Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Crossover CW : “Crisis on Earth X”

 
Not'Note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) Fort(s)


Action, humour, fun
Des interactions entre les personnages excellentes
Un rythme soutenu

Point(s) Fabile(s)


La naïveté vraiment mal maîtrisée parfois


 
Infos Techniques
 

Crisis on Earth-X est le crossover annuel de la CW, réunissant Flash, Supergirl, Arrow et les Legends dans une aventure très sympathique !

 
En résumé...
 

Une série de : Andrew Kreisberg, Marc Guggenheim
Scénario de l'épisode : Robert Rovner, Jessica Queller, Wendy Mericle, Ben Sokolowski, Todd Helring, Phil Klemmer, Keto Shimizu
Réalisation de l'épisode : Larry Teng, James Bamford, Dermott Downs, Gregory Smith
Principaux acteurs : Stephen Amell, Emily Bett Rickards, Melissa Benoist, Chyler Leigh, Grant Gustin, Candice Patton, Caity Lotz, Dominic Purcell, Victor Garber
Diffuseur VO : The CW
Diffuseur VF : C'est compliqué !
Publié 4 décembre 2017 par

 
Dans le détail...
 
 

“There’s a 53rd Earth, and it’s called Earth-X”

L’avis de Comics Grincheux :

Ah, le fameux crossover des super-héros de la CW ! L’année dernière, c’était plutôt cool même s’il y avait des problèmes de construction dû au centième épisode de Arrow planté en plein milieu et qui faisait indépendant au milieu de tout le reste. Bon, et Supergirl était intégré à l’arrache, aussi ! Cette année, les équipes avaient promis que Crisis on Earth-X serait un film de trois heures avec une histoire indépendante et on peut le dire, le pari est gagné ! Alors oui, c’est naïf, cul-cul et tout ce que vous voulez mais c’est surtout fun, drôle et rythmé ! Je n’en demandais pas plus pour ce qui ressemblait à un pur délire de scénaristes clairement inspiré par des arcs décomplexés des comics.

Mais ça fonctionne. La structure ressemble véritablement à un long film et tout est connecté dès le premier épisode, si bien que, on n’a pas l’impression de regarder un épisode de Supergirl ou de Arrow mais bel et bien « Crisis on Earth X ». Quant à l’histoire en elle-même, si elle reste classique, elle propose quand même de jolies choses. Déjà, les méchants principaux ne sont pas juste des conquérants venus d’une Terre parallèle, ils ont un plan compréhensible derrière. Déjà, ça évite d’avoir affaire au syndrome méchant random et ça donne du corps et un minimum d’intérêt à tout ça. Bon, ce n’est pas original mais ça fonctionne.

 

Ensuite, comme il y a une Terre parallèle, il y a des doubles et leur utilisation est bonne, parfois drôle, souvent surprenante. Enfin, chaque personnage des différentes séries aura l’occasion de briller, sauf les Legends mais bon, qui en a quelque chose à faire d’eux ? Les séquences d’action tentent de mettre en valeur chaque héros et ses facultés et même s’il y a des gros problèmes, notamment quant aux échelles de puissance, la mise en scène a le mérite de proposer des bastons dynamiques et plutôt bien montées. Par contre, au niveau des décors, c’est un peu des hangars et des environnements urbains par paquet et c’est dommage.

Malgré cet enthousiasme, il convient de tempérer ça par quelques éléments qui mettent en l’air certaines scènes. Déjà, les acteurs ne sont pas tous au niveau. Si le trio de tête a une belle alchimie et que Caity Lotz ou encore Chyler Leigh tiennent parfaitement leur rôle, pour le reste, ce n’est pas vraiment la joie. Il y a notamment un problème évident entre Victor Garber et Franz Drameh (Firestorm). Leur rôle nécessite une grande complicité sauf que le dernier joue très mal tandis que le premier n’est pas impliqué. Quand ils sont impliqués dans des séquences émotions, on a plus envie de rire qu’autre chose. Bref, je ne les avais pas revus depuis The Flash et ça ne m’avait pas manqué ! Dominic Purcell m’a fait rire mais je n’arrive toujours pas à savoir si c’est à cause de son jeu ou de ses vannes. Le mystère autour de cet homme reste entier. L’autre gros problème, c’est l’avalanche des moments cul-cul à base de « le pouvoir de l’amitié niquera tous les méchants du monde ! ». Bon, c’est pas dit comme ça mais vous avez l’idée ! Ça passe deux-trois fois, mais quand c’est répété dix fois au sein du même épisode, autant vous dire qu’il y en a marre. C’est dans la nature des séries CW mais il faut savoir se contrôler à un moment.

Bref, le crossover de cette année était une réussite, meilleur que celui de l’année dernière sur bon nombre de points qui semblent importants comme le rythme ou l’écriture global. Ici, on a un spectacle fun, décomplexé qui vous fera passe un bon moment pendant trois heures !

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Crossover CW : “Crisis on Earth X”

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 11 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #18294

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Crisis on Earth-X est le crossover annuel de la CW, réunissant Flash, Supergirl, Arrow et les Legends dans une aventure très sympathique !

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Crossover CW : “Crisis on Earth X”]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.