Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Strangers in Paradise – Intégrale 3

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Les personnages
L'écriture de Moore
Les dessins de Moore
Terry Moore tout simplement

Point(s) faible(s) :


Aucun


 
En résumé
 

Strangers in Paradise est tout simplement une œuvre somptueuse. Touchante, complexe et simple à la fois, cette histoire vous fera vivre un grand huit émotionnel et ne vous laissera pas de marbre pour quiconque ose se lancer dans cette histoire mêlant amour, thriller et amitié.

 
Infos techniques
 

Histoire : Terry Moore
Dessin : Terry Moore
Editeur :
 
Publié il y a 1 semaine par

 
Dans le détail...
 
 

L’amour dure trois intégrales

On retrouve notre triangle amoureux Francine, Katchoo et David chacun de leur côté. Mais n’est-ce pas pour mieux se retrouver par la suite ?

L’avis de Dram00n :

On s’était quittés avec Katchoo laissée à l’abandon après le mariage de Francine. Scène remplie de tristesse, le dernier acte de la seconde intégrale résumait à lui tout seul l’histoire jusque-là et marquait un tournant important pour la suite de l’œuvre. Comme l’image d’une personne qui se doit de traîner son boulet derrière elle, on va donc suivre nos deux protagonistes sur leur chemin respectif dans l’attente de savoir laquelle des deux sera la première à prendre son boulet en main pour avancer plus rapidement. Et cette troisième intégrale représente à part entière la quintessence de l’œuvre.

Lorsque je lisais la seconde intégrale de Strangers in Paradise, que j’ai adoré, je me suis souvent demandé comment Delcourt avait pensé son découpage. Trois intégrales de tailles différentes (600, 800 et 700 pages), j’avais peur que l’intensité ne soit pas bien répartie et que l’histoire soit coupée pour reprendre sur le même cercle narratif par la suite. Finalement, il n’en est rien et je me suis trompé sur toute la ligne. Dès les premières pages de cette troisième intégrale, on comprend très vite que l’on va faire face à une relation inédite. Il est régulier d’entendre l’expression que “l’amour dure trois ans”. Sans rentrer dans la partie scientifique de cette expression, on estime qu’au-delà de cette durée, c’est un fond de mémoire hormonal qui permet de maintenir le couple en vie. Mais vous êtes-vous déjà posé la question de comment peut survivre le couple au-delà de cette période si cette relation n’a pas vraiment existé à 100 % ? Mon sentiment est que cette troisième intégrale répond à cette question.

Je vais me répéter à nouveau sur Terry Moore, mais j’aime sa façon d’écrire les personnages féminins. Il en dégage une puissance, une intensité et une maturité qui m’a fait vibrer. Tout au long de l’œuvre, Terry Moore se joue de nos sentiments et nous fait passer par tous les états. Je rajouterai également son utilisation de David dans cette œuvre, car ce dernier, bien que l’un des personnages principaux depuis le début du récit, est une pierre tournante dans la fin de ce dernier et est l’élément moteur de la suite de l’histoire. Bien loin des caractères et des personnalités du début de l’histoire, on fait face ici au tome de la maturité et de la sagesse. Même s’il semble assez cliché de dire ça, les thèmes abordés sont de plus en plus profonds. J’ai vraiment apprécié le traitement de certaines problématiques au début de l’œuvre telles que le viol, le harcèlement,… Mais plus l’histoire avance, plus j’ai ressenti de la maturité et de la profondeur dans le traitement de Moore.

Quant à la partie graphique, il est dur de vraiment sortir de nouvelles remarques dans cette troisième intégrale. Toujours aussi sublimes, Moore nous offre des dessins à nous faire fantasmer et va beaucoup contraster avec certaines pages un peu plus expérimentales et cartoonesques.

Si je dois très vite revenir sur l’œuvre dans son ensemble, je dirai que Strangers in Paradise est une œuvre majeure des comics. Pas forcément orientée pour tous les publics (les fans d’action pure et dure ne trouveront jamais leur bonheur dedans par exemple), elle touchera quiconque veut se plonger dans le récit. Malgré les thèmes abordés, Moore ne rentre jamais dans la provocation ni dans la pitié et apporte toujours justesse et intensité dans ses propos. Strangers in Paradise m’a fait vivre un grand-huit émotionnel et restera gravée dans mon esprit.

Il est très dur de ne juger que cette troisième intégrale de Strangers in Paradise sans prendre toute l’œuvre en compte. Pour autant, si vous avez apprécié les deux premières intégrales, cette troisième ne devrait pas vous décevoir. Toujours aussi intense, profonde et puissante, j’ai lu cette troisième intégrale avec émotion et plaisir.

 
Passionné de cinéma, séries, sport, biathlon et de comics. Idolâtre Brian K. Vaughan et passionné de comics, je pense être exigeant sur tout mais au final je suis très bon public. Ou l'inverse...


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Strangers in Paradise – Intégrale 3

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Dram00n, il y a 1 semaine et 2 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #20487

    Dram00n
    Modérateur

    Strangers in Paradise est tout simplement une œuvre somptueuse. Touchante, complexe et simple à la fois, cette histoire vous fera vivre un grand huit émotionnel et ne vous laissera pas de marbre pour quiconque ose se lancer dans cette histoire mêlant amour, thriller et amitié.

    [Retrouvez l’article de dram00n à l’adresse [Review] Strangers in Paradise – Intégrale 3]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.