Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Sentry Fresh Start

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
5 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un scénario audacieux et intéressant
Un sous-texte travaillé
Des planches superbes

Point(s) faible(s) :


Un sentiment d'inachevé
Un partage des planches parfois abrupte


 
En résumé
 

Avec Sentry, Jeff Lemire nous offre une nouvelle plongée dans la psyché d’un héros souffrant de trouble de dissociation. Bien que moins approfondi que son travail sur Moon Knight, ce récit dynamique permet de rendre un vibrant hommage à ce héros méconnu et lui offrir un superbe coup de projecteur grâce à ce récit !

 
Infos techniques
 

Histoire : Jeff Lemire
Dessin : Kim Jacinto, Joshua Cassara
Encrage : Kim Jacinto, Joshua Cassara
Couleur : Rain Beredo
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

“This is the Voiiiiiiiiiiid !!”

L’avis de LoLo “DrComics” :

S

entry est le dernier travail en date de Jeff Lemire pour la Maison des idées. Si son nom est synonyme de récits emblématiques dans sa carrière sur la scène indépendante, lorsque ce nom est associé aux récits mainstream on peut côtoyer le chaud (Grenn Arrow, Moon Knight) ou le froid (X-men).

Dans le cas de cette mini-série, ne faisons pas durer le suspense plus longtemps, on est plutôt chauds !

Pour mettre les choses au clair, mes contacts avec Sentry ont été très limités, mes seules informations venant du run des Dark Avengers et de quelques vidéos Youtube. Le récit demeure cependant très accessible et ce malgré les références qui devront sans aucun doute faire plaisir aux fans de longue date. La force de Lemire est de proposer un récit riche mais sachant être accessible et permettant aux néophytes de raccrocher les wagons et apprécier l’histoire proposée sans disposer d’un immense background.

Sentry n’est finalement qu’un Superman bis de la maison des idées. Du moins, cela serait le cas sans ce petit quelque chose qui lui permet de passer de simple copie à concept audacieux et diablement bien fichu ! Sentry est un héros lumineux et d’une grande puissance qui, dans son costume doré brille de mille feux comme un gardien doré. Son principal ennemi, The Void, est un adversaire redoutable et d’une immense puissance, un adversaire à sa mesure me direz-vous. Cependant il y a un os, et pas des moindres ! The Void et Sentry sont liés, car issus de la même personne ! Si l’un apparaît, l’autre également. Vous saisissez l’idée ? Sympa hein ?

Le récit se base donc sur une volonté de protéger le monde de la terrible menace que représente The VoidTony Stark et Stephen Strange ont construit une dimension de poche, issue de l’esprit de Robert Reynolds dans laquelle celui-ci se réfugie toutes les 24h. Dans cette dimension, Robert peut se débarrasser de son trop plein de puissance et exister pleinement en tant que Sentry, livrant batailles sur batailles à sa terrible Nemesis et ressentant de nouveau le frisson procuré par le fait d’être un grand héros. Mais le retour à la réalité est dure, passer de l’invincible Sentry, au fatigué et bedonnant Robert Reynolds, cuisinier dans un petit resto populaire avec son ancien coéquipier Billy Turner alias Scout. Ce dernier ayant perdu un bras dans l’une de leurs nombreuses batailles.

C’est dans cette réalité que Lemire laisse exploser son talent, la difficulté du quotidien, la douleur de ne pas profiter d’une immense gloire dont on se prive et de devoir se contenter de l’ombre et la monotonie. La métaphore du soldat défendant fièrement sa patrie et retournant dans son pays, forcé à l’anonymat et à l’indifférence générale. Le récit est sombre et sans rien spoiler, celui sera motivé par le besoin de retrouver une gloire d’antan, en dépit des conséquences désastreuses que cela entraînerait. On est véritablement happé par l’histoire, la profondeur du sous texte, la qualité d’écriture et les nombreux retournement de situation. On dévore les pages une à une jusqu’à la dernière qui nous laisse pantois, avec un sentiment terrible de frustration.

Le récit s’arrête sur un cliffhanger terriblement excitant, mais qui ne semble ne pas avoir de suite pour le moment. Alors rassurez-vous, cette fin peut se suffire à elle-même et le récit à un sens en l’état, mais un terrible sentiment d’inachevé ne peut pas s’ôter de votre esprit à la fin de la lecture. Pourquoi avoir arrêté à ce moment précis ? Pourquoi ne pas avoir donné de suite à cette œuvre ? Autant de questions sans réponse.

Pour la partie artistique, Kim Jacinto et Joshua Cassara se partagent le pinceau, pour un résultat rendu globalement homogène par le formidable travail de colorisation de Rain Beredo. J’ai une nette préférence pour le travail de Jacinto qui a selon moi davantage de personnalité que celui de Cassara plus classique (mais néanmoins agréable à l’œil).

The Sentry est un récit que l’on dévore, un personnage complexe dans un récit haletant bourré d’action et portant une réflexion profonde et pertinente sur le désir de gloire et le poids que peut avoir un quotidien morose dans l’indifférence générale. Finalement le seul regret est que celui ci ne soit pas aussi poussé que son prodigieux travail sur Moon Knight.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Sentry Fresh Start

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LoLo – “Dr Comics”, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #29895

    Avec Sentry, Jeff Lemire nous offre une nouvelle plongée dans la psyché d’un héros souffrant de trouble de dissociation. Bien que moins approfondi que son travail sur Moon Knight, ce récit dynamique permet de rendre un vibrant hommage à ce héros méconnu et lui offrir un superbe coup de projecteur grâce à ce récit !

    [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Sentry Fresh Start]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.