Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Les Lames d’Ashura

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un récit haletant et parfaitement rythmé.
Des personnages touchants et attachants.
Une proposition artistique unique.
Un sous texte discret mais pertinent !

Point(s) faible(s) :


Quelques traits étranges.
Parfois trop rapide par rapport à la richesse de l'univers.


 
En résumé
 

Avec les lames d’Ashura, Baptiste Pagani confirme l’essai marqué avec Golden Path. Il nous livre un récit humain, touchant et épique. Le tout sans oublier de s’interroger de manière pertinente, mais discrète, sur de nombreuses thématiques. Une nouvelle réussite pour un auteur qui dévient incontournable !

 
Infos techniques
 

Scénario : Baptiste Pagani
Dessin : Baptiste Pagani
Encrage : Baptiste Pagani
Couleur : Baptiste Pagani
Editeur :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Un récit qui ashure ?


Les « Lames D’Ashura » est une bande de pirates motorisés s’attaquant aux trains qui sillonnent les vastes steppes de Kalandra. Shota, Ikari et Osman -seul homme de ce groupe de braqueuses- obéissent aux ordres d’Ashura, la charismatique leader et véritable mère de substitution pour ces âmes perdues. Mais lorsque celle-ci meurt lors d’un de ces abordages, ils se retrouvent à nouveau orphelins. Ainsi le poids de l’héritage, de la transmission, de l’avenir de cette bande de pirates des terres se retrouve maintenant sur leurs épaules, pour le meilleur ou pour le pire.


L’avis de DrComics :

Nous voici pour une nouvelle création du Label 619 et la deuxième œuvre de Baptiste Pagani après l’excellent The Golden Path ! Alors, est-ce le moment pour un nouveau coup gagnant ?

Bon ben oui en fait, vous avez déjà vu la note…

Les Lames d’Ashura, un univers crédible et riche !

Cette fois ci, l’auteur nous plonge dans un univers créé de toute pièce et bercé de multiples influences. Le point principal est la ligne de chemin de fer, qui symbolise la communication et l’entrée dans l’ère de la modernité. Or ceci ne se fait pas sans conséquence, entraînant un désintéressement vis à vis des anciennes croyances.

On y suit le groupe des Lames d’Ashura, un groupuscule de bandits, exclusivement féminin, formant une unique famille fidèle à leur “mère” Ashura. Plus précisément, on s’intéresse essentiellement à Osman, seul garçon du groupe, habile guerrier sensible et passionné par l’art de la danse, ainsi qu’à Ikari l’intrépide tireuse, et enfin à la calme et mesurée Shota ! Toute cette troupe s’est spécialisée dans les braquages de train de façon spectaculaire !

Mais le récit ne va pas rester sur cette base. En effet il va démarrer par une divergence interne, faisant voler en éclat l’harmonie de cette famille, et propulsant nos protagonistes au devant d’une guerre !

Un récit maîtrisé et plaisant à suivre !

Notre histoire va nous faire suivre le destin de nos trois héros, avec un petit focus plus présent sur Osman qui est l’élément le plus à part de cette troupe. En conséquence, l’on va pouvoir les voir grandir, évoluer et traverser des épreuves.

De même que le moteur soit le destin de nos héros, l’auteur nous proposera d’autres reflexions plus personnelles. Ainsi il sera question de diverses thématiques comme l’importance que chacun peut accorder à la religion et à la notion artistique. En outre la différence d’Osman permettra de s’intéresser au fait de pouvoir trouver sa place, sentir son appartenance à un groupe !

Comme pour Golden Path l’auteur nous propose une histoire afin de nous divertir, tout en nous apportant des questionnements intéressants ! Malgré une évolution parfois un peu rapide de l’histoire, le contrat est rempli haut la main !

De superbes lames pour Ashura !

Comme à son accoutumé, le Label 619 met en avant des artistes proposant des prestations uniques. Loin des standards de la BD, du comics ou même du manga, c’est véritablement un style à la croisée des genres que nous propose Baptiste Pagani.

Le trait est unique, bourré de détails et s’alliant parfaitement à l’ambiance pastel de la colorisation. Mélangeant action frénétique et poésie avec beaucoup de maîtrise. C’est puissant, riche et totalement rafraîchissant du début à la fin.

Si certains traits sont parfois un peu étrange, que ce soit dans les visages ou des arrières plans, l’auteur peut prétendre sans rougir à être un des fers de lance du label aux côtés de Mathieu Bablet ou encore Guillaume Singelin !

Encore une réussite pour le Label 619, et plus particulièrement pour Baptiste Pagani. Il nous livre une nouvelle œuvre peut être plus riche encore que sa précédente ! Un titre hautement recommandable pour un auteur à suivre de très près !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Les Lames d’Ashura

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #37293

      Avec les lames d’Ashura, Baptiste Pagani confirme l’essai marque avec Golden Path. Il nous livre un récit humain, touchant et épique. Le tout sans oublier de s’interroger de manière pertinente, mais discrète, sur de nombreuses thématiques. Une nouvelle réussite pour un auteur qui dévient incontournable !

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Les Lames d’Ashura]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.