Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Midnight Tales Tome 3

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


La cohérence de l'ensemble malgré les différents scénaristes
Les dessins
L'utilisation intelligente de faits historiques et culturels

Point(s) faible(s) :


Le vocabulaire de la culture nippone
La nouvelle


 
En résumé
 

Midnight Tales nous fait voyager au Japon où Mathieu Bablet et son équipe vont nous offrir leur versions d’événements majeurs comme Hiroshima ou Fukushima, événements qui raisonnent encore aujourd’hui dans notre conscience. Pour la première fois depuis le début de la série, les histoires ont une continuité entre elles, un vrai point positif de ce volume.

 
Infos techniques
 

Histoire : Mathieu Bablet, Elsa Bordier, Florent Maudoux, Isabelle Bauthian, Claire Barde
Dessin : Mathieu Bablet,Baptiste Pagani, Thomas Rouzière, Florent Maudoux, The neb studio
Editeur :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

The Witching Hour !

J’ai l’impression que ça faisait une éternité que j’attendais ce troisième volet de la série, car après avoir dévoré les deux premier tomes, ma patience était mise à rude épreuve. Mais comme on dit, la rareté fait le plaisir ! Alors plongeons dans ce monde de sorcellerie !

C’est la première fois depuis le début de la série Midnight Tales que les histoires sont toutes intimement liées entre elles, avec un fil conducteur de personnages voire d’icônes, mais aussi d’événements et de leurs conséquences. Il est amusant de voir aussi comment Mathieu Bablet et son équipe réinterprètent des événements historiques majeurs. Dans les deux premières histoires, ils revisitent le bombardement d’Hiroshima et Nagasaki ainsi que leurs conséquences à la sauce japonaise, pour l’ancrer dans la mythologie de Midnight Tales. Il en est de même pour les conséquences du tsunami de 2011 et de la catastrophe de Fukushima, habilement repris dans la troisième histoire du livre. La dernière histoire se déroule sur l’inévitable île de Ha-Shima, l’île abandonnée et surnommée l’île fantôme. Cette dernière histoire donnera un visage à un ennemi de l’Ordre de Minuit, que l’on suit avec plaisir depuis maintenant 3 tomes.

Je pourrais détailler chaque histoire mais le plaisir de la découverte a grandement participé à mon sentiment en fin de lecture et je ne voudrais pas gâcher votre expérience par un résumé trop appuyé. Sachez que comme dans les tomes précédents, des fais de société et la mise en avant de certaines valeurs sont présents dans les pages. Vous retrouverez donc du sacrifice, de l’émotion, des conflits inter-générationnels de solidarité mais aussi de respect, d’amitié et d’amour. Un tome très riche et dense, mais pouvait-t-il en être autrement avec un thème comme le Japon ?

Le fil conducteur entre les trois histoires et les références historiques et culturelles donnent une nouvelle dimension à ce troisième tome et le propulse, à mon avis, au rang de meilleur depuis le début de la série. C’est d’autant plus remarquable que la cohérence entre les histoires est maintenue même si des scénaristes différents œuvrent, témoignant d’un réel esprit d’équipe. Cette montée en puissance nous laisse présager une suite dans cette lignée et peut être avec de nouvelles pièces de ce gigantesque puzzle magique qu’est Midnight Tales.

J’ai eu un peu de mal avec la nouvelle, je ne me suis pas trouvé transporté, grandement à cause de l’utilisation de beaucoup de termes de la culture japonaise que je ne maîtrise pas. Pour autant, le style d’écriture et très fluide et bien écrit, mais devoir décrocher de l’histoire pour chercher une définition sur internet ne m’a pas mis dans les meilleurs dispositions. D’autre part, elle ne s’inscrit pas dans la continuité instaurée par les autres récits de ce troisième tome, me donnant un sentiment de superflu.

Comme à l’accoutumé, Claire Barde ponctue le livre d’articles passionnant sur la culture japonaise, la magie et toujours le fil conducteur sur les femmes en mettant en lumière les inégalités entre hommes et femmes au Japon. Mathieu Bablet a aussi profité d’un de ces articles pour caler une référence à Sailor Moon, souvenez vous dans l’interview qu’il nous avait accordé, il nous avait avoué son amour pour elle.

Encore un très bon tome de Midnight Tales et même si on devient de plus en plus exigeant, Mathieu Bablet et son équipe mettent la barre de plus en plus haut. Un tome qui nous immerge en plein Japon avec des histoires pour la première fois liés entre elles.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums Midnight Tales Tome 3

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Captain Talbot, il y a 3 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #28493

    Captain Talbot
    Admin bbPress

    Midnight Tales nous fait voyager au Japon où Mathieu Bablet et son équipe vont nous offrir leur versions d’événements majeurs comme Hiroshima ou Fukushima, événements qui raisonnent encore aujourd’hui dans notre conscience. Pour la première fois depuis le début de la série, les histoires ont une continuité entre elles, un vrai point positif de ce volume.

    [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse Midnight Tales Tome 3]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.