Le 1er collectif comics de France

 


 
 

C.O.W.L.

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Un thriller noir mené de main de maître
De nombreuses thématiques bien traitées
Une réflexion passionnante
Une identité visuelle forte.

Point(s) faible(s) :


Parfois un peu nébuleux
Un style graphique pouvant diviser


 
En résumé
 

Avec C.O.W.L Kyle Higgins et Alec Siegel nous proposent un récit profond et travaillé sur la question du super héros dans une société moderne. Les dessins de Rod Reis renforce l’ambiance sombre et inquiétante de ce récit qui, bien que nébuleux par moment, se révèle véritablement passionnant de bout en bout !

 
Infos techniques
 

Histoire : Kyle Higgins, Alec Siegel
Dessin : Rod Reis
Encrage : Rod Reis
Couleur : Rod Reis
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Sans vous spoiler, c’est vraiment un récit très COWL !

Chicago en 1962. Après une bataille acharnée, les membres du C.O.W.L. (Chicago Organized Workers League) mettent fin aux agissements de Skylancer, le dernier des Six de Chicago, un groupe de super-vilains qui terrorisait la ville et menaçait un conseiller municipal. La menace que représentait ce groupe étant éradiquée, il semble que la ville soit désormais en sécurité. Les agents du C.O.W.L patrouillent dans les rues afin d’endiguer la petite délinquance mais tout le monde s’interroge. Une ligue de super-héros entretenue aux frais du contribuable est-elle encore utile après la disparition du dernier super-vilain ? Grey Raven, une légende vivante à l’origine de la création du C.O.W.L a bien du mal à convaincre la mairie de Chicago de continuer à financer les activités de la ligue. Un bras de fer s’engage entre une ligue paradoxalement affaiblie par la disparition de ses adversaires et une municipalité impitoyable qui a hâte de se débarrasser de ses héros désormais trop coûteux à son goût.

L’avis de LoLo “DrComics” :

C.O.W.L  est un nouveau récit de super héros à ranger à coté de récits comme Rising Stars, Watchmen et autres récits de genre.

Ce récit est l’oeuvre du très talentueux Kyle Higgins, scénariste que l’on a pu voir sur Hadrian’s Wall chez Glénat, Nightwing New52, Magnus et les débuts des Power Rangers notamment ! Il s’associe ici avec son ami Alec Siegel pour nous offrir ce récit !

L’intrigue se déroule en 1962 à Chicago et nous propose de suivre les agents du Chicago Organized Workers League (C.O.W.L) dans leur lutte contre le crime et plus particulièrement après leur bataille contre le dernier des Six de Chicago, organisation criminelle qui sévissait en ville. Les membres de ce groupes peuvent être, chacun à leur manière, considéré comme exceptionnel par rapport aux humains ordinaires et sont donc une sorte de version plus terre à terre d’une Ligue de Justice ou des Avengers. Ceux-ci interviennent en revanche à titre légal, reconnu par le gouvernement et bénéficiant de fonds, de salaires, d’avantages divers, comme employés au service de la ville. Les membres du C.O.W.L se retrouvent donc à lutter contre une petite délinquance et très vite viens la question de leur utilité, là ou la Police peut très bien se charger seule de cela.

Le récit est donc une opposition bien plus politique que physique entre des héros voulant conserver leur statut et des politiciens désireux d’économies. Il nous plonge dans un thriller intelligent, exploitant de nombreuses thématiques (exposition aux médias, impact politique des héros, vision des concitoyens, sexisme, etc.). Je ne dirai rien sur l’intrigue générale ne voulant pas gâcher le suspens mais l’auteur propose complots, trahisons, machinations et meurtres le tout dans une ambiance digne des meilleurs polars.

Chaque personnage est caractérisé avec soin et dispose de suffisamment de place pour se dévoiler au lecteur. Kyle Higgins et Alec Siegel maîtrisent leurs personnages, leurs dialogues et leur récit. Nous sommes happés par les enjeux et il est très difficile de décrocher avant la dernière page. Il ne faut pas s’attendre ici à des batailles dantesques, des moments héroïques et un sentiment d’espoir et d’optimisme permanent, bien au contraire le récit est froid et crasseux, dans une ambiance anxiogène de suspicion et de dépression.

Le récit nous questionne sur le rôle que l’on peut jouer dans la société, la notion de justice et les jeux politiciens dont on ne peut être que spectateur.

La partie artistique est particulière. Rod Reis a un trait très anguleux s’adaptant certes parfaitement à l’ambiance glauque et froide de ce Chicago d’époque. Son choix de couleur est particulièrement pertinent et renforce davantage ce sentiment.

 

C.O.W.L. est un récit injustement méconnu et qui se révèle pourtant absolument brillant à bien des égards. Intimiste, profond et traitant de nombreuses thématiques avec justesse et sans en faire des caisses. Kyle Higgins signe là un récit qui n’a pas à rougir aux cotés de titres comme Watchmen, Black Hammer ou autre récit indépendant traitant du thème, tellement riche, des super héros.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums C.O.W.L.

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LoLo – “Dr Comics”, il y a 1 semaine et 5 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #30306

    Avec C.O.W.L Kyle Higgins et Alec Siegel nous proposent un récit profond et travaillé sur la question du super héros dans une société moderne. Les dessins de Rod Reis renforce l’ambiance sombre et inquiétante de ce récit qui, bien que nébuleux par moment, se révèle véritablement passionnant de bout en bout !

    [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse C.O.W.L.]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.