Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Les Âges Perdus Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une histoire et un contexte original.
Des dessins de haut niveau.
Un personnage principal au bon potentiel.

Point(s) faible(s) :


Un tome encore très introductif.
Une abscence de direction claire pour le moment.


 
En résumé
 

Les Âges Perdus est une BD de fantasy post apocalyptique au propos original et aux perspectives d’évolution réjouissantes. Le récit, très introductif, permet de poser les bases d’une saga promettant des rebondissements et des thématiques intéressantes ! Une série à suivre dont on attend la suite !

 
Infos techniques
 

Scénario : Jérôme Legris
Dessin : Didier Poli
Encrage : Didier Poli
Couleur : Bruno Tatti
Editeur :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

En attendant les Âges Retrouvés ?

À la veille de l’An Mil, le feu du ciel se déchaîne sur la Terre et la plonge dans une nuit éternelle. Les villes sont rayées de la carte. Les humains se réfugient dans des grottes. Le temps de l’Obscure est venu…

Quelques milliers d’années plus tard, tandis que le soleil est réapparu, la vie reprend enfin ses droits. Mais les savoirs anciens ont disparu. Pour survivre, des clans nomades se forment et se partagent les territoires et les ressources selon des règles établies.

Un homme, Primus, a trouvé le moyen de faire pousser une plante, l’engrain. Sa découverte permettrait aux siens de ne plus jamais connaître la faim. Mais elle remet en cause la coutume et le pouvoir des autres clans…

À la mort de Primus, il appartient à sa fille, Elaìne de Moòr, de prendre en main le destin de son peuple et de le préserver de la destruction.


On peut dire que pour un récit de fantasy post apocalyptique, celui-ci aura subit de plein fouet notre propre apocalypse. Repoussé de près d’un an a cause de la pandémie de Covid 19 nous voici enfin avec le Tome 1 de la série Les Âges Perdus.

Les Âges Perdus , comment les retrouver ?

Mais que vaut donc ce récit proposé par un vétéran du monde de la BD ? Le postulat est assez intéressant, puisqu’il propose du post apocalyptique mais cette fois ci plutôt passéiste que futuriste, celui-ci se déroulant en l’an Mil. Une apocalypse ayant forcé les humains à se terrer dans des grottes et vivre coupés du monde pendant des milliers d’années, laissant la terre évoluer sans sa présence.

C’est lorsque celui-ci foule à nouveau cette terre devenue hostile, qu’il va devoir tout réapprendre, de la chasse à la vie en communauté, se forger de nouvelles croyances, de nouvelles règles, etc. C’est sur ces thématiques que le récit va se baser. Proposant d’explorer l’impact d’un changement radical à savoir la sédentarisation sur des peuples nomades pris dans des traditions séculaires. En tout cas on espère que le sujet sera correctement développé.

Un premier tome introductif mais qui promet !

Le récit va nous proposer de suivre Elaine, dont le père a décidé de briser le cycle des traditions pour amener les peuples vers une sédentarisation et le développement de l’agriculture en se basant sur de vieux écrits de l’ancienne civilisation. Or, tout changement brutal dans un équilibre précaire entraîne son lot de conséquences pouvant se révéler dramatiques !

Elaine va ainsi se retrouver dans une situation de fuite, cherchant désespérément à réaliser le rêve de son père : amener le peuple à vivre différemment, en sécurité et en paix. Le personnage d’Elaine promet d’être intéressant et laisse entrevoir un potentiel développement des plus plaisants !

Pour le moment, le futur de la série reste relativement flou, puisque 3 futurs albums viendront clore cette histoire. L’introduction est donc efficace et prenante, mais on peut rester malgré tout frustré de ne pas savoir exactement où le récit nous emmènera. Cependant l’expérience du scénariste rassure quelque peu.

Artistiquement véritablement plaisant !

Le monde de la BD regorge de dessinateurs bourrés de talent ! Si la couverture laisse présager de quelque-chose d’assez lisse, il est plaisant de constater que les planches intérieures sont différentes.

Le trait de Didier Poli se veut plus puissant, avec un encrage plus appuyé, faisant ressortir les personnages et les environnements hostiles. Son cadrage, bien qu’un peu classique est très efficace et chaque planche est finement travaillée et riche en détails ! On a qu’une hâte : c’est découvrir davantage de cette terre transformée !

Les Âges Perdus Tome 1 propose d’explorer un univers original et plein de promesses avec un personnage féminin fort ! Le rythme est haletant, et malgré le côté très introductif je serai présent pour le second volet !

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Les Âges Perdus Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #38987

      Les Âges Perdus est une BD de fantasy post apocalyptique au propos original et aux perspectives d’évolution réjouissantes. Le récit, très introductif, permet de poser les bases d’une saga promettant des rebondissements et des thématiques intéressantes ! Une série à suivre dont on attend la suite !

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Les Âges Perdus Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.