Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Watch Dogs Legion – La BD du jeu vidéo

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Un scénario et des personnages efficaces.
Les dessins et la colorisation réussies.

Point(s) faible(s) :


Aucun propos politique malgré le contexte scénaristique.
Des personnages clichés


 
En résumé
 

Cette BD Watch Dogs Legion servant d’histoire parallèle n’est pas mauvaise. Seulement, elle rate la plupart des opportunités offertes par le contexte de l’histoire.

 
Infos techniques
 

Scénario : Sylvain Runberg
Dessin : Gabriel Germain
Editeur :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Ça sent le chien mouillé !

Comme souvent avec ses jeux vidéo, Ubisoft propose des extensions de leurs univers dans d’autres médias. Ici, on a à faire à la BD Watch Dogs Legion, prévue en deux tomes, écrit par Sylvain Runberg et dessiné par Gabriel Germain. On avait déjà croisé le scénariste en compagnie de Mirka Andolfo ou sur Conan.

Parmi les bonnes choses de cette adaptation en BD, il y a la reprise du concept du jeu, à savoir un casting de personnages différents et montrant la diversité de la société. Le casting est toutefois très caricatural. L’un des gros soucis de l’adaptation, c’est que l’on a pas l’impression d’être face à un groupe de pirates. Ici, il est question de technologie mais il n’y pas, dans ce premier tome de piratage. C’est quand même une déception de ce côté. De même, la BD se déroule à Londres, comme le dernier jeu mais on sent très peu la ville. Elle n’est pas mise en valeur ni dans les dessins, ni dans le scénario.

Le casting de personnages n’est pas non plus très intéressant. A défaut, ils sont déjà sympathiques à suivre, ce qui est déjà pas mal. Le problème est que leurs personnalités sont assez clichés. Quant à l’histoire, elle remonte un peu le niveau, en étant rythmé et dynamique. On passe d’un personnage à l’autre de manière fluide et c’est efficace.

Toutefois comme le jeu dont elle est inspirée, la BD évite et zigzague soigneusement pour ne pas être politisé. Même si quelques dialogues prétendent le contraire, il n’y aucune coloration politique et tout reste en surface. D’autant plus dommage qu’avec le contexte de violences policières et de surveillance de masse, il y avait de quoi faire.

Du côté des dessins, la BD est efficace, malgré des visages qui manquent un peu de détails. Les compositions sont propres et dynamiques et la colorisation est très belle, notamment pour retranscrire les ambiances nocturnes.

Bref, cette BD Watch Dogs Legion servant d’histoire parallèle n’est pas mauvaise. Seulement, elle rate la plupart des opportunités offertes par le contexte de l’histoire.

 

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Watch Dogs Legion – La BD du jeu vidéo

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #36590
      Comics Grincheux
      Maître des clés

      Cette BD Watch Dogs Legion servant d’histoire parallèle n’est pas mauvaise. Seulement, elle rate la plupart des opportunités offertes par le contexte de l’histoire.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Watch Dogs Legion – La BD du jeu vidéo]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.