Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Ether tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Un univers qui s'enrichit davantage
Des personnages travaillés
Un voyage riche de sens
Une prestation artistique de haut vol

Point(s) faible(s) :


Attendre le troiième tome ?
Une proposition de voyage qui ne touchera peut être pas tout le monde...


 
En résumé
 

L’univers d’Ether nous revient dans ce second tome, nous proposant de retrouver Boone Dias et bon nombre des personnages rencontrés dans le premier volet. Notre héros va devoir protéger la Terre d’une invasion de l’Ether, en compagnie de ses compagnons. L’univers s’étoffe pour notre plus grand plaisir et on en redemande !

 
Infos techniques
 

Histoire : Matt Kindt
Dessin : David Rubin
Encrage : David Rubin
Couleur : David Rubin
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Toujours pas de mana, mais la magie est toujours là !


L’avis de LoLo “DrComics” :

L

e deuxième volume d’Ether est enfin arrivé dans la langue de Molière. Le premier volume avait fait forte impression dans nos colonnes, autant dire que cette suite était plus qu’attendue !

À la tête de ce second arc narratif on retrouve toujours la même, et brillante équipe créative à savoir Matt Kindt (Twitter) à l’écriture accompagnée du très grand David Rubin (Instagram) aux dessins. Intitulé “Les Golems de Cuivre“, ce second tome reprends l’histoire où nous l’avions laissée, je ne vous conseille donc pas de faire l’impasse sur le premier volet, d’autant qu’il serait criminel de passer outre une des meilleures lectures de 2018.

Ether nous faisait découvrir le personnage de Boone Dias.

La puissante métaphore qu’est l’Ether fonctionne toujours aussi bien. Finalement, ce n’est qu’un univers riche de possibilités infinies, où certains peuvent y accéder et parfois s’y perdre. Comment peut-on espérer vivre pleinement dans un monde si cartésien où tout est rationnel, étudié et décortiqué afin d’annihiler toute magie ou tout espoir d’être à nouveau un jour surpris ?

Si on peut faire un parallèle entre les auteurs et leur volonté de s’évader et de nous offrir des portes vers un univers de possible, je pense que la métaphore s’étend aussi tout simplement aux rêveurs. À ceux qui veulent oublier leur quotidien morne et fade, et veulent s’évader dans des mondes nouveaux, apprendre et découvrir à nouveau, avoir l’occasion d’un nouveau départ. Cette puissante addiction à l’irréel et à l’imaginaire n’est pas sans conséquence, comme l’illustre l’impact sur les proches de Boone et sur sa propre santé mentale dangereusement dépressive.

Je resterai extrêmement succin sur l’intrigue de ce second volet, tout simplement car c’est un voyage que vous devrez faire par vous même. Kindt et Rubin ont construit un univers riche où chaque page vous invite au dépaysement et à s’émerveiller des trouvailles des deux compères. Le postulat de départ est que les portails vers l’éther se multiplient, fragilisant l’équilibre général des deux mondes. La Terre se retrouve envahie de dangereuses créatures risquant de réduire à néant l’humanité, obligeant Boone à s’embarquer dans une quête afin de sauver l’humanité, en compagnie d’une équipe triée sur le volet.

On retrouve tout le charme de ce mélange d’enquêtes et d’aventures, mais cette fois les enjeux sont bien plus importants que dans le précédent volet. Kindt et Rubin développent leur univers et lui font prendre plus d’ampleur, nous divertissant à chaque page que l’on tourne.

Les personnages sont encore plus travaillé et le travail sur Boone est un réel plaisir. Le personnage est plus torturé que jamais et le tome transpire d’une sombre mélancolie qui débouchera sur un cliffhanger final nous laissant dans une terrible attente du troisième volet de cette aventure.

Les planches de David Rubin sont absolument superbes. Son trait rond et chaleureux n’en est pas moins riche en détails. Le découpage et la composition des planches sont riches et l’on sent que l’artiste se lâche pleinement et prend plaisir à nous en mettre plein les yeux. Le choix des couleurs est également une réussite, dépeignant avec justesse l’ambiance sombre et mordre de notre monde face à la déferlante colorée de l’Ether.

