Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Scalped Intégrale 5

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une conclusion magistrale
Les dessins

Point(s) faible(s) :


Rien, absolument rien


 
En résumé
 

Scalped se conclut magistralement avec cette intégrale 5. La conclusion permet de faire exister une dernière fois la réserve fictive de Prairie Rose et permet à tous les personnages de briller une ultime fois sous la plume toujours affûtée de Jason Aaron et le trait sublime de R.M. Guéra.

 
Infos techniques
 

Histoire : Jason Aaron
Dessin : R.M. Guéra, Dean Haspiel, Timothy Truman, Igor Kordey, Steve Dillon, Denys Cowan, Jill Thompson, Jordi Bernet, Brendan McCarthy,
Couleur : Giula Brusco
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 5 février 2019 par

 
Dans le détail...
 
 

Un final qui décoiffe

Ça y est, c’est la fin ! Scalped se termine avec cette cinquième intégrale et autant dire qu’au vu du rythme auquel j’ai avalé les différents tomes, elle devient sans conteste une des séries noires les plus marquantes que j’ai pu lire.

Du coup, ce tome va quelque peu arrêter les allers-retours entre passé et présent pour se concentrer sur la résolution des différentes intrigues. A la fin du tome précédent, Red Crow prenait la décision d’arrêter les trafics en tout genre au sein de sa réserve, ultime étape de son cheminement spirituel qui aura débuté dès la mort de Gina.

Evidemment, cette décision ne plait pas, notamment à Shunka, son fidèle bras droit. Et c’est là que l’on remarque l’intelligence de la construction du récit de Jason Aaron, sans jamais s’être trop éparpillé, il est parvenu à faire exister ses personnages secondaires, ce qui confère une crédibilité supplémentaire à leurs réactions.

Mais ce final est aussi résumé par une superbe séquence que tout fan de Sergio Leone ne pourra que kiffer. Tout se réduit à Dash, Catcher et Red Crow, chacun représentant les Amérindiens. Tous ont tenté de survivre à leur façon, soit en rejetant qui ils étaient, soit en faisant mieux que les blancs, soit en s’éloignant de la civilisation que le monde blanc a tenté de leur imposer. Scalped est une prodigieuse tarte mise dans la figure du colonialisme blanc qui a tenté d’éradiquer puis de parquer les Amérindiens, sans chercher à les accepter.

Mais Scalped est aussi et surtout une histoire de regrets. Les regrets de ne pas pouvoir être autre chose que la société a décidé, de ne pas pouvoir lutter contre son destin, etc. Le tome final ne fait que continuer à dérouler ce constat, renvoyant sans cesse les personnages dans les cordes, les malmenant jusqu’à leur capitulation. Le désespoir hante ainsi chaque page.

Les intrigues vont ainsi toutes se boucler et, contrairement à de nombreuses séries, un épilogue où un sentiment de conclusion arrive. Il y a l’impression d’avoir suivi les personnages, presque jusqu’au bout mais surtout d’avoir habité au sein de Prairie Rose.

Evidemment, les dessins de R.M. Guéra sont toujours aussi incroyables et le chapitre 50 fait la part belle à des dessinateurs talentueux pour une histoire qui permet là encore de montrer le courage, la diversité et la résilience de la communauté amérindienne. Une fabuleuse récréation qui permet de faire exister la réserve et tous les personnages une fois de plus;

Bref, un ultime tome en forme de parfaite conclusion à une série qui aura su dérouler un scénario complexe, rempli de personnages attachants et d’une ambiance noire. Le tout renouvelant le polar noir par des touches discrètes mais suffisantes pour en faire un indispensable absolu.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Scalped Intégrale 5

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 6 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #25691

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Scalped se conclut magistralement avec cette intégrale 5. La conclusion permet de faire exister une dernière fois la réserve fictive de Prairie Rose et permet à tous les personnages de briller une ultime fois sous la plume toujours affûtée de Jason Aaron et le trait sublime de R.M. Guéra.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Scalped Intégrale 5]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.