Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Animosity Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Les relations entre les personnages
Des dessins superbes
Certaines idées brillantes

Point(s) faible(s) :


Malheureusement vite rattrapées par le manque de profondeur de l'ensemble
L'impression tenace et permanente de lire un sous-Walking Dead


 
En résumé
 

Le tome 2 de Animosity confirme l’efficacité de la série ainsi que le peu d’excellence dont elle fait preuve. Elle est pourtant pleine de qualités d’écriture mais malheureusement, tout reste en surface malgré le sujet en or et les quelques idées par-ci, par-là. Heureusement, les dessins sont excellents.

 
Infos techniques
 

Histoire : Marguerite Bennett
Dessin : Rafael De Latorre
Encrage : Rafael De Latorre
Couleur : Rob Schwager
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

A bas la viande !

L’avis de Comics Grincheux :

Animosity est une série au concept très cool. Je m’identifie beaucoup au discours que tient Marguerite Bennett vis-à-vis des animaux. Le premier tome mettait bien en place les événements mais avait le gros défaut de proposer trop d’ellipses, ne s’attardant pas assez sur des éléments que j’aurai considéré comme importants pour le développement du relationnel entre les persos. Ainsi, on doit prendre pour acquise la relation qui existe entre Sandor et la jeune héroïne.

Au-delà des dessins très beaux, le premier tome ne m’avait donc pas beaucoup marqué et j’ai commencé ce tome 2 en ayant oublié la conclusion du premier tome… Finalement, ce deuxième tome poursuit tout ce que le premier tome avait mis en place mais s’intéresse plus aux relations entre les personnages. L’autrice apporte son savoir-faire aux dialogues pour établir et faire évoluer les relations, entre les non-dits, les jalousies et les crises. Malheureusement, si les dialogues sont bien écrits, je n’arrive malheureusement pas à accrocher à l’histoire ou aux personnages. Rien n’est original, tout reste très convenu et semble cocher des passages obligatoires. Sandor devient vite un personnage agaçant voire même assez flippant dans certaines actions, comme le reste des animaux qui en fait de personnalités travaillés font surtout preuve de sautes d’humeur. Le résultat, c’est qu’au lieu de donner du relief à l’intrigue, ça finit par ennuyer. Les animaux sont en conflit permanent entre eux et ne semble avoir rien appris du passé avec les humains. Ça ressemble toujours plus à du sous-Walking Dead comme si l’autrice n’arrivait pas à se départir de cette influence. Les éléments de l’intrigue y ressemblent beaucoup, certainement aussi parce qu’il est souvent compliqué de se sortir des passages obligatoires des récits de survie, très codifiés. Et le plus gros problème du comics est finalement là, il manque d’originalité et a du mal à aller au-delà de ses influences.

Pourtant, il y a de véritables bonnes choses à retenir. Je le disais déjà mais tout est bien écrit, les dialogues, les relations. Surtout, il y a une réflexion sur les animaux qui s’élève au niveau spirituel et continue à interroger sur les droits animaliers. Néanmoins, là où j’avais aimé la réflexion sur la nécessité de continuer ou non à opprimer les humains pour les sévices parfois subis, ce tome-ci ne s’y intéresse plus autant. Dommage parce qu’il y avait certainement encore des choses à raconter et à croiser avec les questions liées à l’âme et à la religion. Marguerite Bennett semble se perdre dans ses idées, toutes intéressantes mais rarement pleinement abouties. C’est dommage parce qu’en cette époque où la question animale devient un sujet de société, il y a de nombreuses choses à dire sur le sujet, sans sombrer forcément dans le militantisme mais en posant sur la table certains sujets importants, comme le sort que l’on réserve aux animaux d’élevage, l’impact sur l’environnement, leur sensibilité, etc. L’autrice veut tout balayer mais ne profite d’aucun moment pour réellement analyser ces questions. Seules une magnifique double-page posera des questions pertinentes.

Et on vient à la qualité première de la série : ses dessins. Rafael de Latorre est brillant, il parvient à capter des émotions sur le visage des animaux, à façonner leur façon unique de se mouvoir et il a des idées souvent excellentes qui savent mettre en valeur les idées de sa scénariste. Mais il est juste dommage que le scénario ne décolle jamais vraiment. On a tendance à se moquer de ce qui va arriver aux personnages, l’attachement n’a jamais pris chez moi, faute à un travail psychologique basique qui confirme cette tendance à lire un sous-Walking Dead.

Bref, ce tome 2 de Animosity confirme l’efficacité de la série ainsi que le peu d’excellence dont elle fait preuve. Elle est pourtant bourrée de qualités d’écriture mais malheureusement, tout reste en surface malgré le sujet en or. Heureusement, les dessins sont excellents.
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Animosity Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 2 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #20299

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Le tome 2 de Animosity confirme l’efficacité de la série ainsi que le peu d’excellence dont elle fait preuve. Elle est pourtant pleine de qualités d’écriture mais malheureusement, tout reste en surface malgré le sujet en or et les quelques idées par-ci, par-là. Heureusement, les dessins sont excellents.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Animosity Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.