Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Doctor Who : Il était une fois un Seigneur du Temps

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Un récit accessible et introductif.
Tout en étant plein de clins d'œil aux connaisseuses.
Des scénarii inventifs et intéressants.
La jolie couverture en relief.
Le retour de la licence !

Point(s) faible(s) :


Les dessins par moment.
C'est court.


 
En résumé
 

Alors que la série s’apprête à revenir sur Disney+, laissons Martha Jones nous racconter une histoire. Celle d’un héros aventurier qui voyageait n’importe quand et partout à bord du vaisseau le plus miraculeux qui ait jamais existé. Un seigneur du Temps et son Tardis. Doctor Who.

 
Infos techniques
 

Scénario : Dan Slott
Dessin : Christopher Jones, Matthew Dow Smith
Couleur : Mike Collins
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Nous sommes nombreux à attendre que la nouvelle saison (et série) Doctor Who pose son Tardis sur Disney+ le 11 mai. Après trois épisodes spéciaux où le Seigneur du temps revenait (étrangement) sous les traits de David Tenant, nous sommes impatient de le voir sous les traits de Ncuti Gatwa. Mais ce n’est pas son seul retour. En effet, Black River est le nouvel éditeur de la franchise, et il nous a offert en ce mois d’avril un récit one-shot. Une histoire de Doctor Who qui nous raconte qu’il était une fois un Seigneur du Temps …

Un mordu de Doctor Who

Ce récit a une particularité intéressante : Dan Slott est au scénario. L’auteur a négocié avec Marvel lors du renouvellement de son contrat d’exclusivité afin d’inclure une petite clause bien spécifique. La tenue de cette clause est simple : lui permettre une fois par an d’écrire un récit Doctor Who. Oui, il est tellement fan du Seigneur du Temps qu’il négocie une trêve dans son contrat d’exclusivité pour Doctor Who, une fois à l’année. Au demeurant, il avait déjà un petit peu écrit son Doctor Who à lui en quelque sorte. Son passage sur le Silver Surfer en était clairement inspiré et transpirait son envie d’explorer cet univers. D’ailleurs, l’édition de Black River nous offre une petite interview de l’auteur qui retrace ses premiers contacts avec la série. Le temps a été long et telle Amelia, il a attendu avant de pouvoir accompagner le Docteur dans ses aventures.*

Il était donc une fois un Seigneur du Temps …

Être fan ne suffit pas, j’en conçois. Mais Dan Slott a su faire ses preuves, et je peux vous dire sans divulgâcher qu’il se montre à la hauteur. Le récit est un très bon choix de la part de Black River pour reprendre la licence. En effet, il cumule plusieurs bons points qui facilitent l’entrée dans le récit. Tout d’abord, l’histoire met en scène le dixième docteur, sous les traits de David Tenant que l’on a pu retrouver dans les épisodes spéciaux du 60e anniversaire sur Disney+. Il est ici accompagné de Marta Jones (compagne de la saison 3 de la série de 2005) et non de Donna Noble comme dans ces épisodes spéciaux.
C’est d’ailleurs Marta qui campe le rôle central dans cette histoire. Elle est rapidement enlevée lors d’une visite sur une planète par une race d’extraterrestres pour ses qualités de conteuses. Ces derniers se nourrissent des histoires, et attendent d’elle une belle et grande histoire. C’est ainsi qu’elle leur raconte l’histoire d’un Seigneur du Temps, un récit en trois actes principaux. Cette mise en abîme permet autant à Marta qu’à Dan Slott de nous introduire l’univers et ce personnage étrangement nommé Doctor Who.

Qui est le Docteur ?

Ces trois quêtes/étapes successives vont nous montrer différents traits caractérisant le Docteur, mais également la variété de ses aventures. On voyagera dans l’univers pour une pêche au poisson un peu particulière. Puis nous visiterons une pyramide au temps des nazis, dans une atmosphère un peu Indiana Jones. Enfin, c’est dans l’esprit du Docteur que nous serons plongés. Cette dernière partie étant peut être la moins facile à appréhender pour un nouveau venu. En effet, elle nous place face à différents adversaires du Docteur au cours de ses différentes aventures, et l’un des tournants de cette partie peut manquer d’explication. Toutefois, cela reste mineur je pense. Et surtout, ça éclaire un autre point du récit : s’il sait être introductif pour qui ne connaît pas Doctor Who, il est également parsemé de clin d’œil aux personnes qui connaissent les aventures de ce Seigneur du Temps. Dan Slott fait avec cette première histoire un très bon travail capable de contenter tout niveau de connaissance.

Une seconde histoire, bien plus courte, offre un bon exemple des aventures habituelles. Elle nous place à l’époque du Neuvième Docteur, accompagné par Rose Tyler. Bien que courte, elle nous permet d’apprécier le style d’aventure qu’on peut trouver dans la série tv ou les comics. On appréciera d’ailleurs la traduction de David Guélou, dans un exercice pas évident basé sur la phonétique pour cet épisode.

Un dernier mot, concernant les dessins de Christopher Jones et Matthew Dow Smith. J’ai un peu de mal avec les visages, surtout ceux des deux docteurs. Mais pour le reste, j’aime assez le travail de composition, les formes parfois abstraites choisies pour représenter en fond les personnages. La coloration de Mike Collins est juste et colle bien aux différents lieux et environnements.

Doctor Who : il était une fois un Seigneur du Temps est un titre qui arrive plutôt bien. Avec l’arrivée de la nouvelle série sur Disney+, ce récit de Dan Slott permet d’introduire le Docteur à de nouvelles personnes. Et il est un plaisir de lecture et la découverte de nouvelles races aliens pour les autres. Sans compter le plaisir de revoir un éditeur français reprendre la licence. Merci Black River !

Ils ont kiffé :

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Vous pouvez retrouver ce comics chez notre partenaire Excalibur Comics, libraire en ligne indépendant !

Note : cette critique a fait l’objet d’un Service Presse, nous remercions Black River pour son envoi !

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Ombre planant au dessus de Lescomics City, traquant sans répit les fautes dans les ruelles de nos articles. Et de temps en temps, il prose sa patte également.


Vos commentaires :

Accueil Forums Doctor Who : Il était une fois un Seigneur du Temps

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #46205
      ChtiDkois
      Participant

      Alors que la série s’apprête à revenir sur Disney+, laissons Martha Jones nous racconter une histoire. Celle d’un héros aventurier qui voyageait n’importe quand et partout à bord du vaisseau le plus miraculeux qui ait jamais existé. Un seigneur du Temps et son Tardis. Doctor Who.

      [Retrouvez l’article de chtidkois à l’adresse Doctor Who : Il était une fois un Seigneur du Temps]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.