Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Moon Knight Tome 1 La mission de minuit

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
15 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une bien chouette écriture de Moon Knight.
Des dialogues ciselés.
Des dessins qui s'affirment...

Point(s) faible(s) :


… comme l'écriture qui met du temps à se mettre en route.
Parfois trop classique dans la construction


 
En résumé
 

Noctambule ! Moon Knight est de retour dans une nouvelle série et donc forcément, un nouveau tome 1 : La mission de minuit. Un titre évocateur pour quiconque connaît et suit déjà le personnage. En effet Moon Knight a toujours été un protecteur des voyageurs de la nuit et le voir avec cette mission, ce foyer […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Jed MacKay
Dessin : Alessandro Cappuccio
Couleur : Rachelle Rosenberg
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Noctambule !

Moon Knight est de retour dans une nouvelle série et donc forcément, un nouveau tome 1 : La mission de minuit. Un titre évocateur pour quiconque connaît et suit déjà le personnage. En effet Moon Knight a toujours été un protecteur des voyageurs de la nuit et le voir avec cette mission, ce foyer n’est pas étonnant.

Ca l’est d’autant moins qu’il a un statu-quo bien différent après le (mauvais) arc des AvengersKhonsou l’avait envoyé combattre les Avengers pour récupérer leurs pouvoirs et dominer le monde. Désormais, il est seul, sans son Dieu pour l’aider mais avec une thérapeute mandatée par les plus grands super-héros pour l’aider. Bien entendu, Moon Knight n’est jamais seul mais désormais, seul le justicier urbain et M. Knight existent, Marc s’étant effacé.

Remise à l’heure

Jed MacKay, le scénariste, décidément hyper actif chez Marvel en ce moment, s’en sort plutôt bien. Il met quelque peu de côté les multiples personnalités, ce qui paraît normal puisque Jeff Lemire avait opéré une sacrée synthèse sur cet aspect-ci. Au lieu de ça, il met en avant un personnage toujours troublé, perturbé par ce qu’il a fait au nom de son Dieu et qui perd pied et foi en sa propre mission. Il doit se reconstruire et on suit cela avec plaisir. De nombreux passages où Marc parvient à mettre en avant son désarroi face à sa nouvelle situation sont très réussis. L’écriture de MacKay brille réellement dans ces instants et c’est surtout à partir de la moitié du tome qu’on le sent à l’aise avec le héros.

Alignement des pendules

Avant ça, il met du temps à s’habituer. Il opère une structure classique de récit de justicier, avec exposition, action et résolution. Le tout est un poil classique, d’autant qu’un ennemi apparaît et qu’il semble quelque peu caricatural. Avouons-le, ce n’est pas la plus grande réussite du tome. Il est plutôt quelconque pour le moment. Mais comme dit auparavant, passé ces moments trop classiques, il y a vraiment des séquences chouettes, des moments de pause qui fonctionne très bien. Ce sont notamment les séances de thérapie qui marchent le mieux.

Ainsi, les dialogues sont ciselés, les sous-entendus nombreux et un ensemble de réflexions se développent. Moon Knight a déjà combattu depuis longtemps et il prend le temps d’adopter une démarche réflexive sur son parcours. Jed MacKay va même se servir de la judéité de Marc Spector pour alimenter des réflexions sur son statut d’avatar d’un autre Dieu. Le tout est très intéressant et on se prend très facilement dans le récit. C’est une très grande réussite.

Et pourtant, le début n’était pas des plus convaincants, entre action classique avec cette chasse aux vampires un peu balourde et cet autre avatar un peu factice. Mais il prend de l’épaisseur à la fin du tome, de même que les vampires dont un membre devient récurrent et a des échanges savoureux avec Moon Knight.

Belles planches

Du côté des dessins, le tome est un peu étrange. Le style visuel est très proche du manga, avec un trait pointu, ultradynamique mais qui sait pourtant se poser et opérer un jeu de contraste très intéressant. C’est peut-être la colorisation un peu plate de Rachelle Rosenberg qui déçoit. Certainement qu’elle a voulu affadir les autres couleurs pour renforcer les noirs et les blancs mais l’ensemble manque de relief et c’est un poil dommage. Mais le style de A. Cappuccio va s’affirmer au fur et à mesure, se calmer et, comme le scénariste, parvenir à saisir les nuances du personnage. Une belle découverte que l’on va suivre de près.

Bref, ce nouveau tome 1, La Mission de Minuit de Moon Knight est une réussite. Pas parfaite car elle a du mal à se mettre en route mais Jed MacKay capture bien les différentes facettes de Moon Knight au fur et à mesure de l’intrigue. Il y a bien des moments classiques de super-héros, parfois un peu lourds mais au global, on retrouve ce qui fait le sel du personnage, entre sa dramaturgie et sa fragilité mentale. Une réussite renforcée par de beaux dessins qui s’affirment au fur et à mesure de la lecture.

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

Les mots clé de cet article
avis critique review

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Moon Knight Tome 1 La mission de minuit

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41827
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Noctambule ! Moon Knight est de retour dans une nouvelle série et donc forcément, un nouveau tome 1 : La mission de minuit. Un titre évocateur pour qu
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Moon Knight Tome 1 La mission de minuit]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.