Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Tortues Ninja Tome 9

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


L'histoire.
Les dessins.
Et le reste.

Point(s) faible(s) :


---


 
En résumé
 

La fin de l’arc vengeance, dynamique, émouvant, surprenant ! Un arc à dévorer au final époustouflant ! avez-vous besoin d’autres superlatif pour aller lire ce comics ?

 
Infos techniques
 

Histoire : Kevin Eastman, Bobby Curnow, Tom Waltz
Dessin : Cory Smith, Mateus Santolouco
Couleur : Ronda Pattison
Editeur :
 
Publié il y a 4 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Kowabunga with a vengeance !

L’avis de Ginlange :

L

a tension est à son comble. A New York, les rues ne sont plus sûres, un conflit ancestral est sur le point d’atteindre son apogée. Pour Hamato Yoshi et Oroku Saki est venu l’heure de l’ultime affrontement. L’arc Vengeance se conclut dans ce tome 9 de Tortues Ninja. Une seconde partie encore plus riche en rebondissements et en intensité que le premier acte.

Dramatique conclusion

Lors de la lecture du 8ème volume de la série, nous quittions les tortues en mauvaise posture. Après avoir miraculeuse survécu à l’attaque du Technodrome, Shredder est revenu sur le devant de la scène avec de nouveaux alliés dans un New York en proie aux flammes et à la violence.  Acculant les tortues à un point de non retour.

C’est donc avec fébrilité et impatience que j’attendais la lecture de ce 9ème tome. Mon attente fut largement récompensée. L’une des grandes forces de la série TMNT est à mon sens le jeu de guerre incessant et les rebondissements frénétiques et inattendus qui l’accompagnent. Deux clans s’opposent, et de nombreux acteurs s’entremêlent entre eux. Des alliances se créent et se délitent, des pactes sont brisés, les trahisons de rigueur, les luttes aussi incessantes que les retournements de situations.

C’est avec un plaisir non dissimulé que l’on découvre à chaque page un statu quo qui ne cesse d’être bouleversé. Chaque action entraîne une conséquence, Tom Waltz a fait de cette phrase son credo, son run est ainsi d’une limpidité et d’une cohérence à toute épreuve.  Vengeance Seconde partie en est la preuve. Fin de tome rythmant avec fin de lutte, la vengeance de Shredder menant à l’apogée du conflit l’opposant à Splinter va profondément bouleverser la série.

Divin équilibre

Un équilibre parfait entre actions et émotions, où la galerie des nombreux personnages de la série est entièrement au service d’une narration sans failles. Chaque personnage a le temps de vivre, son moment de gloire ou de déchirement, une personnalité travaillée apportant profondeur et attachement. Les multiples arcs de la série se croisent et nombres d’entre eux se terminent dans ce tome. Pour Hun, pour Donatello, pour Shredder, pour Splinter… Mais entre ses révélations de nombreuses questions se posent, passionnantes et promettant encore de belles aventures. L’une d’entre elles mettant en jeu des divinités devient de plus en plus prégnante, annonçant en sourdine un conflit encore plus grand.

Cory Smith officiant sur les deux premiers chapitres et aidant Mateus Santolouco, le grand pape des tortues, qui s’occupe de presque l’intégralité du double chapitre numéro 3. L’atmosphère urbaine et délétère de la série est encore une fois exceptionnellement retranscrite. Sous terre, aux sommets des tours, dans des rues sombres et humides, c’est par une nuit noire et lumineuse que les tortues affrontent leur destin. Le découpage et la narration sont d’une clarté sans faille de la première à la dernière page. A ce titre, les 10 dernières pages sont d’une intensité sans pareil, c’est avec un enthousiasme non dissimulé que j’ai ainsi terminé la lecture de ce tome, ne sachant où la série se dirige. Quel plaisir rare et précieux d’être surpris constamment, même avec cinquante chapitres derrière soi.

Ce tome 9 des Tortues Ninja propose un final où actions et rebondissements s’entremêlent dans un rythme sans temps mort, une lecture haletante et prenante, pour une fin surprenante, sonnant comme le grand tournant de la série. Définitivement incontournable.

La note de Ginlange : 

 

L’avis de Captain Talbot :

A

h la la, je l’attendais ce tome 9 des Tortues ninja ! En effet, le tome précédent nous avait laissés avec des Tortues en bien mauvaise position, en danger direct ! Le temps a été long et c’est un grand soulagement de pouvoir enfin ce plonger dans cette deuxième et dernière partie de “Vengeance“.

Le deuxième acte de Vengeance

On retrouve donc les Tortues Ninja en très mauvaise position essayant de repousser les assauts des robots du machiavélique Docteur Stockman. Elles essayent à la fois de protéger leur frère Donnatello ainsi que leur père qui est la cible principale des robots, et même si ce dernier sait se défendre. Leur salut viendra d’un protagoniste inattendu qui les sauvera mais les mènera directement face à Shredder.

Cette confrontation donnera lieu à un duel épique, magistral et inoubliable. Je n’en dirais pas plus sur l’intrigue car ce tome est à tomber. La qualité de la série est toujours au plus haut et elle nous livre ici un point d’orgue que j’entends encore sonner.

Mais en plus de ce fait majeur dans la série, les auteurs arrivent à nous tisser encore quelques intrigues secondaires! On découvre par exemple le sort de Hun (le père de Casey Jones) ou encore quel est ce mystérieux inconnu qui vient aider le fugitoid. Ou encore ce cliffhanger qui nous fait dire : “oh mon dieu mais où vont-ils s’arrêter à la fin !??”

Un dessin à quatre mains talentueuses

Cory Smith et Mateus Santolouco se partagent les dessins de ce tome sans que l’on ne soit gêné dans la lecture. Les combats sont superbement rendus et sont dynamisés par un découpage bien pensé. La mise en couleur judicieuse par Ronda Pattison ajoute à l’immersion. En effet, La couleur joue aussi un rôle dans la narration. Le récit est ponctué par une série de flash-backs mis en avant par une palette de couleurs différentes.

Je n’ai rien trouvé à dire sur ce tome, tout est bon: l’action, les rebondissements, les intrigues sous-jacentes, il y a  aussi des références avec le passif médiéval de cette version des Tortues Ninja ! (N’hésitez pas à lire (ou relire) l‘histoire sécrète du clan foot)

Quand on sait que l’on vient de vivre 50 épisodes d’une série de haut vol et que l’on réalise que le centième a frappé fort aux États-Unis il y a un mois, on n’a qu’une seule chose à dire: vite la suite !

Je pourrais faire un résumé percutant pour crier le plaisir de lecture, mais je dirais juste, Merci.

La note de Captain Talbot : 

Ils ont kiffé :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums Tortues Ninja Tome 9

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #32350
      Captain Talbot
      Maître des clés

      La fin de l’arc vengeance, dynamique, émouvant, surprenant ! Un arc à dévorer au final époustouflant ! avez-vous besoin d’autres superlatif pour aller lire ce comics ?

      [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse Tortues Ninja Tome 9]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.