Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Midnight Tales Tome 4

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


La cohérence de l'ensemble de la saison.
L'univers.

Point(s) faible(s) :


La première histoire.


 
En résumé
 

Fin de la première saison de Midnight tales, les personnages prennent place, l’ordre de Minuit se structure dans notre esprit, l’univers prend forme toujours mené par Mathieu Bablet implacable chef d’orchestre et avec une palette d’artistes au style varié et percutant.

 
Infos techniques
 

Histoire : Mathieu Bablet, The Neb Studio, Clément Rizzo, Tanguy Mandias, Claire Barbe
Dessin : The Neb Studio, Loîc Sécheresse, Neyef, Thomas Gilbert
Editeur :
 
Publié il y a 2 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Les contes de minuit !

Et voilà arriver la fin de la saison 1 de Midnight Tales, l’occasion d’éclaircir quelques point, de rassembler quelques intrigues et resserrer le récit autour de certains personnages. Un dernier sprint pour cette saison, avant d’attendre la deuxième et dernière. Mais avant toute chose, voyons rapidement ce que nous réserve ce tome. Le niveau est-il maintenu à son plus haut niveau ?

Quatre histoires, quatre ambiances

Midnight Tales Tome 4 ouvre le bal sur une histoire mettant en scène une jeune fille appartenant à l’Ordre de minuit mais refusant d’utiliser ses pouvoirs, même dans des situations où elle se retrouve en danger. Cette histoire la met justement en danger dans le métro parisien. Elle se retrouve plongée dans un monde parallèle rempli de personnages étranges et effrayants qui vont la harceler voire plus. La héroïne semble perdue dans une guerre paranormale et interne qui la font sortir d’elle.

Une histoire qui clairement met en scène l’immense problème du harcèlement rencontrés par les femmes. Mais le dessin et la narration clairement dérangeant m’ont complètement perdu, ouvrant ce tome sur une mauvaise note. L’effet dérangeant est complètement voulu et donc réussi, cependant le message ne marche pas sur moi de cette manière.

La deuxième histoire nous replonge dans un récit mettant en scène une triplette de Midnight Girls, comme quasiment à chaque fois. Mais cette fois, la magie des jeunes femmes ne va pas pouvoir les aider. En effet, l’origine des accidents surnaturels semble cette fois liée à l’écologie. L’occasion une nouvelle fois pour les auteurs de caser un problème sociétal qui menace notre planète. Pour cela, ils prennent appui sur une légende amérindienne avec des créatures lacustres protectrices de l’environnement. Un phénomène passionnant mis en lumière par un article sur ces monstres nommés Maymaygwashi. Une jolie histoire qui touche mon petit cœur d’écolo et qui met en échec nos amies de l’ordre de minuit.

Zoltar le magnifique est peut-être l’histoire la plus angoissante de ce quatrième tome. Une fête foraine abandonnée, territoire en proie à une guerre de gang et un automate possédé mettant tout le monde d’accord ! Quoique, vu que la seconde partie de l’histoire voit débarquer la cavalerie et le terrible Bourreau de l’Ordre de Minuit. L’occasion de voir ce personnage à l’œuvre et de mieux comprendre son rôle dans l’organisation.

Enfin, la quatrième histoire est le quatrième chapitre de Devil’s garden que l’on retrouve sur les quatre tomes. Une histoire assez longue sur les vampires et le choc culturel entre sorcières roumaines et sorcières de l’Ordre de Minuit. Deux visions de la sorcellerie, donc. Une plongée dans les Carpates, région célèbre dont le seul nom fait frissonner (Dracula au cas où). Là encore, le récit fait intervenir des personnages que l’on a déjà rencontré dans d’autres histoires. Ainsi, on comprends un peu mieux la hiérarchie de l’ordre. Comme avec Zoltar le magnifique, cette nouvelle histoire nous permet de prendre du recul sur les quatre tomes qui ont rythmé cette année 2019.

Une saison complète

La saison se termine par un épilogue à la fois saisissant et déroutant nous laissant sur un flottement pour mieux attendre la deuxième saison.

Comme on vient de le voir, avec ce tome l’ensemble des histoires commencent à structurer l’Ordre de Minuit, les personnages importants et récurrents ainsi que les postes-clés comme le Bourreau ou Madame Yuan. Mais aussi l’existence de Séraphin, un ennemi à l’ordre que l’on avait aperçu dans le premier tome et qui justifie le sort réservé à certaines sorcières jugées trop puissantes. On reprend les précédents tomes, on les parcourt rapidement pour se rafraîchir la mémoire et refaire les liens. On laisse échapper des “ah oui, c’est vrai” ou encore des “ah, je l’avais oubliée celle-là”. Ce tome nous laisse espérer une deuxième saison explosive et riche car on mesure l’ampleur de l’Ordre de Minuit et sa puissance magique.

Graphiquement, encore une fois, les styles sont variés dans Midnight Tales. Autant, j’ai eu beaucoup de mal avec les dessins de The Neb Studio, que j’ai trouvé assez dérangeant, autant j’ai  trouvé ceux de Loic Sécheresse assez décalés et vecteurs du message. Sans parler de Neyef toujours aussi efficace et qui nous régale à chaque sortie, on le sent dans son élément avec cette bataille dans la fête foraine. Thomas Gilbert, nous livre sa vision efficace de ce village reculé des Carpates de Mathieu Bablet.

Midnight Tales Tome 4 clôture habilement ce qui est donc la première saison, des personnages bien en place, un ordre qui commence à se structurer dans nos esprits. La mécanique continue de fonctionner malgré la petite déception avec la première histoire de ce tome.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums Midnight Tales Tome 4

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Captain Talbot, il y a 1 semaine et 6 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #30968

    Captain Talbot
    Admin bbPress

    Fin de la première saison de Midnight tales, les personnages prennent place, l’ordre de Minuit se structure dans notre esprit, l’univers prend forme toujours mené par Mathieu Bablet implacable chef d’orchestre et avec une palette d’artistes au style varié et percutant.

    [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse Midnight Tales Tome 4]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.