Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Babyteeth Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les relations entre les personnages très bien écrites
Des personnages plutôt intelligents
Une ambiance réussie

Point(s) faible(s) :


Un plot-twist sans intérêt
Les dessins assez vilains


 
En résumé
 

Babyteeth est la nouvelle création de Donny Cates et c’est une semi-réussite, entre faiblesses d’écriture et dessins pas très beaux. Les relations entre les personnages sont heureusement réussies, de même que l’ambiance. Il n’y qu’à attendre la suite pour voir si les quelques erreurs sont corrigées.

 
Infos techniques
 

Histoire : Donny Cates
Dessin : Garry Brown
Encrage : Garry Brown
Couleur : Mark Englert
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Les bébés, c’est que des ennuis !

D

onny Cates est un peu la nouvelle sensation du comics en ce moment. Il écrit sur Thanos et c’est publié en ce moment dans Marvel Epics. Il a écrit God Country, une mini-série qui défonce et arrive bientôt chez Urban. C’est quelqu’un de très prolifique et Babyteeth, sa série indépendante créée pour Aftershock en est une nouvelle preuve. Mais comme tant de séries de cet éditeur, ce n’est qu’une réussite partielle.

L’auteur est un fan des récits de genre et il puise dans l’horreur ou dans le fantastique de façon plus large pour créer ses intrigues et il brasse cela avec un genre plus intime, centré sur les relations entre les personnages. Des relations souvent complexes, basées sur les non-dits, les mésententes et les fortes personnalités. De ce côté-là, il n’y aucun problème, les personnages sont excellents. L’héroïne est une jeune femme dépassée par les événements. Ce n’est pas tous les jours qu’on enfante un démon, après tout. Ça et son plus jeune âge font que le personnage est très intéressant à suivre. Et sa famille n’est pas en reste, sa sœur aînée est la protectrice pure, elle se bat beaucoup et défend aussi bien sa sœur que son neveu. Le père lui compte aussi protéger sa fille. Ce qui est plutôt bien dans le récit, c’est qu’on avance quand même assez vite, le mystère du fils est vite résolu, Donny Cates met son intrigue en place rapidement et ne perd pas de temps à stagner sur des mystères inutiles qui n’auraient fait que retarder le développement des relations et les auraient certainement fait tomber dans des clichés faciles. De ce côté-là, on retrouve son talent. Les relations entre les personnages sont toujours explosives mais elles ne sont pas clichées et ne tombent pas dans la facilité. Surtout, ils ne sont pas idiots et ne réagissent pas comme des abrutis aux situations étranges qui leur tombent sous le nez. C’est notamment le cas pour Sadie, l’héroïne qui agit plutôt intelligemment face aux événements déclenchés par son bébé.

Le problème, c’est que du côté du développement de la mythologie, ce n’est pas aussi réussi. Là, Donny Cates saute à pieds joints dans la facilité en mettant en place une ambiance complotiste. Entendons-nous, je comprends que ça puisse plaire, que certains lecteurs puissent trouver ça cool. Personnellement, je n’en peux plus de ce genre d’intrigues. On en a trop vu pendant trop d’années et ça m’apparait toujours comme l’élément le plus facile à mettre en œuvre pour créer des obstacles sur la route des personnages. Ici, ça tend à se confirmer et si j’espère que la suite saura me donner tort, pour l’instant, on est en terrain connu même s’il y a des éléments surprenants. Mais le scénariste parvient quand même à bien nous donner envie de lire la suite, avec des avancées dans le temps qui rendent curieux quant aux différents développements.

Cependant, s’il y a bien un point qui va diviser, ce sont les dessins. Autant, je trouve qu’ils sont capables d’en mettre plein la vue, autant je les trouve souvent faiblards, avec un encrage grossier et une colorisation qui ne rendent pas justice au travail du dessinateur et restitue très mal les ambiances. Ça parait souvent peu attirant, fade et ça a vraiment beaucoup de mal à rendre justice au script de l’auteur. Les personnages et la composition des pages sont souvent trop statiques, malgré quelques effets réussis par-ci, par-là.

 

Bref, Babyteeth est une semi-réussite. La réussite du récit se situe clairement dans les relations entre les personnages et dans leur portrait. Ils sont crédibles, prennent des décisions qui ont du sens et permette à l’intrigue d’avancer. Néanmoins, celle-ci est parasitée par une facilité en la présence d’une forme de conspiration qui traque la famille. Les dessins ne sont pas aussi très emballants, assez grossiers et fades.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Babyteeth Tome 1

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Matt, il y a 2 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #19920

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Babyteeth est la nouvelle création de Donny Cates et c’est une semi-réussite, entre faiblesses d’écriture et dessins pas très beaux. Les relations entre les personnages sont heureusement réussies, de même que l’ambiance. Il n’y qu’à attendre la suite pour voir si les quelques erreurs sont corrigées.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Babyteeth Tome 1]

  • #19938

    Matt
    Admin bbPress

    J’ai pas encore fini le bouquin… Tu m’as coupé dans mon élan.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.