Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Immortal Hulk Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
9 votants

 

Point(s) fort(s) :


Le ton horrifique du récit.
Banner de retour sur les routes.
Un scénario maîtrisé.
Les dessins.

Point(s) faible(s) :


Rien


 
En résumé
 

Immortal Hulk Tome 1 amène un vent de fraîcheur sur le personnage de Hulk. Sur le ton de l’horreur et avec un scénario en béton, Al Ewing nous offre une histoire passionnante et nous promet de très belles choses pour la suite de la série. Joe Bennett l’accompagne aux dessins et ce duo fait des étincelles. Immanquable.

 
Infos techniques
 

Histoire : Al Ewing
Dessin : Joe Bennett, Leonardo Romero, Paul Hornschemeier, Marguerite Sauvage, Garry Brown
Encrage : Ruy José, Leonardo Romero, Paul Hornschemeier, Marguerite Sauvage, Garry Brown
Couleur : Paul Mounts, Paul Hornschemeier, Marguerite Sauvage
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Dr. Jekill & Mr. Hulk

L’avis de Spider-Matt :

A

près avoir été abattu d’une flèche en pleine tête par Hawkeye, Bruce Banner fût ressuscité durant l’arc Avengers – No Surrender. Le voilà donc de retour, sur la route, seul et livré à lui-même. Mais est-il vraiment revenu tel qu’il était avant sa mort ?Dans tous les cas, il est de retour et mieux vaut ne pas croiser son chemin.

Et c’est comme ça que j’aime Hulk. Quand il sillonne le pays, avec pour seuls bagages, son intelligence et son sac à dos. Déambulant de villes en villes, rencontrant les habitants du pays et vivant des aventures plus variées les unes que les autres. On retrouve ici ce qui faisait le charme de la série TV, L’Incroyable Hulk, avec un Bill Bixby en fuite et craint de tous. L’ambiance est horrifique, sombre, poisseuse. On y retrouve l’atmosphère des histoires d’horreur des comics Tales from the Crypt des années 50. La combinaison des deux univers fait des merveilles. Tandis que Bruce Banner reste toujours un génie avec toutefois des capacités moindres depuis son retour à la vie, son alter ego vert semble lui plus malin qu’à l’accoutumé et se manifeste à la tombé de la nuit dès que Banner est gravement blessé ou mort. Car oui, comme l’indique le titre de la série, Banner peut mourir mais pas Hulk. De plus, un mystère semble planer sur la première apparition historique de Hulk et sur quelque chose de terrifiant qui se serait manifesté lors de l’essai de la première bombe gamma qui donna naissance au colosse de jade. Ici, Hulk est plus sadique, cruel et pervers que jamais. Quand il se manifeste, il inspire la crainte et se montre très vicieux envers ses victimes et gare à ceux qui se mettront sur sa route. Al Ewing commence donc son run très fort et nous offre une vision du personnage assez novatrice, réellement passionnante et qui pourrait très certainement plaire aux détracteurs habituels du géant vert. On est très loin du Hulk sans cervelle qui se contente juste de taper sue ce qui se trouve en face de lui et de passer à autre chose. Ici nous avons droit à un personnage complexe, torturé et une trame narrative solide qui nous promet de passer un vrai bon moment. Un conseil, prenez votre sac et suivez Banner à travers les USA, vous ne serez pas déçu.

Pour information, l’ami chronique chaque numéro VO ici, sur sa chaîne YouTube. Si cet article ne vous a pas incité à lire Immortal Hulk, ce grand fan du colosse de jade achèvera de vous convaincre.

Graphiquement, c’est très bon. Joe Bennett fait de l’excellent travail. Les planches sont très travaillées avec un découpage de cases dynamique et vivant. Son trait colle parfaitement au ton du récit et accentue grandement l’horreur que l’auteur veut insuffler dans son histoire. Son coup de crayon est fin et rempli de détails. Il sera accompagné par différents artistes lors de l’épisode trois alors que des témoins oculaires livrent leur version d’une même histoire. Chaque style correspond à un narrateur et rend cet épisode très original et humoristique. Un humour qui contrebalancera l’ambiance générale de la série. Un gros travail est également réalisé par Paul Mounts sur les couleurs de la série qui apportent tout son charme à ce nouveau Hulk. Pour finir, ce n’est ni plus ni moins que le grand Alex Ross qui se charge des couvertures de chaque numéro et que dire à part que comme à son habitude celles-ci sont à tomber par terre.

Bref, vous l’aurez compris Immortal Hulk Tome 1 amène un vent de fraîcheur sur le personnage de Hulk. Sur le ton de l’horreur et avec un scénario en béton, Al Ewing nous offre une histoire passionnante et nous promet de très belles choses pour la suite de la série. Joe Bennett l’accompagne aux dessins et ce duo fait des étincelles. Immanquable.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


Vos commentaires :

Accueil Forums Immortal Hulk Tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Spider-Matt, il y a 3 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #26676

    Spider-Matt
    Modérateur

    Immortal Hulk Tome 1 amène un vent de fraîcheur sur le personnage de Hulk. Sur le ton de l’horreur et avec un scénario en béton, Al Ewing nous offre une histoire passionnante et nous promet de très belles choses pour la suite de la série. Joe Bennett l’accompagne aux dessins et ce duo fait des étincelles. Immanquable.

    [Retrouvez l’article de spider-matt à l’adresse Immortal Hulk Tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.