Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Kadath, l’inconnue

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Ambiance
choix narratifs brillants

Point(s) faible(s) :


Dessin pas à la hauteur


 
En résumé
 

Randolph Carter effectue un rêve alors enfant : il visite une sublime cité nommé Kadath, mais il en est extirpé par son réveil. Il n’a alors de cesse d’essayer retourner durant son sommeil. Kadath, l’inconnue, un

 
Infos techniques
 

Scénario : Florentino Florez
Dessin : Guillermo Sanna
Jacques Salomon

Editeur :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

 


Dream On

Kadath, l’inconnue est l’adaptation graphique d’un roman du légendaire H.P. Lovecraft : La quête onririque de Kadath l’inconnue . Mis en images par Guillermo Sana et Jacques Salomon, adaptée par Florentino Florez. Randolph Carter effectue un rêve alors enfant : il visite une sublime cité nommé Kadath, mais il en est extirpé par son réveil. Il n’a alors de cesse d’essayer d’y retourner durant son sommeil. Lors de sa troisième visite onirique dans la ville, il est expulsé du monde des songes par les Dieux du monde des rêves qui lui interdisent d’y revenir. Randolph n’arrive plus à retourner à Kadath dans ses rêves. Aujourd’hui adulte il met tout en œuvre pour retrouver le chemin qui l’y mènera.

Kadath, l’inconnue est proposé au prix de 19.90 euros pour 224 pages par les édition Black River Comics.

Adapter du HPL : une gageure

H.P. Lovecraft est considéré comme un des pères de la SF et de l’horreur. Effectivement, ses récits écrits durant la toute première moitié du XXe siècle ont influencé la pop-culture telle que nous la connaissons. Que ce soit dans le domaine de la musique (Metallica) aux jeux vidéo (Alone in the dark), en passant par les jeux de société / jeux de rôle (l’appel de Cthlhu, Horreur à Arkham), ou encore le cinéma (the Thing), H.P. Lovecraft est partout ! Son univers très particulier, peuplé d’entités monstrueuses et cosmiques, flirte avec la folie. Ainsi,le mettre en image peut s’avérer délicat, lui-même décrivant dans ses œuvres des éléments qui défient toute loi de la physique. Sans parler de la difficulté d’adapter la narration d’un roman à une comic-book. À cet égard, Kadath, l’inconnue s’en tire avec les honneurs.

Des adaptations narratives brillantes …

Je suis un grand fan d’HPL je pense que vous l’aurez compris. Même si son style narratif assez reconnaissable est marqué par de long monologues introspectifs de ses personnages principaux. Cela s’avère très difficile à transformer en images, au risque d’alourdir la fluidité du récit par de gros cartouches de textes. Afin d’éviter cet écueil Florentino Florez a l’idée brillante de donner une importance et une présence plus grande au chat qui accompagne Randolph Carter. Pour les connaisseurs, il s’agit bien sûr d’un chat d’Ulthar. Développant ainsi une relation presque émouvante entre le personnage principal et son compagnon.

… dans une histoire cryptique …

Kadath, l’inconnue est un récit assez difficile à raconter. Cependant Florentino Florez arrive à détourner bien des écueils. Par exemple, le découpage en chapitre offrant des coupes narratives permet le changement d’univers de manière assez fluide. Car dans le texte original, la transition se fait par les réveils de Randolph Carter. Florentino Florez choisit délibérément d’éviter de nous ancrer dans le mode réel et donc de nous montrer Carter dans sa vie éveillée. Cela permet au lecteur de rester dans cette ambiance onirique qui admettons-le peut se monter parfois déconcertante. L’auteur n’aura malheureusement pas pu compter sur son dessinateur pour l’aider sur ce point.

… Au dessin peu inspiré …

Le dessin ne m’a pas plu. Cela peut arriver, ce n’est pas grave. Le style de Sanna et Salomon m’a semblé parfois manquer de technique, avec un trait peu travaillé, notamment en ce qui concerne les visages. L’artiste profite de manière un peu trop récurrente des ombres pour limiter les traits faciaux des personnages à quelques coups de crayon. De plus Guillermo Sana m’a paru peu inspiré concernant le character design du “bestiaire” de Kadath, l’inconnue. Trop de créatures ont des tentacules (et ne sont pas décrites comme tel par HPL dans l’œuvre originale). Alors oui, dans l’inconscient collectif, HPL = Chtulhu = tentacules. Alors pas de bol, Kadath, l’inconnue n’appartient pas au cycle du Mythe de Cthulhu.

… Qui souffre de la comparaison avec la collection Manga …

Et puis surtout, le mangaka Gô Tanabe (avec sa collection : Les chefs d’œuvres de Lovecraft) a fixé un tel niveau de dessin dans ses adaptations de Lovecraft que celui de Guillermo Sanna et Jacques Salomon (au même titre que celui d’INJ Culbard qui s’est aussi essayé aux adaptations du maître) semble bien décevant.

Bref, Kadath, l’inconnue est une adaptation réussie. Florentino Florez fait preuve de beaucoup d’astuce pour transposer l’impossible dans un récit en image. Malheureusement il n’aura pas pu compter sur le dessin de Guillermo Sana qui manque de précision et d’inspiration.

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Business-man de petite envergure, professionnel de santé, pratiquant d'arts martiaux, joueur de jeux de plateaux, lecteur de comics, fan de littérature US


Vos commentaires :

Accueil Forums Arrowsmith Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #45474
      Nico
      Participant

      1915. L’Europe est en guerre. Mais pas une guerre comme on la connaît. En effet, la magie et les créatures fantastiques font partie intégrantes de ce monde, et jouent un rôle primordial dans les combats. Fletcher Arrowsmith s’engage dans les Unites d’Élites Aérienne. Après une rapide formation, il part à la guerre.

      [Retrouvez l’article de nico à l’adresse Arrowsmith Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.