Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Joe Kelly présente Justice League tome 3

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
12 votants

 

Point(s) fort(s) :


Action Comics 775.
Les questions morales.
La Justice League Élite.
Le trio Doug Mahnke, Tom Nguyen et Mike Baron.

Point(s) faible(s) :


La dernière partie trop classique


 
En résumé
 

La Justice League Élite est créée pour avoir un rôle plus proactif. En agissant sous couverture auprès de la lie de l’humanité, la notion de bien et de mal devient floue pour les différents membres de la JLE. Cela devient compliqué de respecter les préceptes de la Justice League, et spécialement celui de ne pas tuer.

 
Infos techniques
 

Scénario : Joe Kelly
Dessin : Doug Mahnke
Encrage : Tom Nguyen
Couleur : Mike Baron
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 19 février 2023 par

 
Dans le détail...
 
 

Justice League Élite

JLA a connu une longue publication, et le grand public a surtout retenu deux scénaristes : Grant Morrison et Mark Waid. Pourtant, la prestation de Joe Kelly est mémorable, et Joe Kelly présente Justice League of America tome 3 le confirme.

Grinch vous a vanté les mérites du premier tome, puis je vous ai fait l’éloge de la suite. Si la qualité ne change pas pour le tome 3, le scénario et les protagonistes sont très différents.

L’idéal humain

Superman vole vers une catastrophe

Superman vole vers une catastrophe.

Le titre de l’album est trompeur puisque le lecteur suivra la Justice League Élite, une faction agissant dans l’ombre. Ce tome débute par l’épisode 775 d’Action Comics. Superman est confronté à la première version de l’Élite. Une équipe de « héros » mené par Manchester Black qui applique une justice expéditive. L’homme d’acier va démontrer ce qu’est un véritable héros, et donner une leçon à cette équipe qui est une référence évidente à The Authority.

Ensuite, l’album propose JLA 100. Cette issue est parue trois ans après Action Comics 775, et réintroduit une nouvelle Élite avec à sa tête Vera Lynn Black. Celle-ci est le personnage central de tout l’album. Les événements de ce numéro 100 conduisent à la création de la Justice League Élite. Une équipe de super-héros avec de véritables gueules dignes du cinéma d’action des années 80 et 90 (Vera Black, Coldcast). Le groupe comprend également Manitou Corbeau, Aube et Major Désastre, introduits dans le premier tome de Joe Kelly présente Justice League of America, ainsi que les super-héros, Green Arrow et Flash.

Ne pas franchir la ligne rouge

La Justice League Élite essaye de ne pas franchir la ligne rouge

La Justice League Élite essaye de ne pas franchir la ligne rouge.

Après cette double introduction bien nécessaire, Joe Kelly peut enfin dérouler son histoire. Comme dans les deux premiers tomes, le scénariste mélange des grosses scènes d’action avec des moments plus intimes. Chaque personnage a ses propres motivations et sa propre histoire, cela aide à s’attacher et parfois s’identifier.

Il ajoute à la JLE une ambiguïté morale que n’a pas la Justice League. L’équipe doit agir sous couverture et côtoie les pires criminels. Elle est proactive et fonctionne sur le fil du rasoir, car elle ne peut pas dévier du code de conduite de la JLA. Ce n’est pas évident quand on travaille dans les pires recoins de la Terre ou de la galaxie.

Doug Mahnke au sommet de son art

Vera Lynn Black affronte un loup-garou

Une planche magnifique du trio Doug Manhke – Tom Nguyen – Mike Baron

Le run de Joe Kelly est indissociable de Doug Mahnke. Le dessinateur a dessiné la majorité des chapitres des tomes précédents. Et lorsqu’il était remplacé, la qualité du dessin baissait. Pour ce tome 3, ce point faible disparaît puisque Mahnke dessine tous les chapitres. Même si, Lee Bermejo et John Byrne dessinent quelques pages.

Doug Mahnke propose du grand art. L’action est épique et détaillée. Les personnages ont du charisme à revendre, et leurs émotions sont bien retranscrites. Les pleines pages sont iconiques. Notons que le dessinateur est bien soutenu par l’encrage de Tom Nguyen et les couleurs de Mike Baron.

Joe Kelly présente Justice League of America tome 3 est proche de la perfection – la dernière partie est un poil trop classique. Les enjeux sont différents, mais le mélange entre épique et intime est toujours réussi. En plus, les dessins sont extrêmement beaux. Un titre de niveau stratosphérique.

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Passionné de pop culture. J'ai plongé une première fois dans les comics grâce à Star Wars et son univers désormais appelé Légendes. Il y a quelques années, j'ai replongé en lisant du DC. Depuis je suis accro aux comics, quel que soit l'éditeur.


Vos commentaires :

Accueil Forums Joe Kelly présente Justice League tome 3

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Nico, le il y a 1 année.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #43623
      Nico
      Participant

      La Justice League Élite est créée pour avoir un rôle plus proactif. En agissant sous couverture auprès de la lie de l’humanité, la notion de bien et de mal devient floue pour les différents membres de la JLE. Cela devient compliqué de respecter les préceptes de la Justice League, et spécialement celui de ne pas tuer.

      [Retrouvez l’article de nico à l’adresse Joe Kelly présente Justice League tome 3]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.