Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Fantastic Four par Jonathan Hickman Omnibus tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
5 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les dessins
La construction du récit
les enfants
L'issue 588

Point(s) faible(s) :


Beaucoup de mise en place
Tarde à s'emballer


 
En résumé
 

Reed Richards se remet en question. Plusieurs événements ont bouleversé l’univers, et il en est une des causes. Mr Fantastic crée une machine, nommée le Pont, pour découvrir comment les événements se sont déroulés dans des univers parallèles. Ce n’est là qu’un des nombreux chamboulements qui vont modifier la vie des Quatre Fantastiques.

 
Infos techniques
 

Scénario : Jonathan Hickman
Dessin : Sean Chen, Dale Eaglesham, Neil Edwards, Adi Granov, Steve Epting, Nick Dragotta, Mark Brooks et Barry Kitson
Couleur : Paul Mounts
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 24 mai 2023 par

 
Dans le détail...
 
 

Le comics le plus génial du monde ?

L’Omnibus des Fantastic Four par Jonathan Hickman marque le premier travail de longue haleine du scénariste chez Marvel. Ce run sur la première famille démontre les talents d’architecte de Hickman qui construit un récit sur le long terme.

Construire son récit

Jonathan Hickman est réputé pour être un bâtisseur. Son run sur Avengers s’est inscrit sur la durée jusqu’à son point culminant Secret Wars. Sa refonte des X-Men dans House of X/Powers of X est marquante, et son départ suite à Inferno intervient sûrement trop tôt.

Son premier travail d’architecte chez Marvel est sur les Quatre Fantastiques. Le scénariste débute avec une mini-série liée à Dark Reign. Elle semble anodine, néanmoins ce n’est jamais le cas avec Hickman. Heureusement que Panini a eu l’intelligence de l’inclure dans l’omnibus. Ce n’était pas le cas lors de la publication en Deluxe, il y a quelques années. L’auteur démarre en mode diesel. Il introduit beaucoup d’éléments. Le récit tarde à dévoiler ses enjeux, mais aussi à décoller. Lorsque les différentes pièces s’imbriquent, le titre devient passionnant. Sauf que l’omnibus s’arrête alors que la tension semblait s’approcher de son climax.

Jonathan Hickman propose un récit complexe où il mêle entre autres multivers, géopolitique, voyage dans le temps. C’est un titre qui s’adresse à des lecteurs plutôt chevronnés. De plus, ce n’est pas le récit le plus accessible pour découvrir les Fantastic Four. Le run de Mark Waid et Mike Wieringo est bien plus adapté. Hickman se base sur des événements précédents, et fait intervenir beaucoup de personnages. Ce n’est pas toujours facile au départ, cependant des explications arrivent – parfois tard – et permettent de raccrocher les wagons.

Fantastic Four Omnibus Jonathan Hickman

La Torche est prêt à en découdre.

Panel de dessinateurs talentueux

Huit dessinateurs sont crédités dans ce tome 1 de Fantastic Four de Jonathan Hickman. Le nombre est important, et pourtant cela ne gêne nullement car ils sont tous talentueux.

Sean Chen dessine le premier arc « Le pont ». Le style est mainstream et fonctionne bien. Dale Eaglesham se démarque avec son style à la fois moderne et rétro. Il fait des merveilles dans l’arc « Éléments premiers » où les Quatre Fantastiques explorent différents environnements. Neil Edwards effectue également un travail de qualité. Même si je suis moins fan de ses visages.

Fantastic Four 588 est un chapitre extrêmement bien écrit et touchant bien servi par les dessins de Nick Dragotta et Mark Brooks. Steve Epting œuvre sur la fin de l’omnibus. Son style sombre convient bien au ton que prend l’album. Enfin, Barry Kitson conclut l’album, et je ne l’ai jamais vu aussi bon. Visuellement, l’omnibus est quasiment irréprochable.

Ce premier volume en Omnibus des Fantastic Four de Jonathan Hickman est consacré principalement à la mise en place. Le récit est bon, mais le tome 2 sera certainement bien plus explosif. Je vous conseille d’ailleurs d’attendre la sortie de la suite pour lire tout d’une traite.

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 

Merci


 
Passionné de pop culture. J'ai plongé une première fois dans les comics grâce à Star Wars et son univers désormais appelé Légendes. Il y a quelques années, j'ai replongé en lisant du DC. Depuis je suis accro aux comics, quel que soit l'éditeur.


Vos commentaires :

Accueil Forums Fantastic Four par Jonathan Hickman tome 1

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Nico, le il y a 9 mois.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #44396
      Nico
      Participant

      Reed Richards se remet en question. Plusieurs événements ont bouleversé l’univers, et il en est une des causes. Mr Fantastic crée une machine, nommée le Pont, pour découvrir comment les événements se sont déroulés dans des univers parallèles. Ce n’est là qu’un des nombreux chamboulements qui vont modifier la vie des Quatre Fantastiques.

      [Retrouvez l’article de nico à l’adresse Fantastic Four par Jonathan Hickman tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.