Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Invisible Kingdom Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
5 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un rythme plus posé qui approfondit les personnages.
L'enrichissement de l'univers.
Les planches, visuellement dingues


 
En résumé
 

Ce tome 2 de Invisible Kingdom est sublime. Décuplant les qualités du premier tome, il parvient à offrir encore plus d’intensité, à renforcer les thèmes et la réflexion, dans un récit sublime. Il offre aussi un duo à l’alchimie évidente, se complétant harmonieusement dans une histoire profondément humaine.

 
Infos techniques
 

Scénario : G. Willow Wilson
Dessin : Christian Ward
Couleur : Christian Ward
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 4 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Royaume splendide

Invisible Kingdom revient pour un tome 2 que j’attendais grandement ! C’est bien simple, le premier tome était une de mes lectures favorites de l’an dernier. On se retrouvait plongé dans un univers splendide, ponctuée d’idées rarement exploitées dans la science-fiction. Pour rappel, on nous présentait Vess et Grix, deux femmes, toutes les deux en quête d’une vérité qui leur échappe et qui se retrouvaient prises dans une conspiration.

Bref, ce tome 2 était attendu. A la fin du tome précédent, Vess et Grix prenaient une décision qui voyait Lux, la grande entreprise, les placer comme ennemies numéro un ! On les retrouve donc et rien ne va se dérouler comme prévu ni se calmer. G. Willow Wilson ne perd pas de temps et rapidement, l’équipage du Sundog va se retrouver captif. Grâce à cela, l’autrice pose son rythme et permet d’approfondir son univers.

Un univers qui se densifie.

Le premier tome m’avait déjà régalé avec un univers qui inventait de nombreux concepts. Ici, l’autrice pousse tout à fond et lâche les chevaux ! Elle réemploie des concepts connus mais les mixe dans une nouvelle ambiance. C’est surtout quand on se penche sur Vess et ses facultés que cela devient très intéressant. La quête de vérité et de sens des deux héroïnes se transforment, se modifient et doublent le discours. On passe d’un récit critique des grandes corporations à un récit sur la nécessité des liens pour trouver du sens dans nos vies. Les deux thèmes se complète harmonieusement, apportant une humanité et des attaches émotionnelles renforcées.

Le reste de l’équipage est un peu mis en retrait, servant finalement plus de fonctions à certains moments-clés. Cela n’est pas lourd, au contraire puisque ceci permet de se resserrer et de se concentrer sur les héroïnes. La menace qu’elles affrontent elle est aussi intéressante car si elle offre quelque chose de déjà-vu, il permet d’offrir plus de profondeur à Grix et de la forcer à réfléchir plus profondément.

Démonstration de talents à chaque instant.

Bien entendu, tout ce talent scénaristique ne serait rien sans de sublimes dessins. Christian Ward et G. Willow Wilson se sont définitivement trouvés. Il et elle ont une alchimie évidente. L’un offre des ambiances visuelles dingues, avec des compositions travaillées, sophistiquées et des effets de style foufous. L’autre offre un terrain d’expérimentation riche à son dessinateur. Elle amène des thèmes rarement exploités dans le comics. Je suis notamment bluffé.e par la manière dont elle parvient à rendre tangible la foi, même pour des personnes qui n’adhèrent à aucun dogme. Cette façon de le lier à la quête de sens de chaque individu est simple mais finalement brillante. D’autant qu’elle le fait en proposant une narration simple, basée sur les dialogues et aidée des planches de Christian Ward pour aboutir à quelque chose d’ésotérique, onirique et poétique.

Bref, ce tome 2 de Invisible Kingdom est sublime. Décuplant les qualités du premier tome, il parvient à offrir encore plus d’intensité, à renforcer les thèmes et la réflexion, dans un récit sublime. Il offre aussi un duo à l’alchimie évidente, se complétant harmonieusement dans une histoire profondément humaine.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Invisible Kingdom Tome 2

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #39468
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Ce tome 2 de Invisible Kingdom est sublime. Décuplant les qualités du premier tome, il parvient à offrir encore plus d’intensité, à renforcer les thèmes et la réflexion, dans un récit sublime. Il offre aussi un duo à l’alchimie évidente, se complétant harmonieusement dans une histoire profondément humaine.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Invisible Kingdom Tome 2]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.