Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Ascender Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Dessin de toute beauté.
Émouvant.
Plaisir de retrouver l'univers de Descender.

Point(s) faible(s) :


Moins d'effet de surprise.
On prend quasi les mêmes et on recommence.


 
En résumé
 

Ascender tome 1 offre un très bon moment de lecture. Si l’on ne se prend pas la même claque que lors de la découverte de l’univers de Descender, le plaisir de retrouver le trait de Dustin N’guyen et les qualités narratives de Jeff Lemire est bien présent.

 
Infos techniques
 

Histoire : Jeff Lemire
Dessin : Dustin N'guyen
Couleur : Dustin N'guyen
Publié il y a 3 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Les écrits sont la descendance de l’âme

Ascender Tome 1 se déroule dans l’univers de Descender. Après la terrible guerre inter-galactique entre êtres de silice et êtres organiques, la face de l’univers est totalement ravagée. Désormais toute technologie robotisée est proscrite. Mère, puissante sorcière, règne d’une main de fer sur les restes fumants de la galaxie. Lorsque Mila retrouve Bandit, le chien robotique de son père Andy, les sbires de Mère se lancent à leurs trousses.

L’avis de Prime Sinister

Descender fut l’un de mes coups de cœur indés de 2018. C’était donc avec plaisir que je me lançai dans la découverte de cette suite.

Une fois n’est pas coutume, je vais d’abord parler du dessin. J’adore le style de Dustin N’guyen qui respire la douceur avec ses traits arrondis et ses personnages aux joues rebondies. Son trait aquarellisant rend une impression de légèreté et d’évanescence, rendant l’expérience de lecture d’Ascender Tome 1 proche de celle d’un rêve. Bien que léger et doux, le trait de l’artiste s’exprime assez bien dans les scènes plus dynamiques de poursuite et de combat, N’guyen pouvant s’appuyer sur sa maîtrise des couleurs et des dégradés pour créer des effets de vitesse ou encore de rayonnement d’explosion laser. Selon moi, Dustin N’guyen est l’un des plus grands dessinateurs de sa génération. Il le prouve une nouvelle fois dans ce titre.

Lemire le meilleur ?

En toute franchise, le duo formé par Jeff Lemire et Dustin N’guyen est probablement l’un de mes tandems favoris. D’aucuns vous citeront Jeff Loeb et Tim Sale, ou encore Garth Ennis et Steve Dillon. Mon affection va pourtant, parmi ces grands noms, vers la direction artistique de Descender et Ascender. J’ai adoré le travail de Lemire sur Royal City et encore plus sur Gideon Falls. Descender m’avait aussi chamboulé. Jeff Lemire n’ayant pas son pareil pour savoir attendrir le grand gaillard que je suis. L’auteur canadien, maîtrisant parfaitement l’émotion, l’action et les rebondissements, tout en y insufflant son amour pour la SF avait su me conquérir dans Descender. Ce n’est pourtant pas épris d’un amour aveugle que je me lançai dans la lecture d’Ascender tome 1, demeurant toujours méfiant des suites et autres spin off de mes séries favorites.

Une série qui surfe sur le succès de sa grande sœur

Ascender fait le boulot sans forcer. On y retrouve ce qui faisait la qualité de Descender, à savoir ses personnages très attachants et l’omniprésence de la question “qu’est-ce que l’humanité”. L’ajout d’une nouvelle force (la magie) dans l’intrigue laisse quelque peu dubitatif même si je me suis laissé prendre au jeu. Sûrement par plaisir de retrouver un univers que j’ai chéri durant les 6 tomes qui composent Descender.

Il est difficile de se mettre à la place d’un lecteur qui n’a jamais lu cette première série et qui se lance dans Ascender tome 1, mais je pense que l’on peut intégrer l’univers en commençant avec ce titre. Et j’envie presque ces lecteurs qui découvrent ce monde totalement vierge de tout à priori et de tout ce qu’il s’est passé avant. En effet les explications et intrications quant aux événements passés sont très succinctes mais ne me semblent pas entraver la compréhension de l’intrigue actuelle. Peut-être juste assez pour donner l’envie à un néo-lecteur de se jeter sur tout ce qui a été publié auparavant.

Bref, Ascender tome 1 offre un très bon moment de lecture. Si l’on ne se prend pas la même claque que lors de la découverte de l’univers de Descender, le plaisir de retrouver le trait de Dustin N’guyen et les qualités narratives de Jeff Lemire est bien présent. Ascender bénéficie ainsi du bénéfice du doute, le tome 2 permettra de savoir si la magie se situe autant dans l’histoire que dans les mains de notre duo de créateurs pour raconter une nouvelle épopée à la hauteur de la précédente.
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Business-man de petite envergure, professionnel de santé, pratiquant d'arts martiaux, joueur de jeux de plateaux, lecteur de comics, fan de littérature US


Vos commentaires :

Accueil Forums Ascender Tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  PrimeSinister, il y a 3 semaines et 2 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #33142

    PrimeSinister
    Modérateur

    Ascender tome 1 offre un très bon moment de lecture. Si l’on ne se prend pas la même claque que lors de la découverte de l’univers de Descender, le plaisir de retrouver le trait de Dustin N’guyen et les qualités narratives de Jeff Lemire est bien présent.

    [Retrouvez l’article de primesinister à l’adresse Ascender Tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.