Le 1er collectif comics de France

 


 
 

DC Infinite chez Urban Comics Nos avis sur les titres VF

 


 
En résumé
 

Il est toujours bon de regrouper en un seul endroit l’ensemble de nos chroniques, surtout quand elles ont une thématique en commun. Ici, l’ère DC Infinite offre de nouvelles séries chez Urban Comics. L’éditeur français de DC Comics a opéré une sélection parmi les titres disponibles. Nous en avons chroniquer la grande majorité. Pas tout […]

 
Infos techniques
 

Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Il est toujours bon de regrouper en un seul endroit l’ensemble de nos chroniques, surtout quand elles ont une thématique en commun. Ici, l’ère DC Infinite offre de nouvelles séries chez Urban Comics. L’éditeur français de DC Comics a opéré une sélection parmi les titres disponibles.

Nous en avons chroniquer la grande majorité. Pas tout car tout dépend des budgets de chacun, du temps disponible et des albums que l’éditeur veut bien nous envoyer. Voici donc un tour d’horizon des titres chroniqués, dans l’ordre alphabétique.

Batman Infinite Tome 1

Batman Infinite tome 1 Urban ComicsPetite précision : James Tynion IV poursuit ce qu’il avait entamé dans Batman Joker War. Il y a un nouveau statut-quo puisque Bruce Wayne a perdu sa fortune et doit se réinventer. La Bat-Famille reprend aussi de l’importance.

Extrait de la review :

“L’auteur en profite pour remodifier l’entourage du chevalier noir avec les personnages d’Harley Quinn et Ghost Maker, pour introduire une nouvelle dynamique qui va de pair avec le choix d’un Bruce Wayne ruiné et donc sans ressource.

Et c’est sur ce dernier point que l’on peut s’avérer très déçu. En effet, on ne ressent absolument pas cet aspect dans le récit. C’était l’occasion de jouer une carte plus terre à terre, par le biais d’enquête et d’infiltration mais non. En définitive, tout est encore une fois misé sur l’action et le grand spectacle.

De nouveaux clans, comme celui de Miracle Molly qui offre aux gens la possibilité de rebooter son cerveau pour oublier ses traumas et repartir dans une nouvelle dynamique. Intéressant, mais encore une fois peu exploité.

De même; l’intrigue prend racine dans Future State avec un épouvantail en menace de fond qui va permettre à l’élaboration du plan Magistrat et des PeaceKeeper (sorte de superflic censé lutter contre le crime et remplacé les héros costumé). Ainsi, malgré le classicisme de l’idée on aurait pu imaginer une nouvelle dynamique pour Gotham, mais non. Encore une fois tout cela est vite sacrifié sur l’autel du spectaculaire.”

La chronique complète


Batman Detective Infinite Tome 1

batman infinite sorties comics mars 2022Mariko Tamaki débarque sur le titre Detective Comics avec une approche plus enquête et urbaine. On suit un Bruce Wayne fauché, dans une galère monstre. Pour l’aider, il peut compter sur Huntress, très mise en avant.

C’est la série parallèle à Batman Infinite. D’autres évènements s’y déroulent, en parallèle le plus souvent. Mais c’est aussi la série historique de Batman et DC Comics : Detective Comics !

Extrait de la review :

“Cette relance de Batman Detective Comics avec le tome 1 de Infinite est agréable à lire. Sans être révolutionnaire, c’est un très bon blockbuster, parfois intelligent mais parfois trop fouillis pour pleinement convaincre. Le changement de statu-quo de Batman est intelligemment utilisé, Huntress prend le lead et elle en devient un personnage hyper attachant et les planches de Dan Mora claquent. Une bonne lecture, donc, mais pas exempts de défauts.”

La chronique complète


DC Infinite Frontier

infinite frontier urban comicsC’était le premier récit publié chez Urban Comics pour ouvrir Infinite. Un récit important car il pose les bases d’une future nouvelle Crise pour les héros DC Comics ! Le tout est supervisé par Joshua Williamson, très en forme sur ce titre.

Extrait de la review :

“La lecture du premier numéro, catalogue de teaser venant présenter le nouveau statu-quo du Multivers DC n’est ni réjouissant ni inquiétant. Il est un simple catalogue de promesses dont on verra comment elles se concrétiseront à la sortie des séries. Il y a évidemment des promesses réjouissantes mais rien sur lequel réellement s’appuyer. C’est la lecture du premier numéro et des Secret Files de Infinite Frontier qui rassure un peu plus. Joshua Williamson maîtrise ses classiques, veut leur rendre hommage et surtout, il apparaît comme un mordu de continuité qui cherche à rendre l’ensemble cohérent et surtout, grâce à la supervision éditoriale de Marie Javins, remplaçante du Didionator, il y a enfin une véritable volonté de faire du sens entre le pré-Flashpoint, Flashpoint et Rebirth. Si on creuse, il y a évidemment des trous mais ces connexions se concrétisent bien ensemble et le tout fonctionne.”

La chronique complète


Flash Infinite Tome 1

flash infinite sorties comics mars 2022Avec l’ère DC Infinite, c’est Wally West qui redevient le speedster principal.

