Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Vesper tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Un dessin de haut vol !
Un univers riche et fascinant.
Une saga qui se veut divertissante et épique.
Une héroine qu'on a envie de découvrir.

Point(s) faible(s) :


Pour le moment assez introductif.
Un personnage principal encore un peu énigmatique.


 
En résumé
 

Avec Vesper, Jérémy nous offre sa première et ambitieuse série en solo. Malgré des débuts assez classique, on appréciera la maîtrise du rythme et la création d’un univers riche qui promet un divertissement de haut niveau. Artistiquement au top ce premier tome rempli son rôle : donner envie de prolonger l’aventure !

 
Infos techniques
 

Scénario : Jérémy
Dessin : Jérémy
Encrage : Jérémy
Couleur : Jérémy
Editeur :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Vesper c’est aussi un coktail dans James Bond !

On ne peut pas vraiment dire que Jeremy soit un auteur débutant ! Dessinateur accompli qui a oeuvre sur de nombreux projets, il se lance cette fois ci sur son projet solo. Un projet plutôt ambitieux de Fantasy à l’ancienne qui va mêler BD, musiques et jeux vidéo ! Rien que ça ! Mais alors ça vaut quoi Vesper ?

Vesper ou la fantasy façon Final Fantasy !

Vous commencez à me connaître, j’en ai marre des récits one shot ou des séries concept en BD. Alors forcement quand un auteur arrive avec une saga ambitieuse construite sur plusieurs volumes, là je suis très intrigué ! Encore plus s’il s’agit de Fantasy !

Mais plutôt que de suivre les bases du genre, fortement mises en place par Tolkien, Jérémy s’inspire plus volontiers de la saga de jeux de rôle Final Fantasy. Comment cela se traduit concrètement ? Par un univers aux personnages aux cheveux longs, colorés, parfois masqués et portant des tenues travaillés.

De même les armes et les sorts, tous aux designs particuliers, renverront les nostalgiques aux souvenirs de leurs heures de farm pour looter le meilleur équipement.

L’univers propose lui se veut, à l’instar de ces créations, très riche et promet de proposer de très nombreux décors tous plus éclectique les uns que les autres. Plaines, châteaux, arènes, lieux plus mystiques…et on imagine encore de très nombreuses propositions tout du long de la quête de Vesper.

Une quête au nom de l’amour ?

Pour le moment, ce tome se veut assez introductif, et les enjeux de la quête proposée ne sont pas encore des plus épiques. En effet, après avoir prêter main forte lors d’un conflit territoriales, Vesper ainsi que son amant et seigneur, le prince Nyx, ont été séparés, capturés et torturés. La raison ? Vesper est une hybride mi humaine mi chimère (sorte de familier doué de paroles et de forts pouvoirs magiques) dont la simple existence révèle de l’abomination au sein de ce royaume.

Ainsi le but de Vesper va être de retrouver et sauver son amant. On imagine cette quête progressivement rejointe par un fil rouge plus dense, ponctué de révélations sur les origines de Vesper et les spécificités de cet univers singulier. En effet pour le moment, le personnage bien que très intriguant, se révèle encore assez nébuleux.

Le rythme est finalement assez rapide et bien dosé. Ainsi l’auteur ne s’embarrasse pas de longs préambule et nous plonge directement au coeur de l’histoire en distillant par petite touche les clés de compréhension de son histoire. Si cela manque pour le moment un peu de densité, il faut reconnaitre que ce début de voyage est particulièrement plaisant et donne furieusement envie de lire la suite !

Artistiquement très abouti !

Les talents de Jérémy ne sont plus à démontrer pour ceux qui sont déjà tombés sur ses travaux ! Son trait se veut plus fluide et moins marqués, notamment au niveau des visages par exemple. Ceux ci se révèle plus lisse par rapport à son précédent travail sur les Chevaliers d’Heliopolis. D’un point de vue personnel j’apprécie grandement ce changement, et trouve que cela correspond parfaitement à l’ambiance générale du récit.

Le découpage se veut plutôt classique mais toujours parfaitement lisible. En revanche, là ou le dessinateur tire son épingle du jeux, c’est sur ses compositions de cases et ses pleines pages. La richesse des décors et de l’action force le respect et on se délectera page après page de l’énorme travail réalisé !

Ce premier tome de Vesper est une très belle surprise ! Début intriguant d’une saga qui se promet d’être ambitieuse, on ne peut être que ravi et espérer mettre rapidement la main sur la suite de ces aventures ! Un grand bravo en espérant que le succès soit au rendez vous car c’est amplement mérité !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Vesper tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41475

      Avec Vesper, Jérémy nous offre sa première et ambitieuse série en solo. Malgré des débuts assez classique, on appréciera la maîtrise du rythme et la création d’un univers riche qui promet un divertissement de haut niveau. Artistiquement au top ce premier tome rempli son rôle : donner envie de prolonger l’aventure !

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Vesper tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.