Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Walking Dead Tome 30

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
8 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une nouvelle communauté originale
Des dialogues et des relations humaines toujours impeccables

Point(s) faible(s) :


On est en terrain connu


 
En résumé
 

Une entrée en matière réussie avec une nouvelle communauté au traitement sociologique original et surprenant. J’ai toujours plaisir à suivre l’évolution des personnages ainsi que lire des dialogues toujours aussi travaillées. Robert Kirkman prouve qu’il est encore capable de surprendre passé le tome 30.

 
Infos techniques
 

Histoire : Robert Kirman
Dessin : Charlie Adlard
Encrage : Stefano Gaudiano
Editeur VO :
 
Publié 22 octobre 2018 par

 
Dans le détail...
 
 

Qui veut du zombie ?

Déjà le trentième tome pour Walking Dead. Une telle longévité est rare dans le milieu des séries creator-owned ! Une telle longévité occasionne évidemment quelques défauts qui sont inhérents à la perpétuation sur une aussi longue durée d’un comics.

La première chose à noter, c’est que cet arc commence de façon identique aux précédents arcs. On découvre une nouvelle communauté qui, si elle avait été introduite auparavant se révèle pleinement à nous, ici. Mais là où Robert Kirkman sait encore nous surprendre, c’est dans sa capacité à renouveler les thématiques sociales. Sans trop en dire, il parvient à créer une nouvelle manière d’organiser la société. Evidemment, il ne fait que reprendre des éléments déjà connus dans notre monde mais il parvient encore à m’impressionner de ce point de vue-là. Qui dit nouvelle communauté, dit forcément nouveaux personnages et ça souffle le chaud et le froid. Certains sont proprement insupportables, d’autres semblent inintéressants et d’autres encore sont prévisibles au possible. Néanmoins, l’auteur donne à Michonne une grande importance dans ce tome, démontrant qu’il a encore des choses à raconter sur les personnages, mêmes les plus anciens de la série.

C’est malgré tout un point de départ assez classique que seule l’originalité de la nouvelle communauté réveille. Comme d’habitude, les qualités d’écriture sont là, les dialogues sont justes, les humains sonnent vrais et on a autant envie d’être potes avec certains que d’en défoncer d’autres. Notamment un petit con que je suis pressé de voir mourir dans d’atroces souffrances !

Mais comme souvent, il va falloir attendre la suite avant de pouvoir se faire un avis définitif. J’ai peur que l’on retombe dans les mêmes travers qu’habituellement avec un affrontement. Evidemment, il est très compliqué, passé la trentaine de tomes et les cent soixante-dix numéros de parvenir à proposer quelque chose de totalement original. Il reste à voir jusqu’à quand l’auteur sera capable de tirer sur la corde tout en faisant preuve de la même qualité d’écriture et surtout ne pas lasser. Pour le moment, il se débrouille très bien, parvenant à être intéressant malgré le sentiment de redite qui subsiste. C’est peut-être la plus grande réussite de The Walking Dead, parvenir à nous faire oublier que nous lisons chaque fois une simple histoire de survie entre humains grâce à une qualité de dialogues qui dépasse de nombreuses séries sortant actuellement.

Evidemment, il ne faut pas oublier les dessins de Charlie Adlard, toujours aussi impeccables et toujours sublimés par Stefano Gaudiano. Précis, nets, ils savent toujours aussi bien rendre les dialogues que l’action.

Bref, ce tome 30 de Walking Dead est une entrée en matière réussie avec une nouvelle communauté au traitement original. La qualité des dialogues et des personnages forment toujours l’intérêt essentiel de l’oeuvre. Reste à savoir où nous emmène Robert Kirkman.

PS : Edmond Tourriol, le traducteur du comics depuis le début a posté un article sur son blog et nous a également contacté (voir commentaires en-dessous) afin de préciser que cette erreur n’était pas de son fait. Pour plus d’explications, nous vous renvoyons ici

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Walking Dead Tome 30

Ce sujet a 4 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  tourriol, il y a 1 an et 2 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #21966

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Ce tome 30 de Walking Dead est une entrée en matière réussie avec une nouvelle communauté au traitement original. La qualité des dialogues et des personnages forment toujours l’intérêt essentiel de l’oeuvre. Reste à savoir où nous emmène Robert Kirkman.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Walking Dead Tome 30]

  • #22003

    Tim Comics
    Participant

    Très bonne chronique Comics Grincheux ! Je partage ton avis, on est clairement dans un tome de transition et on attend la suite, mais c’était quand même bien agréable à lire, et le twist sur Michonne, purée je m’y attendais pas du tout !

    Y’a juste un petit soucis de traduction dans la VF sur le mot “governor” en anglais, qu’on nous traduit tantôt “le gouverneur” ou “la gouverneuse” pour parler de la même personne, et on a même droit à un “le gouverneuse” et la cerise c’est quand Rick parle du gouverneur (le vrai, celui qui lui a coupé la main) et que c’est traduit “la gouverneuse” …

    • #22982

      tourriol
      Participant

      Salut. Je suis le traducteur de Walking Dead depuis le début de la série en France. Je n’aurais évidemment pas confondu Pamela Milton et Philip Blake. Juste pour dire qu’il ne s’agit pas d’un problème de traduction proprement dite. Je viens de poster un article à propos de “la Gouverneuse” sur mon blog tourriol.com dans lequel je reviens sur cette erreur qui n’est pas de mon fait.

  • #22004

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Oui, j’ai oublié de relever l’erreur de traduction assez fabuleuse.

    C’était très étrange dans le cas que tu cites ^^

    • #22983

      tourriol
      Participant

      Donc oui, l’erreur est fabuleuse, mais ce n’est pas une erreur de traduction. Ma trad était clean quand je l’ai rendue.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.