Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Geiger

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
13 votants

 

Point(s) fort(s) :


Récit prenant.
Des dessins superbes.
Le charisme de Geiger.

Point(s) faible(s) :


Sensation de déjà-vu.
Une chronologie parfois bizarre.


 
En résumé
 

Geiger Fury Road C’est un événement dans le monde du comics. Geoff Johns a quitté DC (momentanément) pour écrire Geiger, son premier titre indépendant. Le scénariste n’est pas parti seul puisqu’il a amené dans ses valises Gary Frank et Brad Anderson. Une fameuse équipe pour un titre attendu, surtout après le décrié Doomsday Clock. Bien […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Geoff Johns
Dessin : Gary Frank
Couleur : Brad Anderson
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Geiger Fury Road

C’est un événement dans le monde du comics. Geoff Johns a quitté DC (momentanément) pour écrire Geiger, son premier titre indépendant. Le scénariste n’est pas parti seul puisqu’il a amené dans ses valises Gary Frank et Brad Anderson. Une fameuse équipe pour un titre attendu, surtout après le décrié Doomsday Clock. Bien entendu, c’est Urban Comics qui édite Geiger !

Geiger The Road Warrior

Geiger se déroule dans un univers post-apocalyptique où les États-Unis ont été ravagés par un conflit nucléaire. Le concept est assez rare en comics, et pourrait être rafraichissant si votre culture s’arrête à la BD américaine. Cependant, le post-apo est courant dans le monde de la pop culture. A la lecture, les influences de Geoff Johns sont évidentes. Il y a du Fallout avec la place centrale de Las Vegas dans cet univers post-nucléaire, ainsi que du Mad Max avec la poursuite du chapitre 4 et certains personnages loufoques.

Malgré la sensation de déjà-vu (que j’ai eu), le scénario de Geoff Johns est terriblement efficace. Le lecteur est pris par le récit et ne peut s’empêcher de lire l’album d’une traite. Le script a quand même quelques défauts. La chronologie est parfois bizarre. La fin du premier chapitre annonce un combat. Toutefois, le deuxième chapitre fait un bon dans le temps et lance véritablement l’intrigue. Ensuite, le chapitre 3 revient en arrière pour montrer l’affrontement.

On peut également reprocher au titre qu’il introduit un univers plus large que dans son dernier numéro, et que cela semble un peu forcé. Geiger reste malgré cela un récit complet.

Geiger New Vegas

Le titre est aussi l’œuvre du dessinateur Gary Frank. Son éditeur lui a laissé le temps de dessiner. Cela se voit car Geiger est visuellement impressionnant. Tarik Geiger est iconique à chacune de ses transformations en homme nucléaire.

Urban Comics a eu la bonne idée d’ajouter, en plus de la minisérie, le numéro spécial de 80 pages. Pour l’occasion des amis de Johns viennent lui prêter main forte (Peter Tomasi, Bryan Hitch, et bien d’autres). Ce numéro spécial présente La Tunique Rouge, un nouveau personnage du « Geigerverse ». Surtout, il explore les microcosmes que sont les différents casinos de Las Vegas. Le spécial offre ainsi plus de consistance à l’univers. Aux dessins, il y en aura pour tous les goûts. Bryan Hitch en petite forme, Paul Pelletier et son style classique pour du comics, Kelley Jones avec de l’horrifique kitsch ou encore Sean Galloway et son côté très dessin animé.

Grâce au savoir-faire de Geoff Johns, Geiger  édité chez Urban Comics est un bon titre prenant malgré ses quelques défauts. Et grâce au talent de Gary Frank, le titre est visuellement irréprochable. Bref, c’est un titre à ajouter à votre collection.

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Passionné de pop culture. J'ai plongé une première fois dans les comics grâce à Star Wars et son univers désormais appelé Légendes. Il y a quelques années, j'ai replongé en lisant du DC. Depuis je suis accro aux comics, quel que soit l'éditeur.


Vos commentaires :

Accueil Forums Geiger

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Nico, le il y a 2 mois.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #42680
      Nico
      Participant

      Geiger Fury Road C’est un événement dans le monde du comics. Geoff Johns a quitté DC (momentanément) pour écrire Geiger, son premier titre indépendant
      [Retrouvez l’article de nico à l’adresse Geiger]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.