Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Batman & Joker : Deadly Duo

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
21 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une ambiance gothique qui sied particulièrement à Gotham.
Un climax prenant et un twist prometteur.

Point(s) faible(s) :


Une trame convenue au départ.


 
En résumé
 

Batman & Joker, un duo Grenouille & Scorpion ? Des goules surpuissantes au visage grimaçant de Joker apparaissent dans Gotham et commettent meurtres et massacres dans les rues. Lorsque Batman s’interpose et suit leur piste, il tombe inévitablement sur le Joker. Mais les apparences sont trompeuses et le duo ennemi de toujours va devoir former […]

 
Infos techniques
 

Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 20 décembre 2023 par

 
Dans le détail...
 
 

Batman & Joker, un duo Grenouille & Scorpion ?

Des goules surpuissantes au visage grimaçant de Joker apparaissent dans Gotham et commettent meurtres et massacres dans les rues. Lorsque Batman s’interpose et suit leur piste, il tombe inévitablement sur le Joker. Mais les apparences sont trompeuses et le duo ennemi de toujours va devoir former une alliance mortelle face à ces êtres surpuissants ressemblant de plus en plus à des morts-vivants.

Ce premier tome contient les épisodes #1 à #7 du récit complet Batman et Joker : Deadly Duo.

Deadly Duo

C’est naturellement un duo impossible qui se forme dans ce récit. Un duo qui d’ordinaire ne cesse de s’opposer au fil des aventures, de différentes manières, et qui, cette fois, forge une alliance contre-nature. Deadly Duo fait nécessairement écho au tandem que formaient Batman et Robin, surnommé le Dynamic Duo. Ici le caractère mortel entraîne une autre dynamique, ressemblant à celle de l’histoire de la fable de la grenouille et du scorpion.

Pour rappel, cette fable s’établit sur ce dialogue entre une grenouille et un scorpion.

« Un scorpion, cherchant à traverser une rivière, demande à une grenouille de le prendre sur son dos.
« Un scorpion, cherchant à traverser une rivière, demande à une grenouille de le prendre sur son dos.
– « Pour qui me prends-tu, scorpion ? Je te connais, tu vas me piquer !! »
– « Mais non, grenouille ! Tu peux me faire confiance. Si je te pique, je me noierai moi aussi ! »
La grenouille hésite mais finit par céder sous les insistances du scorpion. Elle le fait monter sur son dos et s’engage dans la rivière. Arrivés au milieu, le scorpion plante son dard profondément dans le dos de la grenouille.
Celle-ci est paralysée et se met à couler, entraînant le scorpion avec elle. Elle parvient cependant à poser une dernière question :
– « Mais enfin, scorpion ! Pourquoi as-tu fait ça ?? Nous allons mourir tous les deux !! »
– « C’est dans ma nature ! », répond le scorpion. »

Dans ce remake du duo mortel cherchant à traverser les mystères de Gotham, Batman est certes une grenouille moins naïve, et le Joker dont on connaît les penchants autodestructeurs n’est pas sans mobile plus complexe que sa simple nature. Il demeure le caractère mortel de cette alliance qui se forge dans l’objectif de sauver des personnes enlevées par ces êtres étranges et survivant aux blessures mortelles, Batman utilisant le Joker, le Joker utilisant Batman, ce duo repose sur la manière dont chaque protagoniste fait de l’autre son instrument. Jusqu’à ce que la mort les sépare ?

Tout ce que touche Silvestri est de Silver !

Les dessins de Marc Silvestri hissent cette aventure qui pourrait demeurer anecdotique au rang d’un conte gothique. Le dessinateur de Wolverine, X-Men, Cyberforce, Darkness, trouve ici un terrain de jeu à la hauteur de son coup de crayon incisif et de ses angles de vue plongeant dans les tréfonds de l’âme. Gotham prend alors une allure brumeuse, le manoir Wayne aux allures de Maison Usher paraît sorti d’une nouvelle d’Edgar Poe. Et les créatures mystérieuses trouvent sous les traits du dessinateur de Darkness une allure des plus inquiétantes.

Pour la partie scénaristique, les ficelles de départ paraissent relativement convenues. Un mystère qui relie le héros et son antagoniste. Une alliance improbable partant du principe que l’ennemi de mon ennemi est mon ami, ou pour le moins mon allié d’un instant. Une demoiselle en détresse, et un proche du chevalier capturés. Le tableau de départ paraît d’ores et déjà familier. Mais de petites touches viennent lui conférer un angle particulier. Jusqu’au mystère qui lui trouve à s’épaissir et jouer des fausses pistes avant de trouver un twist intéressant. Silvestri joue alors une partition graphique et scénaristique qui dessinent un tableau dans lequel la plongée est savoureuse, où l’ambiance prime sur le propos, le climat sur la subtilité. Avec une question sur la place accordée à l’autre selon les jeux de l’amour et de la mort.

« Batman & Joker : Deadly Duo » joue sur la carte du duo improbable et mortel, façon « la grenouille et le scorpion », en plus malin et plus retors. D’une trame convenue pour rassembler les deux antithèses, Silvestri parvient à surprendre et à planter un décor qui produit une plongée dans une atmosphère qui va comme un gant équipé à Batman. Bruce Wayne est dessiné avec style et raffinement, les décors aux hachures caractéristiques de Silvestri apportent une touche gothique qu’il serait plaisant de retrouver plus souvent. Batman est ici tout en tensions, dans une silhouette ciselée. Le tableau funèbre est de haute volée dans l’ambiance qu’il plante, pour un récit qui s’installe en 7 numéros jubilatoires et haletants.

 

Ils ont kiffé :

 

Vous pouvez retrouver ce comics chez notre partenaire Excalibur Comics, libraire en ligne indépendant !
Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 

Merci


 
Chroniqueur et psychanalyste, Alex Hivence passe sous son regard psychanalytique les comics! Et analyse les personnages Sous le Masque


Vos commentaires :

Accueil Forums Batman & Joker : Deadly Duo

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Alex Hivence, le il y a 6 mois.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #45673
      Alex Hivence
      Participant

      Batman & Joker, un duo Grenouille & Scorpion ? Des goules surpuissantes au visage grimaçant de Joker apparaissent dans Gotham et commettent me
      [Retrouvez l’article de omaclive-fr à l’adresse Batman & Joker : Deadly Duo]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.