Faisant plus que confirmer tout le bien que l’on pensait de cette série, ce second tome montre que les auteurs en ont encore sous le coude et comptent bien aller plus loin encore dans la suite de cette aventure, pour nous divertir et nous surprendre davantage. Une franche réussite à ne surtout pas rater !

La note de Lolo :

 

L’avis de Prime Sinister

À la fin du tome 1, nous avions laissé Boone Dias, explorateur terrien de ce monde parallèle qu’est l’Ether, avec une mission cruciale : refermer les portails clandestins entre ces deux univers.

Plutôt très amateur du travail de Matt Kindt chez Valiant (je vous recommande son run sur X-O Manowar et sur Ninjak), c’est fort d’a priori positifs que je me lançais dans la lecture du tome 1 d’Ether. Titre que j’avais apprécié, sans avoir été enchanté. Le rythme très rapide, accompagnant une impression de prise dans la face d’un univers complexe quasiment décontextualisé m’aura fait quelque peu tomber l’ouvrage des mains.

Par ailleurs, je fus peu enthousiasmé par les dessins de David Rubin que je trouvais à la fois trop peu détaillés et pas assez assumés dans le côté toonesque. Avis que je maintiens à la lecture de ce tome 2. En effet, si les compositions éclatantes et aux couleurs chaudes presque fluorescentes illuminent la rétine, j’ai l’impression que l’artiste peine à se situer dans son trait. Je ressens personnellement un attrait de Rubin pour un dessin très cartoon à la Skottie Young, avec à la fois une volonté d’un trait plat et anguleux sur les personnages qui rappelle celui de Rob Guillory dans l’excellentissime Tony Chu. La sauce ne prend pas chez moi. Le dessin, sans être désagréable, n’aura clairement pas servi l’immersion dans cet univers complexe et riche qu’est l’Ether.

En ce qui concerne le récit de ce second volet, je me suis tout de même retrouvé face à une histoire qui m’a demandé de l’attention, pour ne pas dire des efforts. Alors certes, le jeune papa cerné que je suis n’est pas forcément toujours au maximum des ses facultés attentionnelles, mais avouons que le vocabulaire scientifico-ésothérique et les flash-back inopinés ne facilitent pas la tâche ! Cependant le titre jouit de beaux clins d’œil et de belles références qui égaient fortement la lecture. Du Seigneur des Anneaux, à Lovecraft en passant par Spider-Man, c’est un vrai festival pour les amateurs de culture pop et fantasy. L’intrigue demeure bien menée et plutôt prenante, cette “communauté de l’Ether bénéficiant de personnages attachants et plutôt très amusants, mention spéciale au pseudo-minotaure accro aux sensations fortes et complètement cinglé qui m’aura bien fait rire. Ether se présente finalement comme un thriller d’héroic-fantaisy fortement teinté d’humour. Cela n’empêche pas Matt Kindt de nous livrer une histoire de famille en filigrane, touchante et triste, qui achève de donner au titre une saveur toute particulière.

Bref, Ether tome 2 souffre toujours de défauts qui ne feront pas l’unanimité chez les lecteurs. Entre un dessin particulier et une narration sous LSD, Ether porte décidément bien son nom. Si vous êtes prêts à rentrer dans un trip flashy, néo-verbeux pour suivre le fils caché de Dana Scully, Gil Grissom et Sherlock Holmes (sacrée soirée !) enquêter dans un univers fantaisiste, foncez !

La note de Prime Sinister :

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Ether tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LoLo – “Dr Comics”, il y a 1 semaine et 4 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #29794

    L’univers d’Ether nous revient dans ce second tome, nous proposant de retrouver Boone Dias et bon nombre des personnages rencontrés dans le premier volet. Notre héros va devoir protéger la Terre d’une invasion de l’Ether, en compagnie de ses compagnons. L’univers s’étoffe pour notre plus grand plaisir et on en redemande !

    [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Ether tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.