Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Conan le cimérien : Les clous rouges

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une mythologie très intéressante
L'histoire
Le dragon !

Point(s) faible(s) :


Les visages


 
En résumé
 

Conan le cimérien, les clous rouges entraîne notre guerrier dans une jungle profonde est luxuriante au milieu de laquelle se dresse un temple digne des Incas. Une vraie tragédie se joue entre les murs de ce dernier ou rien ne semble pouvoir en sortir. Une intrigue passionnante qui voit Conan associé à la dangereuse Valéria, manigance, combat épique et dragon, tout est présent dans ce tome.

 
Infos techniques
 

Histoire : Robert Ervin Howard, Régis Hautière
Dessin : Olivier Vatine, Didier Cassegrain
Couleur : Didier Cassegrain
Editeur :
 
Publié il y a 2 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Conan ne tape pas que sur des têtes !

On est déjà au tome 7 de cette série de one-shot concernant notre célèbre barbare. Ayant bien aimé le sixième tome, j’attendais impatiemment celui-là. J’avoue avoir été refroidi par la couverture sur laquelle je trouve le visage de Conan assez raté. Mais cependant j’ai plongé avec envie dans cette nouvelle aventure.

Autant y aller directement, Conan, Les clous rouges est une vrai bombe !

Conan partage l’affiche avec Valéria, une féroce guerrière, ensemble ils vont se retrouver dans un temple étrangement isolé à l’architecture digne des incas/aztèques. Avant cela, ils vont devoir combattre un dragon aussi immense que dangereux. Alors oui, un guerrier, une guerrière, un dragon, un mystérieux temple, on a déjà de très bons ingrédients qui font rêver les lecteur d’héroic-fantasy. Mais la mythologie qui se cache derrière les portes du temple dans lequel nos deux héros vont se retrouver est encore plus percutante. Des peuples isolés sans contact avec l’extérieur même pour leurs cultures et forcément divisés en trois factions se livrant de terribles combats. Les auteurs nous offrent une civilisation passionnante. L’origine de leur différend, une femme promis à l’un, volé à l’autre, une guerre fratricide et violente qui dure au travers des ages. Nos héros arrivent au milieu de cet affrontement et trouvent des tribus affaibli mais toujours ancrés dans les rancœurs du passé. Nos héros vont prendre parti, engagé en tant que mercenaires pour faire parler leurs muscles, ils vont se retrouver embarqué bien au delà de ce qu’ils pouvaient imaginer.
Une histoire solide et captivante, la lecture de la postface rédigée par Patrice Louinet nous éclaire sur la source d’inspiration de Howard pour cette nouvelle, connaitre cet envers du décors renforce le plaisir de lecture.

Au niveau du dessin, je suis plus mitigé car clairement l’impression de départ sur le visage de Conan est confirmé. Les gros plans sur les visages ne sont pas des plus réussis à mon goût. Par contre, l’architecture et les perspectives sont sublimes. Les couleurs aussi sont très bien choisies offrant différentes ambiances aux différentes salles du temple et moment de l’action.

Un Conan qui maintient la qualité élevée de cette série de one-shot grâce à un scénario nous faisant découvrir une civilisation très intéressante.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums Conan le cimérien : Les clous rouges

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Captain Talbot, il y a 2 semaines et 3 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #30217

    Captain Talbot
    Admin bbPress

    Conan le cimérien, les clous rouges entraîne notre guerrier dans une jungle profonde est luxuriante au milieu de laquelle se dresse un temple digne des Incas. Une vraie tragédie se joue entre les murs de ce dernier ou rien ne semble pouvoir en sortir. Une intrigue passionnante qui voit Conan associé à la dangereuse Valéria, manigance, combat épique et dragon, tout est présent dans ce tome.

    [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse Conan le cimérien : Les clous rouges]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.