Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Carnage – Le Monde Obscur

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Une utilisation intelligente de Carnage
Une histoire prenante
Gerry Conway sur du Carnage

Point(s) faible(s) :


...et un piètre visuel
Pourquoi l'occulte ?
Eddy Brock sous exploité
Beaucoup trop long


 
En résumé
 

En bref, bien qu’agréable bien fichu et dépeignant un Carnage intéressant. “Le Monde Obscur” s’essouffle passé le premier acte et le rôle de l’occulte même s’il est bien pensé rend le récit lourd et fatiguant.

 
Infos techniques
 

Histoire : Gerry Conway
Dessin : Mike Perkins
Couleur : Andy Troy
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Carnage Wanted !

Je vais être franc, je n’aime pas du tout Carnage. Pour ma part j’ai toujours eu du mal avec les symbiotes et malgré de bons moments passé sur des séries comme Agent Venom, le courant n’est jamais passé.

Contenant l’intégralité de la série “Carnage” de 2016 (la plus longue sur le personnage), j’ai lu ce Deluxe en ne m’attendant à rien et tout compte fait, je n’ai pas eu grand chose.


Au scénario de cette série, on retrouve le vétéran Gerry Conway, habitué des aventures de l’araignée puisqu’il a notamment scénarisé la célèbre mort de Gwen Stacy.

Contre toute attente, il est le gros point fort de ce titre, cette série se lit en effet très vite. Conway a un très bon sens du rythme et l’histoire tient étonnamment bien debout, le plus gros de son travail tient notamment dans son utilisation du grand méchant, Carnage. En effet, là où beaucoup d’auteurs se contentent de rendre le personnage bourrin, meurtrier et décérébré (ce qu’il est), Conway a l’intelligence de camoufler le personnage dans l’ombre, grandissant ainsi sa dangerosité et appuyant de ce fait le côté horrifique du titre.

Et puis il y a le reste. Si le premier acte est prenant, angoissant et bien écrit, le récit part dans tous les sens lorsqu’il passe de chasse à l’homme à quête initiatique pour Cletus Kassidy et son symbiote. Ce qui n’est pas pour me déplaire. J’adore l’occulte et je sais que les symbiotes y ont souvent été affilés mais sur le coup, bien que teasé au départ, il ne fait que rendre l’avancée du récit lourde et parfois vide de sens.

Du côté des personnages, si l’on exclut Carnage, on retrouve notamment Eddie Brock. Si c’est toujours un plaisir de retrouver celui qui est à l’origine de cette pelleté de symbiotes, il est, passé quelques numéros, relégué au second plan du récit malgré sa proximité avec Carnage et son hôte. On retrouve également le fils de J. Jonah Jameson, Jack ou une agente du gouvernement liée au passé de Cletus, mais là encore si ses personnages aurait pu porter le récit, ils se montrent parfois trop anecdotiques.

Côté dessin, si Mike Perkins propose un trait très détaillé avec notamment un bon jeu sur les ombres et lumières, je regrette un Carnage qui aurait pu être plus “monstrueux” dans le design, couplé à la caractérisation qui lui est donné.

En bref, bien qu’agréable, bien fichu et dépeignant un Carnage intéressant, “Le Monde Obscur” s’essouffle passé le premier acte et le rôle de l’occulte même s’il est bien pensé rend le récit lourd et fatiguant.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Un jour j'ai découvert Superman j'ai aimé les comics. Un autre j'ai découvert Bucky j'ai dévorer les comics. Un dernier j'ai rencontré LesComics.fr depuis, je parle des comics.


Vos commentaires :

Accueil Forums Carnage – Le Monde Obscur

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  ComicsQuest, il y a 2 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #28824

    ComicsQuest
    Participant

    En bref, bien qu’agréable bien fichu et dépeignant un Carnage intéressant. “Le Monde Obscur” s’essouffle” passé le premier acte et le rôle de l’occulte bien que bien pensé rend le récit lourd et fatiguant.

    [Retrouvez l’article de comicsquest à l’adresse Carnage – Le Monde Obscur]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.