Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Ultraman chez Panini Comics

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
7 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une ambiance réussie qui respecte bien le tokusatsu.
Les planches fabuleuses.
Des pistes enthousiasmantes pour le futur.
Une très bonne maîtrise narrative…

Point(s) faible(s) :


Qui compense le classicisme absolu de l'intrigue.


 
En résumé
 

Ultracool ? Ultraman débarque chez Marvel et donc chez Panini Comics pour revisiter ses origines ! Si vous ne connaissez pas Ultraman, c’est un héros japonais très populaire, présent dans des productions de tokusatsu (gros monstres et démolitions). On peut aussi et c’est sûrement le raisonnement de Marvel que Ultraman est un super-héros. Si vous connaissez […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Kyle HIggins, Matthew Groom
Dessin : Franscesco Manna
Couleur : Espen Grundetjern
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 10 avril 2022 par

 
Dans le détail...
 
 

Ultracool ?

Ultraman débarque chez Marvel et donc chez Panini Comics pour revisiter ses origines ! Si vous ne connaissez pas Ultraman, c’est un héros japonais très populaire, présent dans des productions de tokusatsu (gros monstres et démolitions). On peut aussi et c’est sûrement le raisonnement de Marvel que Ultraman est un super-héros. Si vous connaissez un peu la pop-culture japonaise, vous connaissez sûrement le sentai, ces personnages en costume comme Bioman. Ultraman en prend des éléments, les intégrant dans des productions tokusatsu pour des résultats kitch mais ô combien plaisants !

Le japon vu par des ricains, ça pue ?

On pouvait nécessairement craindre. La réappropriation par les américains d’éléments japonais fait rarement un bon résultat. Et non, on ne parle pas uniquement de Dragon Ball ! Pourtant, l’équipe a de quoi rassurer. En effet, Kyle Higgins est un fan de culture japonaise et connaît ce genre d’histoires. Il a maîtrisé Power Rangers (calmez-vous, les fans de sentai, on sait que ça ne vous plaît pas) en proposant une intrigue mélangeant des clichés des intrigues de super-héros en donnant beaucoup de crédibilité aux éléments kitch, typique de ces productions. C’était un mélange harmonieux et ici, la formule est la même. Il obtient les services de Matthew Groom en plus pour le scénario.

Car Ultraman est avant tout l’histoire d’un jeune garçon qui entre en contact avec une entité alien : Ultraman. Tous deux vont fusionner et repousser les kaijus qui attaquent les villes japonaises. Le premier bon point est que le contexte japonais est toujours présent. Kyle Higgins et Matthew Groom l’ont simplement modernisé en ajoutant un personnage féminin qui a une importance non-négligeable. La modernisation fonctionne très bien, elle n’en fait pas trop et sait rester sobre. On conserve les éléments classiques et on les positionne surtout dans notre ère moderne.

Classique mais beau !

L’intrigue se fait classique, avec une présentation des personnages, des enjeux et une grosse baston pour tout terminer. Mais par petites touches, l’équipe ajoute des éléments intéressants dans l’intrigue qui seront exploités dans la probable suite. On se trouve donc dans un titre classique mais très efficace. La science du rythme, les dialogues, tout fonctionne très bien de ce côté-là, si bien qu’on se retrouve plongé.e.s dans le récit facilement et on dévore le tome.

Mais ce qui accroche forcément, ce sont les dessins. Francesco Manna arrache la rétine ! Les compositions sont souvent très inventives, empruntant au manga mais sans jamais singer ni copier. Le tout propose une ambiance réussie, des pages avec des trouvailles et une colorisation qui relève le trait. C’est un ensemble harmonieux et qui fait vraiment plaisir. D’autant plus que là encore, on pouvait craindre le pire. Mais l’ensemble sent le respect pour les designs originels et l’envie de respecter l’œuvre originale. La modernisation vient des planches très dynamiques et de la colorisation aux tons chauds très réussis. On se retrouve donc face à un dessin qui fait plaisir !

Bref, ce tome revisitant Les Origines du Ultraman sauce Marvel que propose Panini Comics est un régal. Rien de transcendant mais une intrigue très efficace et de superbes dessins !

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Ultraman chez Panini Comics

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41673
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Ultracool ? Ultraman débarque chez Marvel et donc chez Panini Comics pour revisiter ses origines ! Si vous ne connaissez pas Ultraman, c’est un héros
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Ultraman chez Panini Comics]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.