Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Batman & Mr. Freeze : Sub Zero

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) Fort(s)


Une replongée dans l'univers de Batman TAS

Point(s) Faibles(s)


Peu de restauration
Des bonus en VOST
Le discours daté


 
En résumé...
 

Batman & Mr Freeze : Sub Zero vient de profiter d’une sortie en blu-ray. L’occasion de regarder ce film d’animation de 1998 avec nos yeux d’adultes de 2018 et vous verrez que le résultat n’est pas fameux : de l’édition aux bonus, on accumule les bonnes idées mal utilisées.

 
Infos Techniques
 

Realisation : Boyd Kirkland
Histoire : Boyd Kirkland et Randy Rogel
Musique : Michael McCuistion
Studio : Warner Home Video
Inspiré D'un Comics De :
 
Publié il y a 2 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Batman & Mr Freeze :  Sub Zero est un film d’animation sorti directement en VHS en 1998.
Pour célébrer les 20 ans du film, Warner Bros vient de le rééditer en Blu-Ray, accompagné de nombreux bonus, dans un coffret contenant aussi le film Batman Contre Le Fantôme Masqué dispo en magasin pour une quinzaine d’euros. Je me suis donc improvisé une séance de visionnage de ce film dans l’espoir de pouvoir le regarder avec mon fils.

L’avis de Matt :

Je suis né en 1980. J’ai pris en pleine face la batmania des années 80 avec les films de Tim Burton et Batman : La Série Animée de Paul Dini (à retrouver en interview ici) et Bruce Timm.
Pourtant, je n’avais jamais vu ce film. Il s’agit donc de mon premier visionnage et j’en ressors un peu sceptique.

Parlons de l’histoire…
Retranché dans le cercle polaire, Victor Fries s’est construit une nouvelle vie entouré d’un gamin esquimau et de deux ours blancs apprivoisés. Il veille sur le corps de sa femme Nora, qu’il a cryogénisé pour la sauver d’une maladie rare. Lors d’une mission d’exploration, un sous-marin tentant d’émerger détruit son repère et la capsule de survie de Nora. En quête d’un ultime espoir de salut pour sa femme, Fries redevient Mr Freeze et fonce vers Gotham City pour forcer des médecins à l’aider.
Il apparait que Nora a besoin d’une greffe et qu’un des rares donneurs compatibles est Barbara Gordon, fille du commissaire Gordon et justicière sous le costume de Batgirl (mais chut, c’est un secret).

Dans le premier quart d’heure du film, j’ai été atterré par le sexisme ambiant du film. Toutes les réflexions du commissaire Gordon sur sa fille, le temps qu’elle passe devant le miroir et autres, sont d’un autre temps. Impossible aujourd’hui de ne pas le remarquer. Le film est sorti il y a 20 ans, l’univers de la série animée est celui d’un Gotham oscillant entre les année 1990 (les ordinateurs, les téléphones portables…) et les années 1920 (les clubs de jazz, les véhicules…). Une chose est sûre : la société est d’un autre temps.

Le film s’appuie également sur le filon bien usé de la demoiselle en détresse qu’il va falloir sauver. Alors oui : Barbara a du tempérament et n’est pas une pauvre fille passive de plus. Mais le ressort scénaristique est tout de même encore une fois celui de la “princesse-à-sauver”.
L’histoire d’amour naissante qu’elle entretient avec Dick Grayson, le Robin de Batman, donne un équilibre particulier au film. Titré Batman & Sub-Zero, il met plutôt en avant Robin et Barbara. Batman est un héros de second plan dans le film et il faut attendre près de 40 minutes pour que Bruce Wayne laisse enfin Batman rentrer dans la danse. Donner une place prépondérante à Robin tout en accentuant le rôle d’enquêteur de Bruce m’a paru être une idée intéressante.

Techniquement, c’est décevant

La ressortie en Blu-Ray d’un film, même d’animation, s’accompagne en général d’une restauration. Si l’image est plutôt soignée*, quelques détails techniques sautent aux yeux.
Tout d’abord, le film est en 4/3. En 1998, les télés étaient carrées et sur nos écrans actuels, on constate l’apparition de bandes noires latérales. Je pense que c’est une bonne chose ! Warner respecte là le format d’image d’origine de son film, sans tenter de raboter le haut et le bas pour en faire un rectangle. L’autre bon point est une madeleine de Proust, on retrouve bien les voix d’origine des personnages, celles qui m’ont marquées il y a 25 ans.

Pourtant, tout est loin d’être parfait et le nouveau support met, malheureusement, les défauts en avant. L’animation tout d’abord manque cruellement de finesse. Il manque tout simplement des images pour avoir une animation fluide. Si on pouvait limiter le nombre d’images par seconde (et donc limiter les coûts) pour une sortie VHS, la qualité de la reproduction des écrans modernes met ces défaut au premier plan. D’autant que certaines scènes n’ont pas été restaurées. Il y a ce je ne sais quoi d’un peu flou, parfois, et quelques effets de poussière sur la pellicule. C’est vraiment dommage même pour un film vendu moins de 10 euros.

Des bonus, oui, mais bâclés

Passées les 67 minutes de film, générique compris, j’ai pris le temps de jeter un œil aux bonus du disque.
Première bonne nouvelle, ils proposent quatre épisodes des séries animées Batman mettant en scène Mr Freeze. Les deux premiers sont extraits de Batman : La Série Animée, le troisième de Les Nouvelles Aventures de Batman & Robin et le dernier provient de la série Batman : La Relève. L’idée de proposer ces épisodes est excellente et permet d’ajouter plus de 90 minutes d’aventures alors que le film ne dure lui que 67 minutes. Oui, il y a plus de bonus que de film.

Mais franchement, pourquoi ces épisodes ne sont dispos qu’en version originale ? A quel moment quelqu’un chez Warner a pu se dire que ce serait une bonne idée de livrer un dessin animé comme Batman en anglais sous-titré ?
Je veux dire : j’ai acheté ce blu-ray pour le partager avec mon fils. Comment je peux espérer l’intéresser aux aventures de Batman avec des sous-titres ? Quel enfant au monde a envie de lire des sous-titres sous son dessin animé ?

Vous l’aurez compris, cette édition de Batman & Mr Freeze : Sub Zero est pour moi une déception tant sur la qualité de l’histoire, sur le travail d’édition ou la finition des bonus.
Quand je pense que ce film est sorti à peu près au même moment que le film Batman & Robin, je me dis que la fin des années 90 était une sale période pour le Chevalier Noir.
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Matt est animateur et producteur en radio et en télé depuis 2006. Autodidacte, il lance plusieurs programmes dont C'est Quoi Ton Job ? ou L'Upperground, récompensés par des prix nationaux. Avec La Sélection Comics, il parle de BD américaine au plus d'1.3 million d'auditeurs de Sud Radio, Vibration, Voltage et beaucoup d'autres. Il est le fondateur de LesComics.fr.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Batman & Mr. Freeze : Sub Zero

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Matt, il y a 1 semaine et 6 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #22860

    Matt
    Admin bbPress

    Batman & Mr Freeze : Sub Zero vient de profiter d’une sortie en blu-ray. L’occasion de regarder ce film d’animation de 1998 avec nos yeux d’adultes de 2018 et vous verrez que le résultat n’est pas fameux : de l’édition aux bonus, on accumule les bonnes idées mal utilisées.

    [Retrouvez l’article de matt à l’adresse [Review] Batman & Mr. Freeze : Sub Zero]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.