Extrait de la review :

“Ce premier arc nous propose un personnage en pleine remise en question voulant tout quitter pour se recentrer sur lui, fatigué de porter le poids de cette vie d’héroïsme et de douleur. Mais la force véloce n’en a pas terminé avec lui, et va le projeter à travers le temps et l’Omnivers afin de la protéger d’une menace qui la ronge de l’intérieur.

Un récit construit comme un road trip à travers le temps pour rendre hommage à l’histoire de Flash et au concept de Speed Force. Ainsi, il s’agit d’un arc d’introduction qui permet de relancer le personnage dans une nouvelle direction de manière efficace.

Le récit se révèle classique un peu old school mais diablement efficace. Le rythme est bon, avec des dialogues fluides et une gestion de l’intrigue efficace ! Le travail sur Wally et sa rédemption est exemplaire. Donc, même si le grand spectacle et l’épique ne sont pas au rendez vous, il est plus que plaisant de lire ce genre d’histoire avec un auteur qui aime ses personnages.”

La chronique complète


Harley Quinn Infinite Tome 1

Harley Quinn Infinite Tome 1Harley aussi se relance avec DC Infinite et ce nouveau tome 1 chez Urban Comics. Elle est devenue une héroïne sous la plume de James Tynion IV dans la série Batman et Stephanie Phillips raconte ses nouvelles aventures.

Extrait de la review :

“Si le scénario m’a emballé, ma lecture a été toutefois difficile à cause d’un dessin qui ne m’accroche pas. Et si les pages livrées par Laura Braga m’ont permis de terminer la lecture sur une bonne note, je ne peux pas ignorer les cinq premiers chapitres difficiles. C’est totalement subjectif, et je ne peux que vous inviter à regarder quelques pages pour vous faire votre avis. Mais le dessin de Riley Rossmo est, pour moi j’insiste, particulier. J’ai notamment du mal avec sa façon de dessiner Harley, assez dommage quand c’est le personnage principal. Je ne suis pas fan de personnage trop étiré en longueur, et sa Harley est la perche par excellence. Jambes trop longues, chevilles tellement fines que presque inexistantes, cou de girafe et visage trop allongé.

De plus, certaines cases me paraissent trop brouillonnes, trop proches du sketch préparatoire au dessin. J’y vois un mélange de styles fouillis. Alors il y a de belles cases, certains personnages s’en sortent mieux que d’autres. Tout n’est pas à jeter, c’est très mitigé pour moi. Alors je vous lève une alerte dessus.”


Nightwing Infinite Tome 1

nightwing infinite tome 1Tom Taylor et Bruno Redondo se retrouvent sur Nightwing ! Et c’est la meilleure série Infinite avec Flash ! Un retour en grâce pour un voltigeur malmené.

Extrait de la review :

“Tom Taylor reprend les bases et ramène Nightwing à Blüdhaven. Il le fait aussi redevenir ce héros qui a le cœur sur la main car dès le début, il sauve un petit chien qu’il va adopter. On suit aussi le retour de Barbara Gordon dans la vie du héros. Tous deux vont s’épauler, s’entraider et se reconnecter alors que Dick Grayson se lance dans un projet audacieux et avec une dimension sociale très intéressante.

Si on devait faire une analogie, le tout pourrait se rapprocher de Hawkeye. Un héros qui a un projet social, est proche des gens, auquel on peut aisément s’attacher. Mais finalement, la comparaison va s’arrêter là. Car on reste dans un comics qui baigne dans les codes du super-héros avec beaucoup de séquences d’action. Et c’est dans ces moments que le talent de Bruno Redondo éclabousse notre rétine ! C’est simple, chaque page a une idée de composition, une idée de découpage. Que ce soit dans un détail ou dans le global, Redondo est totalement ahurissant de génie !”

La chronique complète


 

Superman Infinite Tome 1

Superman Infinite Urban Comics tome 1Le plus grand des super-héros est de retour ! Sous la houlette de Philip Kennedy Johnson, il embrasse l’épique et l’action !

Extrait de la review :

“Cette relance de Superman Infinite offre un nouveau point d’entrée pour les nouveaux lecteurs voulant entrer dans l’ère moderne de Superman après de très nombreux run ces dernières années. Et sans faire durer le suspens plus longtemps, il y a longtemps que Superman n’a pas été aussi bon !

On nous propose de suivre un Superman, légèrement sur le déclin, anxieux et préoccupé qui va recueillir un groupe de réfugiés du Warworld (empire de Mongul) qui semblent avoir un lien avec Krypton. Cependant, il s’agit peut être un piège du nouveau seigneur Mongul, cela n’empêche pas Clark de chercher le soutient de ses alliés pour mener une action de sauvetage. Or ces allés ont bien d’autres chats à fouetter.

La récit dégage un souffle épique à la hauteur du héros, sans oublier des moment d’introspection et de développements écrits avec beaucoup de talent ! Le rythme est parfaitement géré, offrant au lecteur les révélations et les enjeux du récit qui prend une dimension de plus en plus épique. De même les personnages sont bien écrits avec chacun leur moment d’exposition. De même, on ressent toute la tension et l’inquiétude liée à cette situation inédite et dangereuse.”

