Le 1er collectif comics de France

 


 
 

La République du Crâne

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
5 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un récit à échelle humaine passionnant
Des personnages forts et charismatiques
Une vision bien différente de la piraterie
Artistiquement sublime

Point(s) faible(s) :


Parfois un peu rapide dans son rythme
Des idées d'intrigues sous exploitées
Quelques moments moins lisibles


 
En résumé
 

Avec la Republique du Crâne, le duo Brugeas/Toulhoat revient frapper fort pour notre plus grand plaisir. Très à l’aise dans ce genre de récit, il nous livre leur version d’une histoire de pirate. Liberté et honneur sont les maîtres mots d’une aventure qui ne vous lachera pas jusqu’à la dernière page.

 
Infos techniques
 

Scénario : Vincent Brugeas
Dessin : Ronan Toulhoat
Encrage : Ronan Toulhoat
Couleur : Ronan Toulhoat
Editeur :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Mille sabords !

Le duo formé par Ronan Toulhoat et Vincent Brugeas n’est plus à présenter ! En effet le duo a su s’imposer avec sa création Block109 et a depuis multiplié les séries hautement qualitative comme la saga du Roy de Ribaulds et plus récemment Ira Dei. Ici ils nous reviennent pour un gros one shot (160 pages quand même) dans l’univers de la piraterie. L’objectif ? Nous faire voir les pirates autrement, rien que ça !

La République du Crâne,

La grande force de ce duo, est de proposer une histoire dans l’Histoire. Nous faire vivre les aventures passionnantes de héros hors du commun dans un contexte historique précis et documenté. Un pari à succès jusqu’à maintenant, et ce n’est pas cette œuvre qui va changer la donne, bien au contraire !

Le récit nous propose de voir l’univers des pirates certes, mais sous un autre angle. Exit les barbares aux dents creuses et avides de rhum. Ici la proposition se veut davantage humaine. Les pirates sont vus comme des hommes en quête d’égalité et de liberté. Souhaitant avant tout la justice ils sont capables de clémence envers les hommes d’honneur.

Un point de vue pertinent et rafraichissant, qui permet de dresser le portrait de personnages forts et beaucoup plus complexes. Un capitaine poète et rêveur qui porte l’étendard de l’aventure, un autre plus terre à terre, désireux de démocratie et de paix. A ceci s’ajoute une reine africaine mystérieuse avide de revanche qui sera l’amorce de l’intrigue du récit. Traqués, ces trois héros vont devoir trouver le moyen de vivre dans ces conditions difficiles.

En effet cette histoire va s’étaler dans le temps. Les jours et les mois vont défiler, comme sur les pages d’un carnet de note, décrivant le destin de ces hommes epris de liberté préférant vivre libre que mourir enchaîné. L’aventure est trépidante et passionnante sachant varié son rythme pour s’adapter à l’ambition humaine qui est son fer de lance.

On peut regretter finalement que certaines pistes ne soient pas plus développées, ne servant finalement qu’à densifier le récit pour le rendre moins linéaire. Certaines évolutions auraient également mérité un peu plus de page, même si le récit n’en ai pas avare en l’état. Mais finalement, l’essentiel et le plaisir est bien présent, et c’est le plus important !

Un abordage artistique ?

Ronan Toulhoat est un artiste que j’affectionne particulièrement. Son trait a su s’affirmer et se densifier au fil des œuvres pour arriver au niveau qu’il nous propose ici.

Malgré quelques problèmes de lisibilité sur certaines scènes, et une coloration manquant parfois de nuance, c’est un sans faute. Les plans sont sublimes, les planches découpées avec soin et tout est fait pour nous embarquer (sans mauvais jeux de mots) dans cette grande aventure. On tourne les pages avec délectation, non sans regretter un manque (assumé) de batailles de grandes envergures pour savourer encore plus le souci du détail de l’artiste.

Maintenir ce niveau sur un tel nombre de page est bluffant et témoigne de la maîtrise de l’artiste, et on en redemande !

La Répupblique du Crâne est un one shot ayant pour but de proposer une aventure humaine sur fond de liberté, et nous offrir une vision différente des pirates. Un pari reussi sur tous les tableaux pour un récit qui est d’ores et deja un immanquable de 2022.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums La République du Crâne

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41775

      Avec la Republique du Crâne, le duo Brugeas/Toulhoat revient frapper fort pour notre plus grand plaisir. Très à l’aise dans ce genre de récit, il nous livre leur version d’une histoire de pirate. Liberté et honneur sont les maîtres mots d’une aventure qui ne vous lachera pas jusqu’à la dernière page.

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse La République du Crâne]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.