Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Nailbiter Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


L'écriture de Williamson
Les dessins de Henderson
La qualité des dialogues

Point(s) faible(s) :


Le manque de réponses
Encore plus de questions


 
En résumé
 

Ce second volume de Nailbiter reste de la même qualité que le premier en terme d’écriture comme pour les dessins. On peut toutefois lui reprocher le manque de réponses et l’ajout d’encore plus de questions qui pourrait freiner les lecteurs. Malgré tout, le sentiment d’avoir un tout qui se construit petit à petit est présent et l’envie de voir le tableau une fois terminé également.

 
Infos techniques
 

Histoire : Joshua Williamson
Dessin : Henderson Mike
Couleur : Guzowski Adam
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 24 janvier 2019 par

 
Dans le détail...
 
 

Bizarre Bizarre !

L’inspecteur Nicholas Finch cherche toujours à savoir pourquoi la petite ville de Buckaroo a donné naissance à seize des plus grands serial killers des États-Unis. Mais sa quête de vérité est jonchée de cadavres… Il y a manifestement des forces occultes à l’œuvre qui ne veulent pas que les secrets de Buckaroo et son passé meurtrier soient révélés. Et c’est Nailbiter lui-même qui va se retrouver à nouveau sous le feu des projecteurs !

L’avis de Dram00n :

Le tome précédent était une superbe introduction à l’univers de Nailbiter avec une ambiance aux petits oignons. Quand est-il de cet second volume ? J’ai été agréablement surpris de ce second volume. Quand le premier volume est une mise en place; on peut accepter qu’il ne raconte pas forcément grand chose, qu’il installe les bases pour la suite et on lui pardonne facilement de poser beaucoup de questions sans donner de réponses.

Pour un second volume, le même système n’apportera pas satisfaction, il est légitime que le lecteur souhaite des réponses afin de lui donner envie de poursuivre l’aventure. Et pour autant, ce second volume de Nailbiter n’en apporte que très peu et se permet même de poser encore plus de questions. Or, j’ai tout de même apprécié, car même s’il manque de réponses, il place les pièces d’un puzzle que l’on peut voir se construire petit à petit en se faisant des idées du rendu final. Ainsi, même sans réponses, on voit tout de même un ensemble se former et le sentiment d’avancer reste présent.

Même si cela ne m’a pas posé de problèmes lors de ma lecture, je conçois facilement que beaucoup de lecteurs peuvent se sentir perdus et frustrés de ne pas avoir le sentiment d’avancer dans le récit. Il faut donc passer outre cet aspect afin d’être pleinement emporté par les mêmes qualités que le premier tome, c’est-à-dire le rythme, les personnages et des dialogues toujours aussi juste. Malgré des scènes sans doute trop convenues dans ce récit (je pense notamment à la confrontation FBI et police locale) les dialogues gardent toujours une sous-lecture quant à la compréhension de la psychologie des tueurs en série et d’une ville qui a grandi avec ces derniers. Point magnifiquement illustré dans le dialogue entre Brian Michael Bendis et Warren et le questionnement sur la facilité de tuer même pour un scénariste.

Ce sont tous ces thèmes sous-jacents que j’apprécie dans l’écriture de Joshua Williamson, thèmes sur lesquels il apporte beaucoup de finesse. Comme pour le premier volume, ce second tome de Nailbiter bénéficie d’un travail remarquable de la part de Mike Henderson sur les dessins. Le travail des couleurs est également remarquable notamment sur les contrastes et les effets de lumière. L’aspect graphique du titre reste encore une fois un grand oui pour ma part.

Ce second volume de Nailbiter reste de la même qualité que le premier en terme d’écriture comme pour les dessins. On peut toutefois lui reprocher le manque de réponses et l’ajout d’encore plus de questions qui pourrait freiner les lecteurs. Malgré tout, le sentiment d’avoir un tout qui se construit petit à petit est présent et l’envie de voir le tableau une fois terminé également.

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Passionné de cinéma, séries, sport, biathlon et de comics. Idolâtre Brian K. Vaughan et passionné de comics, je pense être exigeant sur tout mais au final je suis très bon public. Ou l'inverse...


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Nailbiter Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Dram00n, il y a 8 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #25183

    Dram00n
    Modérateur

    Ce second volume de Nailbiter reste de la même qualité que le premier en terme d’écriture comme pour les dessins. On peut toutefois lui reprocher le manque de réponses et l’ajout d’encore plus de questions qui pourrait freiner les lecteurs. Malgré tout, le sentiment d’avoir un tout qui se construit petit à petit est présent et l’envie de voir le tableau une fois terminé également.

    [Retrouvez l’article de dram00n à l’adresse [Review] Nailbiter Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.