Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Mind MGMT Tome 3

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Une très bonne conclusion.
Une colorisation et des idées de composition superbes.
Le rythme et les rebondissements, très bien gérés.
Les astuces de narration parfois brillantes.

Point(s) faible(s) :


... et parfois très lourdes.
On perd en richesse de portraits humains.
Les dessins, trop statiques dans l'action.


 
En résumé
 

Matt Kindt conclut très bien sa série. Je suis toujours circonspect sur les astuces narratives, parfois remarquables, parfois lourdes et sur les dessins, trop statiques dans l’action. Mind MGMT restera pour moi une belle série, ayant construit des portraits d’individus perdus et cherchant un sens à leur vie.

 
Infos techniques
 

Scénario : Matt Kindt
Dessin : Matt Kindt
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Management terminal !

Mind MGMT se termine avec ce tome 3. Une série finalement courte pour Matt Kindt, avec une trentaine de numéros mais qui se conclut très bien.

Si vous avez suivi mes précédentes reviews, vous savez déjà que j’aime bien la série sans toutefois l’adorer autant beaucoup. Ce dernier tome ne changera pas mon avis. On retrouve toutes les qualités précédentes : narrations superposées qui enrichissent l’univers, personnages attachants et rythme excellent.

Fin de parcours

Pour Meru, l’objectif est désormais d’empêcher la reconstruction du Mind Management par Julianne. Elle va partir en quête d’ultimes réponses afin de savoir comment lui bloquer la route et comprendre ses propres pouvoirs. Matt Kindt la lance dans une quête presque archéologique. Elle va encore naviguer aux quatre coins du monde mais cette fois, en quête de MacGuffins divers et variés. Le rythme est donc une fois de plus excellent. Le scénariste parvient toujours à proposer des rebondissements efficaces et les révélations sont excellemment présentées.

Je regrette seulement, une fois de plus, que la narration sur les côtés se perdent. C’est une utilisation unique et maligne des pages de comics. Malheureusement, quand elles apparaissent, on comprend rapidement que le scénariste prépare un coup. Si cela permet une implication et une immersion rare dans l’intrigue, cela me freine aussi. En effet, j’ai l’impression d’avoir un pote qui me donne des coups dans les côtes afin de préparer sa future vanne. Je préfère lorsque ces astuces gonflent l’univers ou qu’elles sont mises à profit lors d’un twist absolument génial. Notons également que la fin est très intelligente et offre de belles perspectives sur notre monde. Un dernier passage optimiste, naïf mais très chouette.

Entre excellent rythme et dessins figés.

Je suis toutefois déçu car en resserrant à nouveau le récit sur Meru, le scénariste perd tous les personnages secondaires que j’aimais énormément dans le tome précédent. On perd en profondeur dans le discours sur le sens de la vie et c’est un peu dommage.

Toutefois, par delà mes quelques réserves, Matt Kindt sait ménager son suspense et nous préserver de gros revirements qui surprennent et saisissent. Là où je suis toujours circonspect, c’est aussi sur les dessins.

Ces derniers ont quelque chose d’étrange. Je les trouve à la fois repoussants et séduisants ! Leur colorisation et le trait peu précis de Matt Kindt m’accroche beaucoup. Ils ont quelque chose de très fort. D’autant que l’ensemble fourmille d’idées de composition, renforçant sans cesse notre immersion. Mais il y a aussi quelque chose de très statique. Les scènes d’action sont un véritable repoussoir. Il n’y a aucun mouvement, aucune grâce et c’est dommage car ce dernier tome en regorge.

Bref, pour ce tome 3 de Mind MGMT, Matt Kindt conclut très bien sa série. Je suis toujours circonspect sur les astuces narratives, parfois remarquables, parfois lourdes et sur les dessins, trop statiques dans l’action. Mind MGMT restera pour moi une belle série, ayant construit des portraits d’individus perdus et cherchant un sens à leur vie dans un monde rempli de zones d’ombre.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Mind MGMT Tome 3

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #37466
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Matt Kindt conclut très bien sa série. Je suis toujours circonspect sur les astuces narratives, parfois remarquables, parfois lourdes et sur les dessins, trop statiques dans l’action. Mind MGMT restera pour moi une belle série, ayant construit des portraits d’individus perdus et cherchant un sens à leur vie.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Mind MGMT Tome 3]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.