Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Deadpool, la collection qui tue Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une exploration intéressante de la psyché de Cable
Le contrepoids humoristique de Deadpool fonctionne

Point(s) faible(s) :


La confusion de la narration
Des méchants au plan sans queue ni tête


 
En résumé
 

Ce tome 2 de Deadpool, la collection qui tue propose le premier arc de la série Cable & Deadpool et offre un résultat fun qui explore la personnalité de Cable et où Deadpool n’est finalement qu’un contre-poids humoristique aux aventures du mutant du futur.

 
Infos techniques
 

Histoire : Fabian Nicieza
Dessin : Patrick Zircher, Mark Brooks
Encrage : Udon Studios, Shane Law
Couleur : Udon Studios, Shane Law
Editeur :
 
Publié il y a 4 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Cable > Deadpool

Cable & Deadpool avait déjà été chroniqué pour le tome 1 sortie en édition Monster. Ici, l’édition est différente puisqu’elle ne comprend que le premier arc (sur deux pour l’autre édition) et offre un découpage de tous les chapitres, ce qui est plutôt sympathique.

Ce premier arc est vraiment très cool. Fabian Nicieza parvient à proposer une histoire fun et qui explore parfaitement la psyché complexe de Cable. Le contrepoids apporté par le mercenaire disert permettant clairement d’adoucir l’ensemble. Dans cette histoire, Cable va se retrouver à lutter contre une secte qui veut sauver le monde via un processus très sale. Évidemment, le vrai objectif est d’éliminer les gens. Que l’on soit clair, la narration est souvent totalement pétée et à bien y réfléchir, peu de choses tiennent debout dans l’œuvre.

Non, ce qui est intéressant, c’est comment Fabian Nicieza présente Nathan Summers et sa remise en question pour tenter de faire le bien. Si ses objectifs sont louables, ses méthodes sont bien plus dérangeantes et la fin du tome le voit partir dans des manœuvres assez limites. Il y a donc une vraie volonté d’explorer le rapport que Cable entretient avec les mutants et la façon dont il veut tenter de sauver le monde, à sa manière. C’est très bien fait et les fans du personnage seront séduits par ce portrait bien moins bourrin qu’à l’habitude, même si les gros flingues ne sont pas loin. Deadpool, pour sa part, sert de caution humoristique au récit et l’auteur parvient à rendre le personnage agréable, ce qui n’était pas gagné.

Du côté des dessins, on retrouve Mark Brooks et Patrick Zircher et c’est très beau, hyper propre et très souvent dynamique, permettant de mettre en valeur les scènes d’action.

A noter que comme pour le tome 1 de la collection, ce volume est rempli de bonus, une biographie de Cable (très utile) et la genèse du projet très instructive.

 

Bref, ce tome 2 de Deadpool, la collection qui tue, est divertissant avec les débuts d’une série fun, pas prise de tête mais qui développe plus Cable que le mercenaire disert, ce qui pourra refroidir les fans.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Deadpool, la collection qui tue Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 4 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #27348

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Ce tome 2 de Deadpool, la collection qui tue propose le premier arc de la série Cable & Deadpool et offre un résultat fun qui explore la personnalité de Cable et où Deadpool n’est finalement qu’un contre-poids humoristique aux aventures du mutant du futur.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Deadpool, la collection qui tue Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.