Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Le Prince et la Couturière

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un récit touchant et sensible... !
Un trait agréable...
Un message fort maîtrisé à la perfection

Point(s) faible(s) :


Un peu rapide dans ses idées
Un trait parfois trop lisse


 
En résumé
 

Avec le Prince et la Couturière, Jen Wang parvient à traiter d’un sujet sérieux, le travestissement, la notion de transgenre et plus important encore du regard de l’autre et de la tolérance. Un récit touchant, plein d’espoir et de douceur comme on aimerait en voir plus souvent. Une réussite !

 
Infos techniques
 

Histoire : Jen Wang
Dessin : Jen Wang
Encrage : Jen Wang
Couleur : Jen Wang
Editeur :
 
Publié il y a 5 jours par

 
Dans le détail...
 
 

En hommage à Karl Lagerfeld !

Le prince Sébastien cherche sa future femme, ou plutôt, ses parents lui cherchent une épouse… De son côté, Sébastien est trop occupé à garder son identité secrète à l’abri des regards indiscrets. La nuit, il revêt les tenues les plus folles et part conquérir Paris sous les atours de l’époustouflante Lady Crystallia, l’icône de mode la plus courue de toute la capitale ! Voici l’histoire du Prince et la Couturière.

Le récit le Prince et la Couturière n’est pas totalement passé inaperçu, puisque celui ci a été couronné du fauve d’or section jeunesse du Festival d’Angoulême 2019 !

Ainsi l’œuvre de l’autrice Jen Wang promet beaucoup, la question étant de savoir si celui ci est à la hauteur de ses promesses ?

Un récit plein de tendresse et de douceur sur un sujet on ne peut plus important !

Le récit du Prince et la Couturière n’est pas du tout un récit historique ou cherchant à présenter une cause et à la défendre. C’est avant tout une histoire, à travers deux personnages, qui vont passer à travers de terribles épreuves et tâcher de les surmonter.

On y suit la jeune Francès, apprentie couturière dont les créations vont plaire à la princesse de Belgique ! Oui sauf que cette princesse n’existe pas, seul existe le prince Sébatien. Le prince et la couturière !

On y suit l’histoire de cette jeune fille rêvant de devenir la plus grande couturière du monde, et de ce jeune prince écrase par la pression sociale qui aime secrètement se travestir. Une histoire douce mettant en lumière les problèmes d’intolérance et de jugement de notre société.

La douceur et l’espoir avant tout !

Le récit se veut plein de finesse, ici point de question d’homosexualité ou de transgenre, mais l’auteur préfère s’intéresser à quelque chose de peu mis en avant dans le monde de la culture : le travestissement et surtout l’altérité !

Ces hommes qui aiment le temps d’un moment se déguiser en femme, et porter des robes et autre parure, sensible à cette beauté.

Le jeu périlleux entre les rêves de Francès et le secret de Sébastien vont compliquer sérieusement la vie de nos héros, que l’on apprends à connaitre et à apprécier au fil des pages. Une histoire touchante pleine d’espoir et d’ouverture d’esprit. Un récit qui fait du bien, surtout en ce moment !

L’autrice parvient avec succès a faire passer son message, sans jamais insister ou tourner autour du même sujet, distillant habilement son intrigue pour nous faire voyager ! Si l’ensemble manque parfois de développement, l’ensemble reste un beau tour de force.

Des dessins simples mais efficace.

Les dessins de Jen Wang sont très propres et très lisibles, certaines cases étant très agréables à l’œil. Beaucoup de soin est apporté aux robes et aux détails.

Néanmoins, le trait reste assez simple, et les couleurs manquent un peu d’audace. Si le visuel est de belle qualité on aurait espérer un peu plus de folie et de rêve notamment au moments des défilés ou essayages.

En définitive, Le prince et la couturière est un récit puissant et touchant. Malgré quelques légers défauts, l’oeuvre est une véritable bouffée d’espoir et d’oxygène dans un monde ou l’intolérance est monnaie courante !

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Le Prince et la Couturière

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #34395

      Avec le Prince et la Couturière, Jen Wang parvient à traiter d’un sujet sérieux, le travestissement, la notion de transgenre et plus important encore du regard de l’autre et de la tolérance. Un récit touchant, plein d’espoir et de douceur comme on aimerait en voir plus souvent. Une réussite !

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Le Prince et la Couturière]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.