Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Magnus

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un rythme haletant
Des décors superbes
Le traitement de l'I.A.

Point(s) faible(s) :


Les expressions
Les visages


 
En résumé
 

Magnus vous transporte dans un récit de science-fiction avec une enquête policière pour trame principale. Au regard de leurs émotions et de leurs sentiments, peut-on considérer les intelligences artificielles comme des êtres humains ou des simples robots programmés pour nos besoins ?

 
Infos techniques
 

Histoire : Kyle Higgins
Dessin : Jorge Fornés
Couleur : Jorge Fornés
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Discutons-en !

Après avoir créé des Intelligences Artificielles autonomes, ces dernières souhaitent devenir indépendantes. Ainsi, lorsqu’un majordome synthétique massacre toute une famille, il est nécessaire pour la police de demander l’aide du meilleur élément : la psychologue Kerri Magnus.

L’avis de Dram00n :

J

e n’avais pas eu la chance de pouvoir lire l’extrait proposé par Paperback (label comics de Casterman) lors du Free Comic Book Day 2018. Heureusement pour moi, tant ce récit est haletant et qu’attendre 4 mois aurait été insoutenable. Dès les premières pages, j’ai été transporté, tant par la qualité du récit que par la qualité graphique de l’œuvre.

Imaginez un monde où les intelligences artificielles les plus évoluées sont juste utilisées comme des majordomes et femmes de ménage. Ne serait-ce pas un gâchis ? C’est en tout cas l’idée de Philip, une I.A. qui souhaite se rebeller et qui est donc à l’origine du massacre de la famille de son maître, figure emblématique de la conception de ces robots. Dans ce cas, on rentre dans un schéma simple d’histoire de meurtre et d’enquête ? Pas tant que ça, pour la simple et bonne raison qu’il existe un monde numérique, le “nuage”, dans lequel ces robots peuvent se réfugier, rêver, fonder une famille, … et un seul être humain est capable de se balader librement dans cet espace numérique : Kerri Magnus.

Très bien construite, l’histoire de Kyle Higgins est haletante et le rythme est maîtrisé tout du long. Récit de science-fiction sur fond d’enquête policière, on est encore très loin de la réelle problématique de l’œuvre : les sentiments et émotions des intelligences artificielles en font-ils des êtres humains ? Comme tout humain vivant une situation difficile qui souhaite en parler, les intelligences artificielles peuvent se tourner vers Kerri Magnus, une psychologue pour robots. C’est ici le point fort du récit selon moi. Je m’explique, depuis le temps que je m’intéresse à la science-fiction, le thème de l’intelligence artificielle a été mainte et mainte fois abordé. Ce qui est logique selon moi, intriguant, fascinant, c’est un thème qui permet de faire passer une vision futuriste et d’y glisser des idées, souvent sociétale, qui ont pour but de nous faire réfléchir et prendre conscience de certaines problématiques. Traiter de la morale, de l’appartenance, des robots, c’est chose assez courante, mais mettre en avant que les robots peuvent ressentir des émotions et avoir des sentiments sans qu’ils soient programmés est ici bien moins courant. Ainsi, le mettre en avant en faisant intervenir une psychologue est pour moi, sans conteste, le point fort du récit.

Si on regarde le récit dans sa globalité, il peut sembler très classique, notamment dans les personnages et dans la construction. Pour autant, même si les personnages sont souvent un paramètre important pour moi dans mon appréciation des récits, ici, cela passe au second plan par rapport à la profondeur du message et du thème abordé.

Pour revenir sur la partie graphique de Jorge Fornés, elle est vraiment fabuleuse. Un grand panel de couleurs, un super travail sur les personnages, sur les proportions de ces derniers, c’est un grand oui. J’ai juste été déçu par les expressions un peu brouillonnes parfois et par un manque de finesse sur les traits du visage, mais ce n’est pas un gros problème face à la diversité et à la richesse des décors.

Magnus est une bonne pioche et une œuvre que tout fan de science-fiction peut apprécier. Pas forcément novatrice dans sa construction, l’histoire s’appuie sur des idées intéressantes qui sortent du cadre conventionnel de la SF. Je ne peux que vous recommander de foncer sur ce titre.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Passionné de cinéma, séries, sport, biathlon et de comics. Idolâtre Brian K. Vaughan et passionné de comics, je pense être exigeant sur tout mais au final je suis très bon public. Ou l'inverse...


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Magnus

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Benoit, il y a 2 semaines et 1 jour.

  • Auteur
    Messages
  • #20136

    Dram00n
    Modérateur

    Magnus vous transporte dans un récit de science-fiction avec une enquête policière pour trame principale. Au regard de leurs émotions et de leurs sentiments, peut-on considérer les intelligences artificielles comme des êtres humains ou des simples robots programmés pour ?

    [Retrouvez l’article de dram00n à l’adresse [Review] Magnus]

  • #20244

    Benoit
    Admin bbPress

    Un de mes coups de cœur du FCBD 2018, et un titre bien placé sur ma Wishlist.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.