La chronique complète


Superman Son of Kal-El Tome 1

superman son of kal elLe fiston de Superman devient le Superman de la Terre. Clark étant parti pour Warworld, il laisse son fils en charge de protéger la planète bleue. Mais la tâche n’est-elle pas trop immense ?

Extrait de la review :

“Car au milieu de tout ça, on a une intrigue classique avec un méchant qui cherche à ruiner l’image de Jonathan, à la façon de Lex Luthor. Un personnage que les fans de WildStorm reconnaîtront sans trop de difficultés. Mais cet adversaire est surtout un dictateur, qui contraint sa population à immigrer et qui permet donc encore plus d’ancrer la série dans un contexte social crédible et auquel on peut se rattacher. C’est par ce biais que Jonathan va donc clairement se découvrir et trouver sa voie, en côtoyant les habitants de l’île de Gamorra (rien à voir).

Tom Taylor parvient donc à rendre intéressante cette quête initiatique de Superman. Il le parvient surtout en construisant Jonathan comme le fils de Clark Kent et Loïs Lane, deux grands journalistes. Le scénariste n’oublie donc pas de mettre en avant ce besoin fondamental qu’est la quête de vérité du héros. Avec son adversaire, il n’a pas le choix et doit lutter contre la désinformation incessante dont il est victime, avec les individus qu’il aide.

Du côté des dessins, c’est un peu plus décevant. John Timms a un trait particulier, anguleux avec des personnages longilignes, au trait fin. Cela plaira ou non, ici, on est pas fans du style. Pourtant, il y a vraiment des belles idées en matière de composition et c’est toujours très dynamique. On a aussi un joli focus sur les visages, avec une belle gestion des émotions faciales, expressifs, sans exagération. C’est très agréable pour un titre porté par les réactions d’un Jonathan très engagé et au contact d’individus différents.”

La chronique complète


Swamp Thing Infinite Tome 1

swamp thing infinite tome 1La Sève a un nouvel avatar ! Suite aux évènements de Justice League Dark Rebirth, Ram V nous invite à suivre u nouvel avatar alors qu’il découvre les pouvoirs du Vert ! Un récit mystique, teinté d’une ambiance sociale et écologique qui peut se suivre seul.

Extrait de la review :

Ce tome 1 de Swamp Thing Infinite pourrait se suffire à lui-même par la densité de son récit et son dessin profond. Autant l’humain désemparé que la nature y trouve une illustration éloquente, avec des trouvailles graphiques faisant entrer dans le corps de la créature et de la Sève, dont on ressort avec une conscience accrue. Le titre, L’Eveil de la Sève, est amplement mérité et à lire. En attendant un tome 2 afin de poursuivre ce conte écolo-psychologique contemporain inspiré.”

La chronique complète


Wonder Woman Infinite Tome 1

wonder woman infinite tome 1Depuis quelques années, il semble que DC ne sache pas quoi faire avec Wonder Woman ! Réinventée totalement, revisitée, mise sous la houlette de scénaristes médiocres, elle ne bénéficie jamais du traitement du reste de la Trinité. Mais ce tome 1 pourrait changer la donne ?

Extrait de la review :

Wonder Woman se relance aussi avec Infinite dans ce tome 1 ! Elle que l’on a suivi à la fin de Death Metal, sauvant l’univers, restaurant l’ensemble de l’Histoire de DC Comics. Que l’on a retrouvé dans Infinite Frontier, refusant son nouveau statut et préférant repartir à l’aventure. La voici donc plongé en pleine Sphère des Dieux, dans une Asgard en proie à des batailles infinies. Car Diana va vite s’en rendre compte, ici, personne ne meurt et tout le monde revit alors que le Ragnarök semble plus proche chaque jour. Mais elle a aussi perdu la mémoire et va donc devoir redevenir la Wonder Woman que tout le monde connaît.

Un programme qui semble chargé pour ce tome 1 de Wonder Woman Infinite dans laquelle on retrouve Becky Cloonan et Michael W. Conrad à l’écriture et Travis Moore aux dessins. Et le programme est alléchant car en la dépaysant totalement et la débarrassant de ses pouvoirs, ils vont tenter de la redéfinir. L’objectif n’est pas de remodeler l’héroïne mais de s’intéresser à qui elle est et au symbole qu’elle peut représenter auprès d’autres.

L’équipe créative va donc remettre au centre son statut de chercheuse de vérité, d’individu empathique et de guerrière farouche. Tout au long des dix chapitres, c’est donc une redécouverte que Diana fait envers elle-même.”

La chronique complète

Voici nos avis sur les titres de l’ère DC Infinite disponibles chez Urban Comics. Une relance qui nous convaincs globalement. La non-présence de Joker Infinite ne signifie pas que le récit soit mauvais. Mais nous n’avons pas eu le temps de le chroniquer en détails. Et si vous souhaitez soutenir un libraire indépendant en ligne, tous ces titres sont à retrouver chez notre partenaire Excalibur Comics !
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums DC Infinite chez Urban Comics Nos avis sur les titres VF

Vous lisez 0 fil de discussion
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.