une histoire de sorcières, ça vous tente ?

Vous vous souvenez de Storyteller : Dragons la bd à lire au coin du feu ? Eh bien, Kinaye reviens avec un deuxième tome consacré aux sorcières ! Alors préparez le feu, le plaid, le café et c’est parti pour quatre histoires courtes qui vont vous faire frissonner.

Je n’étais plus dans la découverte, le premier tome m’avait initié. Complètement conquis pas le concept, j’attendais ce deuxième tome au tournant, espérant le même plaisir de lecture, craignant la lassitude ou la transformation manquée. Le thème des sorcières est largement exploité en ce moment, Sabrina, Midnight tales, et j’en oublie sûrement d’autres, autant de titres qui forcément appellent à la comparaison. Et bien je me trompais complètement, en effet dans les quatre nouvelles, l’approche est complètement différente rendant l’expérience de lecture également différente.

Ainsi, la première des histoires, L’Oie magique et le maître de la forêt, offre une approche à la fois novatrice et médiévale. Chaque composition de page est différente, et offre une expérience à la fois graphique et typologique, même la manière de narrer l’histoire est particulière, si bien que l’on a l’impression de lire une ode. Cependant, l’expérience est à ce point différente d’un comics classique que les plus jeunes, ou moins habitués, seront déroutés voire perdus complètement. Mais je parle de la construction du récit sans en raconter l’histoire, l’histoire de cette sorcière expulsée de la ville et de cet esprit de la forêt à l’esprit vengeur. Vengeur, car le roi a abattu le plus grand arbre de la forêt ! L’esprit lançant alors une malédiction sur la famille royale. Une histoire qui donnera un goût nouveau à vos balades en forêt.

La seconde histoire, la sorcière des neiges, nous plonge dans un conte folklorique japonais. L’histoire se déroule dans un village de montagne isolé et où la sorcière des neiges sévit, volant l’âme des gens, les laissant sur place, gelés. Elle va un jour, épargner un jeune homme qui l’aura surprise en train de réaliser son méfait mais bien sûr pas sans conditions (que vous laisse découvrir). Le jeune homme va poursuivre sa route, grandir, tomber amoureux, parviendra-t-il à tenir sa parole ? L’histoire est très agréable, sans grande surprise mais efficace quand même. Cette histoire est, elle aussi, remarquable par son dessin, Kyla Vanderklugt nous offre un dessin paisible, même dans les moments un plus stressants. Un dessin qui se rapproche des estampes japonaises. Cette histoire a été très agréable à lire et fait partit des histoires coup de cœur de ce volume.

On enchaîne avec l’histoire la moins aboutie graphiquement à mon goût, un trait plus grossier (qui contraste avec le trait fin de Kyla Vanderklught) et de grands aplats de couleurs sombres. Mais même si le dessin n’est pas de mon goût, l’histoire qui reprend le concept de l’île perdue m’a transporté sans peine. L’île perdue est magique, le temps s’y écoule différemment comme l’apprendra le héros de l’histoire. Le héros est un marin qui occupe ses soirées à raconter des histoires à ses compagnons de fortunes, jusqu’au jour où le bateau sombre, emportant tout dans ses profondeurs sauf lui qui échouera sur une île magique, où subsistent quatre sorcières. Une jolie histoire, sur le temps qui permet de mettre certaines choses en perspective, notamment la notion de mort et d’immortalité.

On termine ce volume avec Vasilissa la Belle, signé Jeff Stokely à qui on doit Le beffroi ou Six Gun Gorilla notamment. Alors autant vous le dire de suite, au niveau du dessin on tape dans le haut niveau, du comics avec un brin de Skotty Young dans Oz et Myazaki, un savant mélange qui nous éblouit ! L’histoire, elle, reprend, une intrigue de la série télé éponyme Storyteller et nous plonge dans un village isolé entouré d’une forêt sous l’emprise de la sorcière Baba Yaga. Une histoire à la Cendrillon qui va pousser une jeune fille dans les bras de la sorcière, mais point de carrosse ou de soulier perdu, seule l’ingéniosité de la petite fille et l’amour parental lui permettront de se sortir de ce mauvais pas.

J’ai laissé le choix de la lecture à mes filles, mais bien loin d’être téméraires, elles n’ont pas voulu le lire pour le moment de peur d’être effrayées et d’en faire des cauchemars. Cependant, rien de bien méchant si vos enfants sont lecteurs de Harry Potter ou toute œuvre un peu sombre, ils n’auront aucun soucis pour la lire sans crainte de mauvais rêve derrière.

Storyteller : Sorcières, c’est la lecture indispensable pour votre soirée Halloween, juste avant d’aller vous promener dans les bois au clair de lune !

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums The Storyteller : Sorcières

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Captain Talbot, il y a 4 semaines et 1 jour.

  • Auteur
    Messages
  • #30620

    Captain Talbot
    Admin bbPress

    Storyteller : sorcières regroupe 4 histoires qui vous feront frissonner, 4 histoires aux auteurs différents offrant une qualité de dessin inégale mais toutes sont digne d’intérêt . Une série qui peut convenir à tout âge à partir de 9-10 ans, chacun y trouvera son compte dans une histoire ou dans l’autre.

    [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse The Storyteller : Sorcières]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.