Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Tortues Ninja Classics Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
6 votants

 

Point(s) fort(s) :


L'Histoire avec un grand H.
Des récits toujours bons.
Les dessins.
L'édition !

Point(s) faible(s) :


Cherche pas, y a rien !


 
En résumé
 

Revivez la naissance d’une des plus célèbres équipes de la bande dessiné mondiale, tout le monde connaît les Tortues Ninja et c’est grâce à ces numéros ! Les premières heures de Splinter, Shredder, Raphaël, Donatello, Leonardo & Michelangelo et bien d’autres. Retrouvez les dans un récit qui n’a pas vieillit !

 
Infos techniques
 

Histoire : Kevin Eastman et Peter Laird
Dessin : Kevin Eastman et Peter Laird.
Editeur :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Kowabunga Vintage !

Cette fin d’année est riche en enseignements historiques des années 80-90: Bliss Editions a mis sur notre chemin l’incroyable Archer & Armstrong retraçant les premiers pas du duo, Urban nous a balancé l’incroyable Camelot 3000 qui revisite les légendes arthuriennes. Et maintenant Hi Comics nous livre ce Tortues Ninja Classics avec les 7 premiers numéros et une minie de cette série désormais mythique.

Dès le premier numéro daté de 1984, on attaque dur car on apprend les origines de Splinter, des Tortues et de Shredder ! Le numéro se termine sur le premier combat entre les Tortues et Shredder. En quelques pages on a déjà l’essence de la série et on comprend l’engouement qu’a reçu la série il y a déjà plus de 3 décennies. La première chose qui m’a surpris, c’est l’incroyable fraîcheur du récit, alors que certains comics ont pris un sacré coup de vieux, celui là ne semble pas avoir pris une ride.

Ainsi, sur les 7 épisodes, le rythme est soutenu, millimétré, on découvre un panel de personnages qui encore aujourd’hui sont présents dans la version Santolouco/Eastman/Waltz en cours chez Hicomics. C’est presque émouvant de les découvrir dans leur première version.

Retour intemporel

Dès lors, vous suivrez les Tortues Ninja vengeant le maître de leur père adoptif. Raphaël va faire la connaissance d’un certain Casey Jones aux allures de Punisher dans le traitement qu’il réserve aux voyous. Vous rencontrerez le Docteur Stockman pour la première fois et une certaine April, son assistante. Ils seront mis en difficulté. Puis Raphaël, Donatello, Leonardo & Michelangelo seront envoyés dans une aventure spatiale alors qu’ils enquêtent sur leurs origines. Bref, ce recueil est passionnant, captivant !

Comme je le disais plus haut, le récit n’a pas vieillit et pourrait avoir été écrit hier. Les auteurs qui n’avaient rien à perdre lors du lancement de la série, ont laissé place à leur imagination et ne se sont posés aucunes limite. Ils ont livré les Tortues Ninja comme ils voulaient qu’elles soient, casant des références à leurs idoles comme John Byrne ou encore George Lucas. C’est d’ailleurs leur côté fan-boy de Star Wars qui envoie les Tortues dans l’espace avec des batailles futuristes et une Étoile de la mort à peine déguisé.

Mais quand on s’attarde un peu sur le contexte, on voit que Kevin Eastman et Peter Laird ont pris le temps entre les numéros. Maîtres de leur temps, ils ont pu travailler d’une manière un peu différente de ce que l’on a l’habitude. En effet, les deux auteurs ont élaboré le scénario ensemble, mais aussi et c’est plus surprenant, les deux auteurs dessinaient et repassaient sur les dessins de l’autre. Peut être une des raisons de leur succès.

Un contenu éditorial riche

Outre l’aspect histoire, Hicomics nous offre bien plus qu’une intégrale, on dispose d’une mine d’informations car chaque épisode est suivi de notes des auteurs sur le contexte général et sur certaines cases. Un festival d’anecdotes, un vrai régal pour les fans et les néophytes. De quoi revenir en arrière sur les cases et les regarder plus attentivement pour comprendre les auteurs: un conseil prenez le temps. Il est appréciable de voir le recul qu’ils ont sur leur travail et de les voir pointer certaines facilités utilisées à l’époque. Mais aussi de voir l’origine de certains détails qui trouvent un écho particulier lors des révélations de Kevin Eastman et Peter Laird.

Sur la couverture il est indiqué tome 1, donc je prie pour que le succès soit au rendez-vous et que l’on ait un tome 2. Alors : participez à ce succès, nous avons besoin des Tortues !

Alors oui ceci est une déclaration d’amour mais tout est parfait dans ce comics, l’histoire, les dessins, les notes, l’édition. Ce comics c’est celui qu’il vous faut, celui que vous devez offrir, il doit exploser les ventes.

 

Ils ont kiffé :

 

Retrouvez Les Tortues Ninja Classics Tome 1 chez Excalibur Comics !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

[signoff3


 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums Tortues Ninja Classics Tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Captain Talbot, il y a 4 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #31050

    Captain Talbot
    Admin bbPress

    Revivez la naissance d’une des plus célèbres équipes de la bande dessiné mondiale, tout le monde connaît les Tortues Ninja et c’est grâce à ces numéros ! Les premières heures de Splinter, Shredder, Raphaël, Donatello, Leonardo & Michelangelo et bien d’autres. Retrouvez les dans un récit qui n’a pas vieillit !

    [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse Tortues Ninja Classics Tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.