Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Far Sector chez Urban Comics

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
17 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un univers très immersif
Qualité d'écriture des personnages
Dessin très beau

Point(s) faible(s) :


Très classique
Quelques facilités


 
En résumé
 

Far Sector est un excellent titre. Même si N.K. Jemisin tombe un peu dans la facilité pour décrire son univers, la qualité d’écriture des personnages et l’intérêt que le récit fait naître chez le lecteur sont, elles, trés réussies. Le travail graphique de Jamal Campbell est pour le coup un sans faute.

 
Infos techniques
 

Scénario : N.K. Jemisin
Dessin : Jamal Campbell
Couleur : Jamal Campbell
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

C’est loin mais c’est beau

Avec Far Sector, Urban Comics nous propose de suivre la Green Lantern humaine Jo Mullein. Policière de formation, Mullein est dépêchée par le corps des Lanternes dans un des secteurs les plus reculés de la galaxie. Planète artificielle où cohabitent trois races privées par leurs lois du droit d’éprouver des sentiments et où un crime a été commis pour la première fois en 500 ans.

Un space-opéra-thriller

A voir la couverture de Far Sector et en lisant un très bref pitch, je ne m’étais pas du tout imaginé qu’il s’agissait d’un titre de l’univers Green Lantern. Et pour être franc, même si vous n’êtes que peu coutumiers ou que vous n’appréciez que peu la franchise, cela ne vous empêchera pas d’apprécier la lecture. En effet, le titre se présente comme un thriller spatial assez déconnecté du DCverse.

Bien qu’amateur de littérature traditionnelle, j’ai grand peur lorsque je vois qu’un auteur de roman s’essaie à l’écriture de comics. Notamment parce que je trouve leur style souvent très emphasé, le format se prêtant pourtant à la concision. N.K. Jemisin semble pourtant être comme un poisson dans l’eau dans ce format. L’autrice nous offre un thriller prenant, avec des touches d’humour appréciable. Son travail sur les personnages est assez remarquable, réussissant à insuffler une véritable personnalité, souvent attachante à chacun d’eux.

L’univers spatial qu’elle décrit est très sympathique, probablement parce que familier. Car rien d’original ne nous y est proposé, mais cela permet au lecteur de retrouver rapidement ses marques. Les mauvaises langues diront qu’il y a un peu de facilité là-dedans. En effet, bien qu’à la lisière de l’univers connu, la partie de la galaxie où se déroule l’histoire ressemble tout de même fortement à une société humaine, tant au niveau politique que sociétal. Même les habitants sont humanoïdes. Pratique mais un peu facile.

Un dessin travaillé

Jamal Campbell  livre une très grande prestation avec Far Sector. Aussi à l’aise dans les scènes d’action et de tension, où les sentiments des personnages transpirent de leur expressivité faciale, que dans les moments plus calmes, drôles ou romantiques, où la lascivité, la nonchalance des corps permet de retranscrire à merveille l’ambiance. L’artiste s’encre lui-même et évite, lui, la facilité. Car si l’on pouvait s’attendre à un univers pop, néons flashy et couleurs vives, Campbell utilise plutôt une palette de couleur désaturées qui nous rappelle que l’action se déroule dans l’espace, enfin sur une planète artificielle, peuplées d’autochtones orphelins de leur terre et de sentiments.

Bref, avec Far Sector, Urban Comics nous offre un excellent titre. Même si N.K. Jemisin tombe un peu dans la facilité pour décrire son univers, la qualité d’écriture des personnages et l’intérêt que le récit fait naître chez le lecteur sont, elles, trés réussies. Le travail graphique de Jamal Campbell est pour le coup un sans faute, l’artiste ayant su saisir pleinement ce que l’auteur souhaitait nous transmettre.

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Business-man de petite envergure, professionnel de santé, pratiquant d'arts martiaux, joueur de jeux de plateaux, lecteur de comics, fan de littérature US


Vos commentaires :

Accueil Forums Radiant Black Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41871
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Irradiant ! Radiant Black débarque avec ce tome 1 après pas mal de bruit du côté des Etats-Unis. Un buzz assez positif avec ce qui semble parti pour ê
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Radiant Black Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.