Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Aristophania tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une histoire bien ficelée et rythmée
Artistiquement superbe
Bien dialogué

Point(s) faible(s) :


Un univers finalement un peu chiche
Quelques rares raideurs dans les postures


 
En résumé
 

Xavier Dorison et Joël Parnotte se retrouvent pour nous proposer une saga de Fantasy à la française. Après l’extraordinaire Maître d’Armes, cette ambitieuse saga commence fort avec un univers original et intelligent. Le récit nous happe grâce aux talent de conteur de Dorison et les sublimes dessins de Parnotte !

 
Infos techniques
 

Scénario : Xavier Dorison
Dessin : Joël Parnotte
Encrage : Joël Parnotte
Couleur : Joël Parnotte
Editeur :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Harry Poppins ?

L’histoire commence à Marseille, en 1899. Clément, un ouvrier, est tué dans des circonstances étranges par un certain Barboza, un colosse dévoreur de rats. Sa vie n’était pas moins insolite et remplie de secrets, à en juger par la drôle de conversation qu’il tenait, quelques minutes avant sa mort, avec une femme aussi élégante que mystérieuse


C’est avec une hype non dissimulée que je me suis attaqué à la nouvelle création du duo derrière le Maître d’Armes ! Xavier Dorison et Joël Parnotte récidive pour une épopée prévue en 4 volets : Aristophania !

Aristophania, ou l’art de la French Fantasy ?

Il était prévu, de l’aveu des auteurs, de réaliser une saga de fantasy s’inscrivant dans le folklore français. Plus curieux encore, de situer cela en période post révolution industrielle. Un mélange étonnant et qui pourtant va faire des miracles !

Sur cet univers aux teintes cuivrées et aux odeurs âcres de fumé, les auteurs vont y greffer un univers riche et mystérieux sur fond de lutte séculaire

Un mélange entre Harry Potter et Mary Poppins

Les principaux protagonistes sont les trois enfant du mystérieux Clément qui semble être lié à Aristophania et son ordre. Une relation de tutrice va se mettre en place entre ses enfants et elle. Ainsi elle va les éduquer et les former, mais en faisant également nourrir leurs nombreux questionnements.

On apprends, en même temps qu’eux, les différentes règles de ce monde. Mais le tout est assez organique et ne joue pas sur le ressorts des univers riches et complexes aux nombreuses règles.

Le but de cette quête est simple : trouver le moyen de vaincre le roi banni est ses laquais afin de sauver l’Azur, source de magie. Une quête simple mais bien rythmée et bien narrée.

Joël Parnotte en très grande forme !

La prestation graphique est très agréable. On retrouve le trait riche et dense de Joël Parnotte avec beaucoup de détail et son trait aux visages burinés et marqués ! Parfait pour décrire ce Marseille et ce Paris crade des années 1900. De même les paysages verdoyants sont enchanteurs !

La composition est admirable et se renouvelle pour le plaisir des yeux. Les quelques scènes d’actions sont parfaitement mises en valeur malgré un certain manque de souplesse dans la posture des personnages. Mais rien de dramatique !

Encore une fois ce nouveau récit de Dorison est un vrai plaisir ! Cette nouvelle série commence très bien et promet de belles choses ! Un titre à surveiller de très près !

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Aristophania tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #36599

      Xavier Dorison et Joël Parnotte se retrouvent pour nous proposer une saga de Fantasy à la française. Après l’extraordinaire Maître d’Armes, cette ambitieuse saga commence fort avec un univers original et intelligent. Le récit nous happe grâce aux talent de conteur de Dorison et les sublimes dessins de Parnotte !

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Aristophania tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.